Ambiances

camino1844.JPG Leon au petit matin

camino1848.JPG Huit heures quinze... c'est ecrit sur l'horloge.

camino1860.JPG L'automate vivant au coin de la rue

camino1837.JPG Place Santa Maria del Camino - hier soir- apres la benediction des pelerins (nouveau record battu: 23 nationalites representees au gite hier soir)

Anecdotes du chemin?

Cinq cent metres sans personne devant moi... autant de libre derriere moi... c'est rare sur le chemin en Espagne... alors c'est le bon moment pour se lacher un peu. Certains crient, chantent, hurlent ou rigolent a tue-tete... moi j'aime bien chialer en douce... ca me fait du bien.

Je suis seul, pas de voitures sur la route a cote: je me paye alors un delicieux "nervous break down"... une bonne dereliction... "la vie est trop mechante avec moi"... je pleure toutes les larmes de mon corps, j'ai des reserve puisqu'on nous incite a boire deux litres d'eau par jour (rire).

C'est a ce moment qu'une voiture arrive, ralentit a mon niveau... pour finalement s'arreter. Ma vision est trouble mais je vois tout de meme un homme descendre et se precipiter vers moi avec a la main un petit paquet blanc... un paquet de mouchoirs Kleenex? Non, pas du tout, c'est un paquet de prospectus pour son albergue qui est encore a plus de douze bornes. (rires)

Plus serieux?

Dans le gite ou je reside, vient de partir un couple avec un enfant de dix ans... pas le plus jeune pelerin pourtant, puisque "Radio Camino" nous annonce un bebe de onze mois sur le chemin... les parents esperent qu'il fera ses premiers pas sur le camino... mais revenons a notre premier couple. Lorsque leur enfant est ne... celui-ci etait tres malade... alors ses parents ont promis que si leur enfant survivait... ils feraient le pelerinage de Santiago. L'enfant a survecu a sa maladie et lorsqu'il a eu connaissance de la promesse de ses parents il n'a eu cesse de vouloir faire le pelerinage aussi avec eux... et voila, c'est chose faite... ils ont deux jours d'avance sur moi, j'ai peu de chances de les rattrapper... mais qui sait?

Il y en d'autres des histoires... mais c'est pour une autre fois.

camino1724.jpg Beau comme un bar...

Commentaires

1. Le mercredi 20 juin 2007, 13:05 par alice

Et toujours tes images de toute beauté... Je suis bluffée !

Bises
alice

2. Le mercredi 20 juin 2007, 13:07 par Anne Marie

Merci pour la réponse: je connais bien Michel pour avoir marché avec lui et le terme "tracer" lui sied à merveille!!! Je vais continuer à vous suivre, avec ou sans Michel. Amitiés et à plus.

3. Le mercredi 20 juin 2007, 17:29 par JAMB

Rien d'étonnant à de telles rencontres...nous nous souvenons
d'avoir rencontré après Sarria un couple de suédois avec 3 enfants sous une pluie battante...un dans le sac à dos de la maman et les 2 autres (6 et 3 ans) ils faisaient 10 kms par jour
alors là on se pose des questions , pourquoi nous on est sur le chemin...
une albergue sympa pour s'arreter après ASTORGA ( du bon chocolat...ça aide aussi) FONCEBADON...et un coup d'oeil après
à MANJARIN
un petit conseil avant d'arriver à O CEBREIRO (albergue grande et bof...) le village de la FABA vaut le détour et surtout la chapelle...on peut dormir à l'albergue à cote
enfin vous faites comme vous avez envie...mais la FABA c'est magique
je suis intarissable mais quand on lit votre blog on remarche avec vous...
Bon courage et buen camino

Amitiés ANNE MARIE et FELICIE

4. Le mercredi 20 juin 2007, 20:53 par becdanlo

@alice:
Merci pour le compliment... mais c'est souvent le hazard... de plus je n'ai pas la possibilite de recadrer ou de reprendre avec des logiciels photos. Ce sont donc des photos brutes de decoffrage...
a bientot
bises

@Anne Marie:
Merci pour le suivi. Michel doit a etre a 25 kilometres en avant maintenant. S'il ne prend pas un jour de repos on ne se retrouvera plus...
amities

@Jamb:
Oui, "pourquoi nous on est sur le chemin..." (sorire)
Merci pour les tuyaux... j'avais deja remarque que votre liste avec les etapes, que vous m'aviez donne avant de partir, etait tres juste (les etapes en rouge)
Merci pour tout
amities

bec'

5. Le jeudi 21 juin 2007, 12:33 par eli

Merci pour ces belles photos Bec, et aussi pour te raconter si véritablement. A propos de "la vie méchante", regarde donc cette image : http://www.flickr.com/photos/fredca...
J'espère qu'elle t'aidera à réaliser à quel point la vie t'a gaté…

Amitié
eli

6. Le jeudi 21 juin 2007, 16:32 par becdanlo

@eli:
Oui, cette image est impressionnante... si j'ai bien compris le texte qui l'accompagne, cet homme est parvenu a un certain degre de "realisation"... c'est ce que d'autres appellent la "resilience"... cette capacite de transformer un handicap en quelque chose de positif. Un bel exemple a mediter.

bises

bec´