Palas de Rei

Palas de Rei, cinquieme etape avant Santiago http://www.chemins-compostelle.com/...

On peut lire sur les panneaux d'information le long du chemin: Itineraire Culturel Europeen. Bien sur l'Europe ne peut pas financer un itineraire spirituel... mais d'aucun pensent que ce cantonnement du Camino dans le domaine culturel commence a impregner les esprits. Voici un texte ecrit par un pretre de Tricastela ou il expose son opinion. Je l'ai recopie a titre informatif car je le trouve tres interressant:

camino1713.JPG

Dimension Humaines et Spirituelle du Chemin de Santiago

Le Chemin... un trajet que nous parcourons pour arriver ou pour atteindre un but. Le Chemin de Saint Jacques... Qu'est-ce ?

Spiritualite ou culture? Randonnee ou Tourisme, Vacances?
Le Chemin nait de la foi de nos ancetres
Ceux qui theorisent sur le chemin, ne peuvent etre objectifs; le chemin est a vivre, non a theoriser a son propos.
Culture¡ Bien sur, la foi s'exprime, en chemin, dans les oeuvres culturelles qu'on y trouve.
Elles sont complementaires... Mais nous parlons de la culture du Chemin de Santiago, qui est expression de la foi.

Randonnee, tourisme... Je ne nie pas qu'un pelerin s'engage sur le Chemin sans savoir ce qu'il fait et qu'a la fin il se connaisse et connaisse Jesus. Logiquement, la randonnee et le tourisme ne sont pas, par nature, lies au Chemin. Une approche concue d'abord comme du tourisme, n'est pas logique.

Vacances¡ ... Ca se peut, mais le Chemin ne peut etre envisage comme des vacances. En outre, l'etre humain ne peut mettre en vacances sa dimension spirituelle. Il faut, nous devons etre constamment en recherche...

Le chemin, c'est:
L'universalite: sans nationalisme ni exclusion. Ou nous nous sentons tous unis et ou chacun se sent etre un petit univers en chemin.
La fraternite, la Conviviabilite
Se trouver soi-meme
S'ouvrir a ses freres, a ses semblables
C'est un cheminement interieur, qui nous permet de decouvrir en nous la capacite de se donner aux autres
C'est une recherche et une rencontre: recheche de soi-meme qui parfois nous reste inconnu, et rencontre avec Jesus de Nazareth.
C'est refaire l'echelle des valeurs, lesquelles valeurs, authentiques, sont souvent dans le derner wagon du train de cette vie.
C'est faire des projets realistes et realisables, pour ne pas nous sentir epuises par la vie.
C'est CROIRE, par amour, non par crainte ou par faiblesse
C'est etre temoin et rendre temoignage du Jesus de l'Histoire, nous menant au Jesus de la foi.
C'est du temps pour reconnaitre nos erreurs et les surmonter, nos talents et les mettre en oeuvre.
C'est evangeliser ce monde qui est passe d'une conscience de culpabilite absolue a une conscience laxiste (tout m'est permis)
N'ayez pas peur de la vie, En avant¡ Le Christ nous attend les bras ouverts. Il a besoin de nous tous pour changer ce monde, mais a partir de notre changement personnel.
IL N'EST JAMAIS TROP TARD! BON CHEMIN!

Parroco Augusto losada Lopez Parroquia de Santiago Peregrino de Tricastela. Galicia. España

La vie du chemin:

camino2713.JPG Parfois une "nuee" de jeunes vous entourent... ca change du chemin en France ou nous etions parfois une bande du troisieme age (rire)

camino2718.JPG Un beau baton a trois branches

camino2716.JPG Je suis le chemin...la verite et la vie... nul ne vient au pere que par moi

Commentaires

1. Le lundi 2 juillet 2007, 13:43 par JAMB

Personne ne vous écrit plus...les vacances ou la fin du parcours
qui leur fait peur...ou simplement vous laisser finir tout seul avec des kilomètres pleins les pieds et des images ancrées dans la tete pour longtemps...et toutes les rencontres de ces gens qui marchent pour qui, pourquoi...
je me laisse aller à la mélancolie, mais en auvregne on en a marre du mauvais temps...
pourtant sur le chemin peut importe qu'il fasse chaud, qu'il vente , qu'il pleuve on avance toujours...
bon courage car à la fin c'est dur car on a envie et pas envie d'arriver...
Amitiés
Anne Marie et Félicie
Comment va DOUDOU ????

2. Le lundi 2 juillet 2007, 14:17 par becdanlo

@JAMB:

"et toutes les rencontres de ces gens qui marchent pour qui, pourquoi..."

Oui, c'est une question difficile... car les reponses ne sont sans doute pas simples...

Pour les commentaires, il ne faut pas que je me plaigne: plus de 235 commentaires (en comptant mes reponses - sourire)

Sinon, il faut bien dire que Doudoud m'a quitte... c'etait un peu apres Leon je crois. Certains vont penser que je l'ai oublie quelque part, que je l'ai perdu... mais pas du tout. Je pense qu'il a voulu faire aussi son chemin tout seul... sniff.
Plus prosaiquement, je pense que j'ai ete victime d'un leve-tot qui a fait son sac a taton... et qu'il m'a embarque le Doudou ainsi que d'autres bricoles que j'avais laisse sous ma couchette (sourire triste)

amities

bec'

3. Le lundi 2 juillet 2007, 14:23 par Ishtar

Pour faire le chemin, il faut un but, un idéal... sinon on abandonne.
A ton départ Pierre, j'ai eu très peur, que ton idéal t'avait quitté, tu étais résigné, tout espoir t'avait quitté et partir ainsi, ce n'était, à mon sens, pas la peine de commencer mais... je ne sais ce qui s'est passé, tu es arrivé à passer au-dessus de tout cela et au fil de mes lectures, je constate que tu es de plus en plus serein... et j'en suis heureuse pour toi.
Bisous amicaux
Carine

4. Le lundi 2 juillet 2007, 16:04 par ferme du soleil

Super ces étapes que nous vivons avec toi et la vie de ce camino qui n'est pas pas comparable avec ce que nous avons en France(niveau d'âge...)merci de nous le faire vivre avec toi d'ailleurs je vais mettre à disposition des pèlerins ce texte du prêtre de Tricastela que je trouve magnifique , cela aidera peutêtre certains pèlerins à trouver certaines réponses ....
bises et à bientôt
Marie-Pierre et Guy

5. Le lundi 2 juillet 2007, 17:21 par becdanlo

@Ishtar:
Je ne sais pas si j'ai atteint la serenite... je ne le crois pas helas (sourire)
J'ai peur que Compostelle ne soit comparable a des vacances ou un grand voyage... une sorte d'evasion... il faudrait pouvoir rester en chemin... tout le temps...
Je ne crois pas non plus que la serenite puisse naitre de "conditions exterieurs"... enfin c'est a voir
bisous

@Marie-Pierre et Guy:
Oui, le pretre de Tricastela a une grande personnalite... du reste il a un site avec le texte... que j'ai betement retape (rire)
http://diocesisdelugo.org/triacaste...

En Espagne il est rare d'avoir un accompagnement "spirituel" en francais...

a bientot

bises

bec'