Le travail éditorial

Trouver l'inspiration, techniques d'écriture

Messagepar azul47 » Ven Juin 20, 2008 6:18 pm

Citation:
C'est quand même amusant de voir en quoi consiste ce fameux travail éditorial. Je pense que c'est la première fois que l'on peut s'en rendre compte. J'imaginais cela bien plus sophistiqué. Pr moment je me dis même que l'on fait plus poussé sur certains textes sur TNN Cie.

C'est clair, y'a moment qu'on lui aurait dit de remballer sa tonne de comparaisons plus que limites... enfin, en plus diplomate :D
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
Avatar de l’utilisateur
azul47
 
Messages: 400
Inscription: Ven Mar 07, 2008 9:09 pm
Localisation: lot et garonne

Messagepar becdanlo » Ven Juin 20, 2008 6:38 pm

azul47 a écrit:
Citation:
C'est quand même amusant de voir en quoi consiste ce fameux travail éditorial. Je pense que c'est la première fois que l'on peut s'en rendre compte. J'imaginais cela bien plus sophistiqué. Pr moment je me dis même que l'on fait plus poussé sur certains textes sur TNN Cie.

C'est clair, y'a moment qu'on lui aurait dit de remballer sa tonne de comparaisons plus que limites... enfin, en plus diplomate :D


Oui, je me souviens que l'année dernière on lui reprochait d'avoir mis trop de "clichés"

Sinon, la version pdf... qui est plus facile à lire:

http://www.becdanlo.fr/membres/musique/comparaison.pdf

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Jeu Fév 05, 2009 7:10 pm

Une intéressante contribution lue dans les commentaires du blog de Wrath:


Personnellement, je suis un tout petit éditeur, mais pour beaucoup d'auteurs que je connais et qui publient ailleurs, je travaille avec eux sur leurs textes — sans contrepartie financière —, et pour le faire ainsi, j'ai besoin que la confiance soit grande, en échange mon implication est grande. Attention, je ne parle pas de corrections orthographiques ou grammaticales, je parle d'histoire, d'idées, de déroulement, de codes, de problèmes d'images, de formulation, de régularité, de rythme, de rebondissements, de personnages.
Mais je sais désormais que c'est très particulier, aucune des relations d'écriture que j'ai ne ressemble à une autre. Il y a autant de relations de travail qu'il y a d'auteurs. C'est un travail très enrichissant, très éprouvant (car c'est un travail) mais dont le résultat est palpable. Le seul vrai défaut de ce genre de relations, c'est — je trouve — le risque d'en lier trop et d'être moins efficace ; car l'efficacité d'un interlocuteur d'auteur est vraiment importante. Il faut être capable d'aider ou de suggérer ou de décoincer ou d'encourager, mais il faut aussi être capable de fermer sa bouche et de laisser faire, afin que le texte — car c'est lui au final le seul qui compte —, parvienne a donner ce qu'il a dans le ventre.


http://wrath.typepad.com/wrath/2009/02/ ... l#comments
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Sam Mai 30, 2009 9:30 am

Nouvelle pièce au dossier du "travail éditorial": une comparaison (manuscrit/publication) avec "Adore" de Dahlia, le dernier M@nuscrit publié chez Léo Scheer. Il s'agit d'un prélèvement d'une dizaine de corrections prises au hasard:

http://www.becdanlo.fr/membres/musique/adore.pdf
(d'abord la phrase d'origine - ensuite la phrase corrigée)

l'exemple de la page 55 a été traité dans le forum houleux et un peu décousu du blog Léo Scheer (#131):

http://www.leoscheer.com/blog/2009/05/1 ... -dahlia#co

D'autres exemple ont été traités dans ce fil (#23) et (#25)
l'exemple du #25 est intéressant car il traite d'une coupure... pratiquement dans l'incipit.

Lors de cette discussion, il m'est apparu "combien les habitudes et les résistances sont fortes autour d'un travail qui était jusqu'alors caché et à l'abri de la critique extérieure". Déjà à la parution du premier M@anuscrit (celui de Barberine) je m'étais aventuré dans cette investigation et j'en avais mesuré les résistances... de l'ordre du "sacrilège" :wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Ven Avr 09, 2010 8:57 am

Pourquoi donner des explications aux auteurs ? (07/04/10)


Dans les messages qui accompagnent les manuscrits, des auteurs écrivent qu’ils sont prêts à entendre les critiques ou toutes remarques. En réalité, c’est souvent faux...


http://www.docteur-watson.com/100407-po ... teurs.html
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar SamGuzman » Ven Avr 09, 2010 6:23 pm

ok mais c'est sympa pour les gens qui aimeraient vraiment un retour sur leur travail...
Ailleurs, c'est partout sauf ici.
Avatar de l’utilisateur
SamGuzman
 
Messages: 72
Inscription: Mer Oct 22, 2008 5:21 pm
Localisation: du côté de Montpellier (France)

Messagepar nicamic » Ven Avr 09, 2010 10:49 pm

becdanlo a écrit:
Pourquoi donner des explications aux auteurs ? (07/04/10)


Dans les messages qui accompagnent les manuscrits, des auteurs écrivent qu’ils sont prêts à entendre les critiques ou toutes remarques. En réalité, c’est souvent faux...


http://www.docteur-watson.com/100407-po ... teurs.html

Peut-être mais en tout cas pas toujours et, pour les autres, c'est vraiment dommage qu'il n'y ait aucun retour.
"Ne te courbe que pour aimer."
Avatar de l’utilisateur
nicamic
 
Messages: 308
Inscription: Jeu Mar 12, 2009 6:02 pm
Localisation: Perpignan

Messagepar becdanlo » Sam Avr 10, 2010 9:58 am

nicamic a écrit:
Peut-être mais en tout cas pas toujours et, pour les autres, c'est vraiment dommage qu'il n'y ait aucun retour.


Oui, mais le "découragement", c'est souvent le résultat du contact avec "le public"... après un certain nombre de comportements "désinvoltes"on en vient à se retrancher dans des attitudes de protection. Je comprends très bien le sentiment décrit dans l'article de Watson :

l’éditeur reçoit un texte qui l’intéresse, dit à l’auteur ce qu’il y a à corriger, à modifier… et puis plus de nouvelles. Jusqu’à ce que l’éditeur découvre un jour que l’auteur s’est fait éditer dans une autre maison d’édition, souvent plus importante, et en utilisant les conseils donnés. Ou comment avoir un correcteur et un conseiller gratis.

Avoir l'âme rompue au bénévolat... ce n'est pas si évident :lol:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Précédente

Retourner vers Conseils d'auteurs à auteurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron