Les Ailes du Chat Papillon

Les Ailes du Chat Papillon

Messagepar Kinou » Lun Déc 03, 2007 4:10 pm

Bonjour tout le monde ! Ravi de vous rejoindre !

Voilà un texte de théâtre

http://maohudie.ifrance.com/MaoHudie-LesAilesDuChatPapillon.pdf

A bientôt

Kevin
Avatar de l’utilisateur
Kinou
 
Messages: 4
Inscription: Lun Déc 03, 2007 3:39 pm
Localisation: Troisième nuage à droite depuis le Stratocumulus numéro 332 bis (vous pouvez pas le rater)

Messagepar Philipum » Lun Déc 03, 2007 4:15 pm

Salut Kevin ! Vraiment très heureux de te voir ici :D

Peux-tu expliquer aux autres comment cette merveilleuse petite pièce a vu le jour, de quoi elle parle, etc.. ?
Dernière édition par Philipum le Mar Déc 04, 2007 1:22 pm, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Kinou » Lun Déc 03, 2007 4:47 pm

En fait, on peut voir un petit résumé sur la page suivante :
http://maohudie.ifrance.com/chat.html

Voilà, à bientôt et dès que j'aurai le temps je lirai les histoires qui sont sur le site !

Kevin
Avatar de l’utilisateur
Kinou
 
Messages: 4
Inscription: Lun Déc 03, 2007 3:39 pm
Localisation: Troisième nuage à droite depuis le Stratocumulus numéro 332 bis (vous pouvez pas le rater)

Messagepar Ishtar » Lun Déc 03, 2007 10:56 pm

L'histoire raconte la fabuleuse aventure de Susan, qui entreprend un long voyage pour fuir un mariage forcé et pour retrouver un "sage" qui l'aidera à sauver son amoureux, qui a été fait prisonnier pour le vol d'une statuette.
Lors de son voyage, elle rencontrera des personnages très étonnants (la balayeuse de mauvais souvenirs, le livreur de soleils et le peuple bleu)...
Ce texte est plein de poésie et il serait intéressant de le voir avec tous les arrangements (musicaux, danses, costumes et décors).

@ Kevin
Votre troupe "Mao Hudié" a t'elle un calendrier 2008 avec les différentes dates des représentations de votre pièce "Les ailes du chat-papillon" ?

Je lis dans le résumé du spectacle que "Les ailes du chat-papillon" exploite différentes formes d'arts (le théâtre, la danse, la musique, le cirque, les arts martiaux, les ombres chinoises)...
Toutes ces disciplines représentent-elles la poésie théâtrale ?

Votre troupe "Mao Hudié" a-t'elle innovée cette forme de poésie théâtrale ?
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Romane » Mar Déc 04, 2007 1:52 am

Le mélange des genres réunis en un spectacle en forme des reliefs intéressants et complexes. Surtout une difficulté dans le raccord des disciplines, et des pièces du puzzle.

En lisant le résumé et la composition de la pièce, je me suis dit qu'il devait être assez difficile de trouver une compagnie pouvant réunir tous ces points capitaux pour pouvoir retranscrire la richesse de la pièce originale.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Kinou » Mar Déc 04, 2007 1:37 pm

Merci à tous les deux pour vos commentaires intéressants !

Citation:
En lisant le résumé et la composition de la pièce, je me suis dit qu'il devait être assez difficile de trouver une compagnie pouvant réunir tous ces points capitaux pour pouvoir retranscrire la richesse de la pièce originale.


Effectivement, dans la mesure où ce texte est issu d'un projet très personnel à la compagnie. Après, un texte de théâtre reste un texte de théâtre. Il suggère des choses, des intentions de mises en scène, des dessins de personnages, mais n'impose rien donc reste entièrement libre. Il n'est pas interdit, comme il se fait souvent avec des auteurs comme Shakespeare ou Brecht, d'utiliser un texte dans un registre et un univers totalement différent, et heureusement d'ailleurs !


Citation:
@ Kevin
Votre troupe "Mao Hudié" a t'elle un calendrier 2008 avec les différentes dates des représentations de votre pièce "Les ailes du chat-papillon" ?


Malheureusement, nous sommes une compagnie amateur étudiante et notre calendrier annuel est condamné à se glisser entre septembre d'une année et juin de l'année suivante. Ce spectacle ne sera donc pas joué à moins qu'on le reprenne, et dans ce cas d'une façon différente que nous l'avons joué la première fois. Cette année nous montons "L'écume des jours" d'après Boris Vian, en théâtre musical. Mais par contre, nous restons souvent dans la région nantaise !

Citation:
Je lis dans le résumé du spectacle que "Les ailes du chat-papillon" exploite différentes formes d'arts (le théâtre, la danse, la musique, le cirque, les arts martiaux, les ombres chinoises)...
Toutes ces disciplines représentent-elles la poésie théâtrale ?


Hum ! Eh ben dis donc, en voilà des questions intéressantes...! En fait c'est difficile à répondre. Sans doute que mon opinion à ce sujet a évolué en deux ans. En réalité, ce que j'entendais par "poésie théâtrale", c'est ce théâtre qui sollicite les sens, par des images, des formes, un enchevêtrement d'éléments pas forcément intelligibles. Bon après, entre l'idée et la réalité, il y a souvent un fossé, surtout chez les compagnies amateurs où le temps n'est jamais suffisant pour réaliser ce qu'on veut ! Et donc, la musique, la danse, le cirque, et même le théâtre sans parole, permet des choses non forcément intelligibles et ce toucher différement le public. Mais bon, en réalité, je pense, tout est en soi poétique, il existe simplement différentes manières de l'accueillir...

Citation:
Votre troupe "Mao Hudié" a-t'elle innovée cette forme de poésie théâtrale ?


Eh bien non, bien entendu. Par contre, c'est un registre qui est largement déserté par les troupes amateurs, car peut-être plus exigent, plus difficilement accessible et plus difficile que les comédies de boulevard. Et comme on aime pas ça dans la troupe, on aime bien se lancer dans des choses impossibles !
Avatar de l’utilisateur
Kinou
 
Messages: 4
Inscription: Lun Déc 03, 2007 3:39 pm
Localisation: Troisième nuage à droite depuis le Stratocumulus numéro 332 bis (vous pouvez pas le rater)

Messagepar Ishtar » Mar Déc 04, 2007 2:09 pm

Citation:
ce que j'entendais par "poésie théâtrale", c'est ce théâtre qui sollicite les sens, par des images, des formes, un enchevêtrement d'éléments pas forcément intelligibles

L'avantage, c'est que forcément l'une ou l'autre discipline doit plaire au public -> la pièce sera appréciée...

Citation:
on aime bien se lancer dans des choses impossibles

Je risque d'être très terre-à-terre Kevin mais un spectacle comme le vôtre, avec le décor, les costumes, etc,... cela coûte relativement cher à monter.
Vous êtes une compagnie amateur. Comment faites-vous pour subvenir à vos besoins ?
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Romane » Mar Déc 04, 2007 3:39 pm

Citation:
Effectivement, dans la mesure où ce texte est issu d'un projet très personnel à la compagnie. Après, un texte de théâtre reste un texte de théâtre. Il suggère des choses, des intentions de mises en scène, des dessins de personnages, mais n'impose rien donc reste entièrement libre. Il n'est pas interdit, comme il se fait souvent avec des auteurs comme Shakespeare ou Brecht, d'utiliser un texte dans un registre et un univers totalement différent, et heureusement d'ailleurs !


Tout à fait et comme tu le dis : heureusement. C'est d'ailleurs ainsi qu'on peut voir à quel point d'une création peuvent naître une infinité d'autres créations (la mise en scène est considérée officiellement comme une oeuvre à part entière).

Citation:
Vous êtes une compagnie amateur. Comment faites-vous pour subvenir à vos besoins ?


Je laisse le soin à notre ami de répondre pour savoir comment il s'y prend lui. Ça m'intéresse.

Pour ma part, je serai intéressée à comparer les moyens utilisés.
Concernant la troupe que je dirige, plusieurs sources financières sont apportées. Nous fonctionnons intercommunalement, ce qui donne déjà deux sources de subventions. Puis la DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports) nous abreuve régulièrement depuis la création de la troupe, en 2000. Des sponsors nous suivent généreusement. Et puis bien sûr le produit des spectacles. Des subventions ponctuelles peuvent être versées par le Conseil Général ou autres structures environnantes.

Mais aussi beaucoup d'avantages tels que : mise à disposition de locaux pour répéter, du théâtre de la ville (immense) et de locaux servant à entreposer tout le matériel, ce qui représente une surface considérable.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Ishtar » Mar Déc 04, 2007 10:46 pm

Citation:
Concernant la troupe que je dirige, plusieurs sources financières sont apportées. Nous fonctionnons intercommunalement, ce qui donne déjà deux sources de subventions. Puis la DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports) nous abreuve régulièrement depuis la création de la troupe, en 2000. Des sponsors nous suivent généreusement. Et puis bien sûr le produit des spectacles. Des subventions ponctuelles peuvent être versées par le Conseil Général ou autres structures environnantes

Et ces subventions sont suffisantes pour monter un spectacle ?
J'en doute et je reste persuadée que beaucoup de compagnies amateur fonctionnent à fond propre.
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Romane » Mer Déc 05, 2007 12:53 am

Pour moi, oui, mais je pense que c'est exceptionnel, vraiment. Car les troupes des environs semblent galérer bien davantage.

En fait, il faut ne pas hésiter à monter des dossiers.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar becdanlo » Mer Déc 05, 2007 1:57 am

Je viens de finir la lecture des "Ailes du Papillon" et je dois avouer que j'ai ressenti beaucoup de plaisr à cette lecture, tant pour la forme du texte que pour le message qu'il véhicule.
La mise en page du texte, les annotations sont tellement bien faites que l'on a aucune peine à imaginer les scènes.
On retrouve un peu la forme narrative du conte traditionnel: les héros sont confrontés à des êpreuves, sauf qu'ici ces épreuves sont crées par les protagonistes eux-mêmes (le vol d'une statuette).
J'adore l'humour qui circule tout au long de la pièce, notamment avec le livreur de soleil, ou avec SU-FO-KAN(qui n'a respiré que cinq fois dans sa vie).
Je dois tout de même dire, que la scène qui "emporte le morceau", pour moi, est celle avec Susan et LinZi où ce dernier déclare: "les sentiments ne doivent jamais faire obstacle à la voie divine". la réaction de Suzan me parait très salutaire. J'ai souvent rencontré des chercheurs de vérité qui tenaient des propos semblable à ceux de LinZi.
Question: la forme de la pièce est-elle celle d'origine, ou bien celle issue des représentations, donc retravaillée après la confrontation avec la mise en scène?
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Kinou » Mer Déc 05, 2007 6:41 pm

Citation:
Je risque d'être très terre-à-terre Kevin mais un spectacle comme le vôtre, avec le décor, les costumes, etc,... cela coûte relativement cher à monter.
Vous êtes une compagnie amateur. Comment faites-vous pour subvenir à vos besoins ?


Oui, c'est très relatif en fin de compte. Tout le monde est bénévole. Les seuls coûts sont en effet les costumes et les décors. Le budget de ce spectacle était de 1 400 € en tout si je m'en souviens bien, soit bien moins que celui des projets qui ont suivi (le dernier, la bonne âme de Sezuan, avait un budget global de 4 000 €). Nous avons la chance d'être une compagnie étudiante, ce qui nous permet d'avoir pas mal de subventions de la part de l'Université (environ 60%), de la Ville (10%), du CROUS (20%)(centre régional des oeuvres universitaires et scolaires, etc.), auxquels s'ajoutent environ 10% de fonds propres. La raison à cela est que nous ne faisons pas que des spectacles, nous proposons des activités, des ateliers, des expos, etc. ce qui incite d'autant plus l'université à nous aider et à nous prêter des locaux. Les compagnies amateurs qui ne sont pas rattachées à des Universités ou des structures comme ça galèrent beaucoup plus par contre je suppose...

D'autre part, nous n'avons, contrairement à Romane, nous avons l'habitude que nos spectacles se fassent à entrée gratuite, mais ça ça dépend des années...!



Citation:
Tout à fait et comme tu le dis : heureusement. C'est d'ailleurs ainsi qu'on peut voir à quel point d'une création peuvent naître une infinité d'autres créations (la mise en scène est considérée officiellement comme une oeuvre à part entière).


Entièrement d'accord avec toi. Un texte est un texte. Un spectacle c'est une infinité de choses qui comporte le texte.

Citation:
Question: la forme de la pièce est-elle celle d'origine, ou bien celle issue des représentations, donc retravaillée après la confrontation avec la mise en scène?


Merci beaucoup pour tes compliments !

En fait, la version définitive et entière du texte est apparue trois semaine avant la première. Nous avons d'abord procédé à un atelier d'écriture puis abordé la mise en scène. L'avantage avec les créations, c'est que ça permet de bidouiller à loisir ses propres textes !


Romane, as-tu un site de ta troupe ? Ca m'intéresse beaucoup !
Avatar de l’utilisateur
Kinou
 
Messages: 4
Inscription: Lun Déc 03, 2007 3:39 pm
Localisation: Troisième nuage à droite depuis le Stratocumulus numéro 332 bis (vous pouvez pas le rater)

Messagepar Romane » Jeu Déc 06, 2007 12:31 am

J'adore tous tes détails, merci !!

Je n'ai pas de site, parce que je n'ai pas encore eu le temps de me plonger dans le langage HTML et pourtant, ça me tenaille...
Sur mon blog, tu trouveras une partie théâtre. C'est blog encore jeune, que j'alimente vraiment petit à petit, sans presse, et surtout quand je me sens dispo.

http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html

Tu trouveras aussi tout un volet théâtre, ici :

http://liensutiles.forumactif.com/theatre-f82/

En fait, le théâtre est archi tellement un art complet, qu'à chaque fois que je tente d'en faire le tour, c'est quasi impossible. Il faut plonger dans tout ce qui compose l'humain, disons-le : la vie. Et ce n'est pas rien. Et puis si on est un peu minutieux perfectionniste, toute la partie technique est une mine de détails.

Je fonctionne aussi en parallèle avec l'atelier d'écriture dont je m'occupe.

A propos de la gratuité des spectacles, ça nous arrive aussi.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro


Retourner vers Théâtre et scénarios

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron