Acutus

Les textes en cours d'écriture

Acutus

Messagepar Ellias » Sam Jan 19, 2008 10:49 pm

Euh... Je pense ne pas me tromper en postant ça là... Sinon, dites le moi. Bon voila. Je me suis, il y a une semaine de ça, à écrire un récit de SF, un peu space opera. Je ne sais pas encore si ça va se tenir à une nouvelle, ou à un texte plus conséquent.
Donc voila, Acutus !

Proxima V est un astroport comme les autres. Il est doté d’un hangar à navires, d’une police aussi bien spatiale que « terrienne », et d’un champ de gravité artificiel. On y croise les plus riches comme les plus pauvres, les plus honnêtes comme les pires fripouilles. Et tout le monde reste dans son coin. Sauf dans certains cas.
Le Sigmar est un bar du quartier « sauvage » comme les autres. Un choix important de boissons, un bon nombre de videurs, tous anciens soldats, et une clientèle constituée de marins. Mais cette fois-ci ce n’est pas tout. Des hommes, portant l’insigne d’un riche marchand, sont postés tout autour de l’établissement. Ils contrôlent la moindre des personnes voulant entrer dans l’édifice, et semblent lourdement armés. Dans une petite pièce, située dans la partie privée du Sigmar, on retrouve une concentration encore plus grande de garde du corps. Autour d’une petite table, le marchand en question, richement vêtu et confiant dans sa sécurité négocie avec un autre homme. Le marchand est mal à l’aise, malgré sa supériorité visible : ses hommes sécurisent le bar, une souris ne saurait passer, et Acutus n’avait avec lui que deux hommes. Ainsi, il s’était cru bon de revoir le prix à la baisse.

- Voyons, vous savez très bien que je vous payerais déjà 200 000 crédits de plus que ce contrat ne nécessiterait.
- Si vous vouliez faire des économies, ce n’était pas à moi que vous deviez faire appel. Si je demande autant, c’est parce que vous pouvez être sur et certain qu’il sera accompli, quoi qu’il arrive.
- Mais… je ne remets pas en cause votre capacité. Juste que le tarif est trop élevé pour la tâche. Voyons, abattre un homme, depuis quand cela vaut-il un million et demi de crédits ?
- Tout simplement depuis que cet homme va vous ruiner si vous ne réagissez pas… Et depuis que cet homme à engager une flotte pour le protéger lors de ses déplacements.
-Mais… (Le marchand se tassa inconsciemment dans sa chaise en croisant le regard du pirate) Comment savez vous cela ?
- Pour qui est-ce que vous me prenez ? dit en souriant Acutus. Vous croyez vraiment que je vais accepter une rencontre avec quelqu’un qui m’est inconnu ? Je sais tout de vous…

Le commanditaire pâlit encore un peu et commença à transpirer. Il aurait mieux fait d’écouter les conseils qu’il avait reçus. Certes, le pirate était doué, mais il était aussi effrayant, et qui sait s’il n’allait pas l’attaquer malgré tous les gardes ? Nombreuses étaient les rumeurs disant qu’Acutus était fou à lier. Qu’il prenait du plaisir à voir le sang couler, qu’il allait même jusqu’à en boire… Si l’on faisait ablation des quelques cicatrices zébrant son visage et son cou – et sans doute d’autres parties de son corps – Acutus pouvait passer pour un gentilhomme, avec son visage fin, sa fine moustache et son bouc proprement taillé. Mais il restait toujours quelque chose dans son regard et son sourire qui rendait mal à l’aise… ou bien qui horrifiait selon l’usage qu’en faisait l’homme.

- Ecoutez, je vais vous faire une fleur, dit-il finalement après avoir échangé quelques mots avec un de ses gardes. Vous avez sécurisé cet endroit pour permettre notre rencontre, je saurais en tenir grès. J’accepte vos 200 000 crédits en moins. Mais attention… Un million trois. Pas moins, plus le prix des réparations du Pourfendeur, et la prime pour les blessés.
La tension baissa brusquement, et le marchand poussa un soupir de soulagement. Le pirate devait être dans un bon jour pour accepter aussi facilement. A moins que… Que pouvait donc lui avoir dit son garde du corps pour qu’il change d’avis. Tout en concluant le marché, le commanditaire ne cessa de se poser la question sans y trouver de réponses. Jusqu’à ce que le bruit lointain d’une fusillade leur parvienne. Puis un appel retentit et les gardes du marchand commencèrent à parler dans leur radio portable. Ils sortirent de la pièce. Les bruits de combat s’intensifièrent, puis, il n’y eut plus rien, si ce n’est quelques crachotis provenant d’un radio désormais inutile.
- Auriez vous des ennuis, demanda Acutus avec une fausse courtoise. N’étiez vous pas sensé assurer notre sécurité ?
- Non… Enfin… Mais, tout va s’arranger, ne vous en faites pas !
- Bien sur que tout va s’arranger, rugit le pirate. Tout va s’arranger grâce à moi et mes hommes ! Ce manquement vous sera facturé 200 000 crédits, plus le soin de blessés et les éventuelles primes. Vous n’avez pas votre mot à dire ! Les jumeaux, en place !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Les deux frères armèrent leur fusil. Il se produisit un léger bourdonnement lorsque les étranges armes s’activèrent. Elles ne ressemblaient en rien aux typique fusil laser, ou à munitions solides. Des attaches les fixaient au bras droit de chaque colosse, et des nombreux tuyaux en partant pour gagner de petites boites disposées un peu partout dans leur armure de combat. L’un des jumeaux posa une main sur son oreille et murmura quelques mots dans une langue étrange et gutturale. Puis on entendit enfin un bruit de venant de l’extérieur : des pas. Une dizaine de personnes tout au plus. Une voix s’éleva de l’autre côté de la cloison.

- Rendez vous. Vous n’avez aucune chance !

Le sourire d’Acutus n’en devint que plus grand. D’un signe de tête, il donna l’ordre d’agir à ses deux gardes du corps. Une véritable pluie d’énergie tomba sur la porte, bientôt réduite en morceaux. Les fusils alliaient une énergie proche de celle du plasma et des particules solides petites, mais hyper véloces. Les quelques hommes se trouvant derrière la porte furent déchiquetés en quelques secondes, sans avoir même le réflexe de répliquer. Les fusils meurtriers étaient aussi équipés de lance grenades à rebonds, fixés sous le canon de l’arme. Deux grenades partirent, rebondirent contre le mur, puis explosèrent plus loin dans le couloir. Il y eut encore quelques secondes de tirs, puis les jumeaux cessèrent le feu. Le couloir menant à la salle principale était à présent vide de toute présence ennemie.
En voyant le carnage, ces corps en corps, les murs rouges de sang, le marchand perdit le contrôle de ses intestins et rendit son repas. D’un nouveau signe de tête de leur chef, les pirates avancèrent vers la sortie. Le couloir tournait, puis débouchait vers le bar en lui-même. Alors qu’ils allaient y entrer, une rafale de laser les accueillit. Cependant, personne ne fut touché. Il semblait que Acutus et ses hommes savaient exactement ce qu’il se passait.

- Mar Kater ! Hurla alors le pirate.
- Un langage de bataille, réalisa à voix haute le marchand qui se remettait durement de ses émotions.

Comme pour confirmer ses dires, une foule de gorges reprirent en cœur les mots que venaient de prononcer Acutus, alors qu’une nouvelle fusillade éclatait. Ce dernier, immédiatement suivis par les jumeaux, fit alors son entrée dans la salle commune du bar, armé d’un pistolet tout aussi mortel que les fusils de ses protecteurs. Dans la pièce, une trentaine d’hommes masqués étaient en train de combattre la clientèle du Sigmar. Ou, plus exactement, les hommes d’Acutus. D’une trappe surgit un homme entièrement vêtu d’une armure composite, et tenant deux longues épées. Il était suivi de Fargs, des chiens extraterrestres sanguinaires. Le maître de meute fondit sur un groupe d’assassins et commença à les éliminer sauvagement. Même ses animaux n’arrivaient pas à inspirer autant de peurs à l’adversaire. Les lasers rebondissaient sur leur carapace, ils en faisaient de même sur son armure. Leurs crocs et leurs griffes lacéraient les chairs, son épée les tranchait avec une précision chirurgicale. Ils se déplaçaient en bond rapide, leurs mouvements étaient vifs, lui se mouvaient avec une grâce meurtrière et une fluidité innée, les mouvements de ces lames étaient presque imperceptibles, mais tous étaient meurtriers.
Les assaillants furent bientôt mis en fuite. Quelqu’un résistèrent devant la porte d’entrée par bêtise ou bien pour laisser une chance aux leurs de survivre. Mais le Maître de Meute fut sur eux, suivit d’Acutus qui avait dégainé une épée semblable à celle de son ami. A eux deux, ils tuèrent six attaquants, puis se frayèrent un chemin vers la sortie. Là, ils virent un vaisseaux accueillant en catastrophe les rescapés de l’attaque. Trois furent laissé à une mort certaine tandis que l’engin prenait de l’altitude.
Le pirate entreprit de tuer au pistolet les laissés pour compte. Chacun des tirs de son arme touchait sa cible, et la tête des malheureux volait en éclats. A cet instant, les pilotes du vaisseau ennemi commencèrent à faire feu sur leurs adversaires. Les deux canons de proue n’étaient pas mobiles, mais les tirs se rapprochaient de plus en plus à mesure que le transport pivotait. Pourtant, ni le chef pirate ni l’autre épeiste ne firent un mouvement pour se mettre à couvert. Bientôt, un sifflement aigu se fit entendre et trois petits chasseurs rouges apparurent et piquèrent vers le transport. Le Trio lâcha quelques rafales de laser qui endommagèrent un canon, puis frôla le bâtiment. Les lames énergétiques parcourant chaque chasseur du Trio secouèrent violemment le navire spatial.
Les attaquants prirent alors la fuite, tentant d’échapper aux harcèlements du Trio. Lorsqu’ils furent à plusieurs centaines de mètres, le Trio fit une nouvelle attaque en piqué, et décrocha au dernier moment. Deux secondes plus tard, le bâtiment explosa, les tirs ayant touché le moteur.
Les pirates se regroupèrent devant le Sigmar, et embarquèrent dans leurs propres vaisseaux de transports, qui avaient suivis le Trio de près. Le Maître de Meute en occupait un à lui seul et ses bêtes, les autres hommes se répartissant dans deux bâtiments. Acutus, les jumeaux le suivant tels des ombres, prit place dans un chasseur triplace. Tous les vaisseaux spatiaux appartenant à Acutus, que ce soient des chasseurs ou des transports étaient peint dans des teintes rouges, et arboraient de nombreux trophées sanglants, ainsi que des lames énergétiques.
Sans plus se soucier des morts et des autorités, Acutus se dirigea vers l’astroport, suivit de ses hommes. Il était temps de regagner le Pourfendeur. Il était temps de repartir en chasse !

[center]* * * * *[/center]

Bon, c'est pas la fin du premier chapitre (qui n'a même pas de nom... (puis y aura peut-être même pas de second chapitre...)). Alors, si vous aimez bien, je posterais la suite. Et s'il y a des volontaires pour commenter, je suis partant ! :D
Ah, oui ! Les bêbêtes du Maitre de Meute, les Fargs, je réflechis à un nouveau nom, vu que ça ressemble trop aux Wargs. Donc, si quelqu'un à une idée, je suis partant aussi, parce que je sèches complètement de ce cote.
Ellias
 
Messages: 5
Inscription: Sam Jan 19, 2008 10:24 pm

Messagepar becdanlo » Dim Jan 20, 2008 11:29 am

Wouah! Ca ne badine pas!
Je n'ai pas pu faire le compte des victimes mais ça doit être énorme :lol:

Bon, on est dans une veine que je ne connais pas bien.... heu... même pas du tout :( . On est peut être là dans le droit fil des anciens récits de capes et d'épées... simplement que les armes sont devenues plus sophistiquées?

En tout cas, j'ai bien apprécié le début: la description du lieu, le décor, et très rapidement un dialogue qui entraîne l'action. Çà c'est vraiment bien mené! De même, on visualise très bien les scènes de bataille... un peu trop même pour les âmes sensibles :lol:

Comme dit pour Shun, on ne relève pas, ici ,les fautes d'orthographes ni de syntaxes, pour ma part je n'ai vu qu'un truc ou deux qui clochent (mais je ne suis pas bon dans cet exercise).
Par contre, juste signaler un problème de physiologie: quand les intestins se relâchent... on ne vomi pas... on fait dans son "froc" :lol: Pour vomir... on dit fréquemment que l'estomac se soulève... enfin bon, il n'y a pas de règle :lol:

N'hésite pas à donner la suite de ton texte... pour ma part je continuerai à te lire!

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Shoun » Dim Jan 20, 2008 8:36 pm

Moi j'aime beaucoup ton texte ! :)

La description d'Acutus est très bonne, il correspond bien au personnage qu'il est (oula, ça veut pas dire grand chose).
Avatar de l’utilisateur
Shoun
 
Messages: 73
Inscription: Mer Jan 16, 2008 4:00 pm
Localisation: Quelque part dans le Nord de la France

Messagepar Philipum » Lun Jan 21, 2008 1:20 pm

Un chouette style d'écriture, vif et direct, et l'action est rondement menée !

J'ai l'impression que ce genre de petit incident-carnage, c'est le train-train quotidien pour Acutus. Avec la réputation qu'il doit avoir, c'est étonnant qu'il ait encore des ennemis assez fous pour l'attaquer ainsi. J'epère, pourtant, qu'il rencontrera un jour une force qui sera soit en nombre mille fois supérieur, soit aussi bien armée et organisée que ses propres pirates !

Pour les Fargs... ben, tout ce qui peut te passer par la tête ! Fhörrs, Kogrooings, Broye-Canailles, Goulogulas... ce serait chouette à un moment donné d'avoir une description de ces bestioles !
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Ellias » Mar Jan 22, 2008 9:14 pm

(Hum... Je mets 1à minutes à me connecter, et en plus, je clique la ou il faut pas, et je dois recomencer tout le message... Fatigué moi...)

Alors, au cas pas cas !

Becdanlo, je retiens ta remarque sur les intestins. Ce n'est qu'un petit détail mais bon, autant rester précis. C'est vrai que ça va être un texte un peu de capes et d'épées, en plus moderne (et avec un personnage principal pas forcément dans le bon droit :roll: ).

Shoun, Si si, elle veut dire quelque chose ta phrase (enfin, pour moi, oui, mais tu sais bien que je suis tordu ! :D )

Philipum, c'est vrai que c'est un peu la routine pour Acutus. Pour une simple remarque, les attaquants venaient en fait pour le marchand (envoyé par la personne contre qui Acutus a un contrat.) mais on saura cela plus tard dans l'histoire. Pour ce qui est du moment où Acutus va ENFIN se faire battre, ça n'arrivera que si je décide d'en faire autre chose qu'une nouvelle (et surtout si j'ai les idées pour... :/ ) J'aime bien l'idée de "Broye"... Je vais chercher sur cette piste ! (la description sera pour l'aborda... oups, failli faire un spoiler :roll: )

En tout cas, merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire ce texte. Je suppose que je posterais la suite d'ici samedi ou dimanche. Le bout que j'écris en ce moment me résiste un peu...
Ellias
 
Messages: 5
Inscription: Sam Jan 19, 2008 10:24 pm

Messagepar Philipum » Ven Jan 25, 2008 5:17 pm

Ellias a écrit:
les attaquants venaient en fait pour le marchand (envoyé par la personne contre qui Acutus a un contrat.) mais on saura cela plus tard dans l'histoire.


Oui j'suis bête, j'aurais dû le deviner puisqu'Acutus demande un supplément au marchand pour le sevice de nettoyage !

Ellias a écrit:
J'aime bien l'idée de "Broye"... Je vais chercher sur cette piste !


J'ai pensé aussi à "Scalpeurs" ou tout simplement "Skals" (skal en suédois signifie carapace :wink: )
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm


Retourner vers Work in progress

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron