"Le point" de Voyelle

Les textes en cours d'écriture

"Le point" de Voyelle

Messagepar Yasmina » Ven Mai 30, 2008 8:13 am

Je ne sais pas si je peux mettre ici ce texte mais bon si je fais erreur, je vous prie de m'excuser.
Voilà un texte, très court, qui vous permettra de mieux me connaitre et qui fera partie, sous cette forme peut-être, ou corrigé, de mon projet en cours.

......


C’était une petite pièce mais elle l’aimait bien. Elle était à son image, simple. Un lit, une table de chevet et une armoire meublaient cet espace. Deux toiles, deux taches de couleur, habillaient les murs blancs.

Elle détestait les pièces surchargées et connaissait l’origine de cette aversion. Sa mère avait pour habitude de décorer la maison de toutes sortes de bibelots. Aussi, on pouvait voir sur un meuble des objets de valeur côtoyer de la bimbeloterie de bon marché. C’était un manque de goût certain. Elle, elle évitait tout encombrement inutile.

Le seul luxe qu’elle accordait à sa chambre était la présence de bougies. Elle ne supportait pas les lumières franches, agression pour ses yeux, et préférait de loin les éclairages tamisés et de surcroît parfumés. C’était sa touche personnelle.

Ce soir là, elle avait allumé quelques petites bougies et préparait minutieusement les moments qui allaient suivre. Elle avait pris soin de son corps, l’enveloppant de lait parfumé aux mêmes senteurs que ces petits éclairages. Elle avait toujours aimé la vanille et la consommait sous toutes ses formes. Depuis quelques jours, elle était plus sereine. Elle avait enfin trouvé ce qu’elle cherchait depuis des années. Une quête longue et pénible qui avait bien failli la tuer. Elle avait appelé sa découverte Le Point et était satisfaite de cette appellation. La vie après tout était une ligne avec des points. Et entre le point de départ et le point final, d’autres viennent se poser sur ce chemin. Certains sont communs mais d’autres bien personnels. Elle était convaincue que celui qu’elle avait trouvé ne lui était pas exclusivement réservé. Il était universel mais beaucoup l’ignoraient. Elle avait cru qu’elle n’y accéderait jamais et avait été tentée d’abandonner. S’abandonner. Et puis, la semaine dernière, elle comprit. C’était si près d’elle qu’elle en fut surprise. Toutes ces années à courir, déambuler, implorer alors que c’était si proche. Non palpable mais si proche d’elle.

Lavée, parfumée, elle s’allongea nue sur le lit. Elle avait verrouillé la porte de la chambre. Il était nécessaire d’éviter tout dérangement extérieur. Bien qu’elle fût seule dans ce petit appartement, elle tenait à cet enfermement. Les lueurs vanillées éclairaient discrètement la pièce, laissant leur senteur se propager subtilement. Elle ferma les yeux pour ne pas entendre, juste pour s’écouter, écouter son corps lui parler, lui chuchoter de se laisser aller. Doucement, au fur et à mesure que son corps entrait en léthargie, son esprit prenait possession de cette enveloppe. Il était, devenait le corps. Celui-ci, fermé à double tour, devenait impalpable, intouchable.

Elle vit le Point. D’abord lointain, puis qui s’approchait lentement. Il était translucide, neutre. Aucune émotion, aucun sentiment ne se dégageait de lui, seulement de la transparence. Soudain, le point l’avala. Elle était enfin.
J'écris parce que je ne sais pas dire
Yasmina
 
Messages: 74
Inscription: Mer Mai 28, 2008 8:02 am
Localisation: Avignon

Messagepar Ishtar » Ven Mai 30, 2008 8:34 am

J'imagine cette "Yasmina" là, avoir subi toutes les faiblesses humaines pour peu à peu s'élever et se transformer en un être extrêmement lumineux. Elle est à l'écoute de son corps; celui-ci est comme un Graal, un récepteur créé par sa propre volonté.

Excellent début Yasmina... donnes-nous la possibilité d'encore te lire
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Christian Domec » Ven Mai 30, 2008 9:00 pm

Yasmina,

La dure loi des forums veut que le dernier message apparaisse en premier. Ne voulant jeter un voile sur votre esprit devenu corps en écoutant les facéties d'une espiègle caprine, je tiens à vous dire que votre ébauche demande suite.

Merci.

Christian.
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 627
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Messagepar Yasmina » Ven Mai 30, 2008 9:37 pm

Aucun souci et je vous remercie, Christian et Ishtar d'avoir pris le temps de me lire.
J'écris parce que je ne sais pas dire
Yasmina
 
Messages: 74
Inscription: Mer Mai 28, 2008 8:02 am
Localisation: Avignon

Messagepar Romane » Ven Mai 30, 2008 11:34 pm

Première rencontre avec tes mots, et comme à chaque découverte, il se passe quelque chose de précieux : la rencontre de l'imaginaire et de l'expression d'un être. Unique d'entre tous, à chaque fois, autant dans la maladresse que dans le talent, chacun unique et déjà me touche. Cela en guise de pensée générale.

Pour ton texte en particulier, quelque chose me frappe ; déjà elle est, même avant de laisser venir le point plus profondément, là où l'indicible, tu sais...
Ne serait-ce que dans cette pièce dénuée de trop, et dans le rituel de sa préparation, on sent qu'elle est déjà au-delà du superflu, déjà intense et déjà dénuée de superficiel.
Je me suis demandé si elle aurait pu se rencontrer aussi facilement dans un autre contexte, et je me suis dit qu'il lui aurait fallu un chemin plus long, un temps davantage, pour traverser ce qui n'est pas important. Elle, elle a déjà fait en partie ce chemin avant même de se mettre à l'écoute de son corps.

J'ai trouvé du calme, comme un apaisement, dans ce texte. Loin du chaos, détachée du tourment du monde, une sorte de monde dans le monde, dénué du non important. Apaisant est le mot qui convient exactement à ce que j'ai ressenti en te lisant.

Et puis cette chute fantastique, évidemment. Ce rendez-vous avec l'univers, en communion paisible.

Et enfin, comme les ronds dans l'eau, la pensée vadrouille après cette lecture, et là c'est mon côté perso et mon cheminement : je me dis que l'un des cadeaux de vie est de pouvoir se sentir être, à n'importe quel moment du jour ou de la nuit, en n'importe quelle situation. Dans un bien être incroyable et quasi indicible. Celui qui donne "le rayonnement qui émane à l'insu de soi, visible par n'importe qui".

Mais je m'éloigne peut-être du sujet...
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Yasmina » Sam Mai 31, 2008 12:03 am

Oui Romane elle a déjà fait du chemin, tu vois juste.

Ce texte, je l'ai eu dans ma tête une quinzaine de jours avant de le mettre sur papier et plus curieusement avant de mettre le premier mot de cette histoire. A quelle partie vais-je l'intégrer ? j'ignore pour le moment mais il fait partie du projet.

Ma manière de fonctionner est étrange, je sais. J'écris beaucoup dans ma tête, je sais où je veux aller, mais les tranches de texte arrivent de façon désordonnée.... en fonction de l'urgence, mon urgence. J'espère me faire comprendre... :-)
J'écris parce que je ne sais pas dire
Yasmina
 
Messages: 74
Inscription: Mer Mai 28, 2008 8:02 am
Localisation: Avignon

Messagepar Romane » Sam Mai 31, 2008 12:18 am

Le charme des mots et de la création est qu'ils viennent par une sorte de mystère. Tes textes s'agenceront plus tard, "quand le moment viendra". :wink:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Ishtar » Sam Mai 31, 2008 8:28 am

Finalement, il n'y a pas de méthodologie pour écrire.
Chacun à sa manière...
Toi, Yasmina... tu fonctionnes un peu à la manière de "Becdanlo". Tout est dans la tête et il n'y a pas vraiment de lien entre chaques textes... et pourtant, cela donne des écrits sublimes.

Continue à te projeter ainsi Yasmina.... c'est beau ce que tu écris
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Philipum » Sam Mai 31, 2008 10:01 am

C'est vrai que ce texte est apaisant.

Le "point", je ne le ressens pas comme final. Il y a encore du chemin à faire. Comme si la vie était une suite de phrases qui s'enchaînent ; des points marquent la fin d'étapes importantes, pour laisser la place à une autre phrase, etc...
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Yasmina » Sam Mai 31, 2008 1:44 pm

@Ishtar
Oui, chacun fonctionne et écrit à sa manière. Certains doivent noircir des pages et des pages avant le texte final, d'autres seront inspirés de suite alors qu'à d'autres moments il leur faudra un certain temps de "gestation". Et l'on peut évoluer aussi dans notre façon d'aborder l'écriture, en fonction de notre vécu, notre ressenti, notre entourage....

Je ne sais pas pour Becdanlo, mais parfois le tout dans la tête peut être épuisant. Sans compter que l'on peut paraître "à côté de la plaque"... :-)

@Philipum
Oui, ce point n'est pas final, cette étape débouche sur une autre....


Merci
J'écris parce que je ne sais pas dire
Yasmina
 
Messages: 74
Inscription: Mer Mai 28, 2008 8:02 am
Localisation: Avignon

Re: Le point

Messagepar JL PONS » Jeu Juin 26, 2008 12:03 am

Yasmina a écrit:
C’était une petite pièce mais elle l’aimait bien. Elle était à son image, simple. ...

Elle vit le Point. D’abord lointain, puis qui s’approchait lentement. Il était translucide, neutre. Aucune émotion, aucun sentiment ne se dégageait de lui, seulement de la transparence. Soudain, le point l’avala. Elle était enfin.


Tu ne sais peut-être pas dire mais tu écris: émotion, sensualité, naturel, beauté... J'aime l'idée des points entre celui du départ et de la fin.

D'accord avec Philipum: Ce ne devrait pas être un point final; c'est pour quand la suite ?

JL
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar Yasmina » Jeu Juin 26, 2008 5:22 pm

Merci pour ta lecture Jean-Louis.
La suite est dans la tête pour le moment :-)

En fait, la rédaction est en cours, péniblement.... je ne suis pas pressée, il faut laisser mûrir.
J'écris parce que je ne sais pas dire
Yasmina
 
Messages: 74
Inscription: Mer Mai 28, 2008 8:02 am
Localisation: Avignon

Messagepar JL PONS » Jeu Juin 26, 2008 9:59 pm

Surtout, prend ton temps... cela fait durer le plaisir :wink:
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...


Retourner vers Work in progress

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron