Commentaires sur l'Appel de la Forêt!

Jeux et créations par intéractions explosives

Commentaires sur l'Appel de la Forêt!

Messagepar becdanlo » Jeu Jan 17, 2008 7:33 pm

Ce Fil pour les commentaire sur l'Appel de la Forêt
____________________________________________

Hi! Hi!

C'est rigolo de voir qu'il y en a qui veulent ressusciter Morisette... et puis d'autres qui veulent s'en débarraser...

C'est amusant... c'est comme la vie... ou comme une partie d'échec... :wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Philipum » Jeu Jan 17, 2008 10:41 pm

:lol:

Moi j'ai un commentaire sur le titre justement : "L'appel de la forêt", m'a fait immédiatement penser à la nouvelle de Jack London "The call of the wild" où le héros, un chien nommé Buck, né de bonne famille, a un parcours incroyable, qui fatalement le ramènera à sa nature sauvage...
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar becdanlo » Ven Jan 18, 2008 12:30 am

Philipum a écrit:
Moi j'ai un commentaire sur le titre justement : "L'appel de la forêt", m'a fait immédiatement penser à la nouvelle de Jack London "The call of the wild" où le héros, un chien nommé Buck, né de bonne famille, a un parcours incroyable, qui fatalement le ramènera à sa nature sauvage...


"sa nature sauvage"... c'est aussi la liberté!
Dans notre "impro" IL (puisqu'on ne lui a pas donné de nom) est partagé entre Morisette et Alepha... il pourrait partir à l'aventure mais, tout en sachant que c'est un jeu, on (je?) n'ose pas, parce que ça serait "immoral". Du coup on fait disparaître Morisette... mais elle est ranimé le "coup suivant"... comment va-t-on s'en sortir ? :lol:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Morisette ou Alepha ?

Messagepar Diego Ortiz » Ven Jan 18, 2008 2:36 am

Bonne idée de commenter à part soi tout en rédigeant, je trouve.

Aimez-vous ce jeu ? Nous pourrions raffiner encore.

Je me réjouis de voir ce que notre dernière arrivée, si elle se lance, voudra faire à propos des deux rivales. Ayant fourni la première entrée, je me permets de relever que j'avais annoncé d'emblée que l'amour avec Morisette battait déjà de l'aile, comme tous les amours à un moment ou à un autre. Je me disais que Lui, avec les pneus crevés et les chiots confiés, allait certainement ressentir quelques tiraillements. Si vous ne vous êtes pas mariés avec l'amour de vos dix-huit ans vous voyez sans doute de quoi je voulais parler : tout est lointain et apparemment voué à la mort et à l'oubli. Et pourtant, au détour d'une circonstance minuscule, vous vous rappelez exactement du parfum de Ses cheveux, et cela vous occupe l'esprit un moment alors que l'Autre est inaccessible, morte ou quinquagénaire.

Pour ce jeu du commentaire en route, qui n'est pas moins intéressant que celui du récit à douze mains, j'aurais envie comme vous d'exprimer uniquement, et en voix off, les sentiments que m'inspirent tels ou tels développements. C'est vrai, j'ai ressenti un pincement au cœur au moment de la désintégration de Morisette, d'où l'idée qu'une ultime intervention devait encore être tentée.

La tache dans le mur était toute trouvée. Et que la graine se transformât en perle sous le regard médusé de l'Ombre féerique n'a pas manqué de me remplir de joie. Car j'aime ces personnages. Ils ne sont pas surgis de nulle part.

J'ai fait lire ce petit texte à une fille de 16 ans hier soir, et elle tenait aussi pour Morisette. Cela ne m'étonne pas. Mais nous avons dû interrompre la conversation car ce matin elle avait une épreuve de chimie. J'aurais voulu l'aider mais j'ai réalisé que les questions étaient trop précises, et portaient sur des éléments dont je n'ai plus entendu parler depuis trente ans. J'ai tout juste pu lui expliquer la définition d'un isotope. Nous n'avons donc pas écrit avec elle hier soir, et le destin de Morisette est resté entre vos mains, malgré le désir de la soeur de Lakwen de l'aider à survivre.

Mais ce que je me demande, et ici je m'adresse aux hommes de la bande, c'est ce que voulait dire le commentaire de la fille de Jésus dans la Dernière Tentation du Christ : "De toute manière cela n'a aucune importance, moi ou quelqu'un d'autre. De Femme il n'y en a qu'une seule, sous mille traits différents. Il n'y en a toujours eu qu'une seule. Maintenant c'est moi, et demain ce sera encore et toujours moi" (je brode pour la bonne cause).
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar becdanlo » Ven Jan 18, 2008 11:37 am

Diego a écrit:

Citation:
Nous n'avons donc pas écrit avec elle hier soir, et le destin de Morisette est resté entre vos mains, malgré le désir de la soeur de Lakwen de l'aider à survivre.


On dirait qu'Ishtar a réalisé ce matin le désir de la soeur de Lakwen! :lol:

Est-ce la fin de notre histoire ?

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Ishtar » Ven Jan 18, 2008 4:55 pm

Non Pierre ! Tu peux compter sur Philippe pour relancer l'histoire :wink:
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar becdanlo » Ven Jan 18, 2008 4:58 pm

Ishtar a écrit:
Non Pierre ! Tu peux compter sur Philippe pour relancer l'histoire :wink:


Wouha... et de façon magistrale qui plus est!
Le challenge va être dur à relever!

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Commentaire : L'appel de la Forêt

Messagepar Diego Ortiz » Sam Jan 19, 2008 12:40 am

Cela ne me plaît guère. Les chiots ont ils goûté du Léthé, ou le problème se trouve-t-il du côté de la réincarnation de Morisette, qui pourrait n'être qu'une succube, un trompe-l'oeil fatal pour Lui. Pourquoi la refusent-ils ? J'ai fait un rêve curieux dans lequel une sorte de garde forestiers, avec un képi et un insigne gravé "La loi", intervenait avec fermeté dans cette situation et m'infligeait une amende de sept mille euros cash. Il prétendait que les chamois en sont à la couvade et qu'il est interdit de laisser divaguer les chiens, et même les chiots. Vous savez comme les rêves sont, bizarres. A l'appui de sa volonté de verbaliser il me demandait le nom de chacun des chiots et celui-ci me venait automatiquement et je m'entendais le répéter automatiquement. Je ne me souviens plus d'aucun. La preuve était ainsi faite que les chiots m'appartenaient et que je ne savais pas les tenir. Il a abandonné la scène, et je reste debout, stupide, entre les bêtes et la Belle, avec à la main une liasse de procès-verbaux que je vais m'empresser de disperser à tout vent. A tout prendre, je lui trouvais un air pas net, à ce fonctionnaire. Je crois que nous ne risquons rien. Il ne reviendra pas avec sa fourgonnette nous embarquer nos bêtes pour leur réserver dieu sait quelle fin si je ne suis pas en état de payer. J'ai donc décidé qu'il valait la peine de descendre de mon piédestal de commentateur et d'entrer à nouveau dans la situation.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar becdanlo » Sam Jan 19, 2008 10:23 am

Diego a écrit:

Citation:
Cela ne me plaît guère... J'ai donc décidé qu'il valait la peine de descendre de mon piédestal de commentateur et d'entrer à nouveau dans la situation.


Ah! mon pauvre Diego, vous n'avez pas fini d'en baver :lol:

Avec la dernière contribution d'Ishtar, vous voila propulsé derrière le miroir... mort de rire!

Courage!!!

:D
Dernière édition par becdanlo le Sam Jan 19, 2008 10:27 am, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Ishtar » Sam Jan 19, 2008 10:27 am

Pas derrière le miroir mais sur l'avant-scène :twisted:
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar aminelicia » Sam Jan 19, 2008 11:41 am

Pour dire vrai, je trouve l'histoire un peu abracadabrante. Les chiots (qu'est-ce qu'ils viennent faire là au juste?), Morisette mourante et sans cesse renaissante, l'étoile qui fonce sur la terre (mais on ne nous explique pas d'où elle vient). Est-ce un astéroïde géant et brillant ou une super nova? Les grands savants américains ou européens n'ont-ils pas prévu ce phénomène et que devient le reste de la population mondiale?
Comme aurait dit Molière "vous marchez d'un tel pas qu'on a peine à vous suivre", avec tous ces retournements de situations qui surviennent à l'improviste et à court terme?
En fin de compte, quelle est la femme préférée, est-ce Morisette ou Alépha? Comme vous le voyez,il y a autant de questions (sans réponse) que se posent le lecteur.
J'aurais aimé par exemple qu'on nous parle subsidiairement d'une jeune équipe de scientifiques découvrant avec leur télescope informatisé la menace pesant sur la Terre et qu'ils "inventent" une quatrième dimension par laquelle les antagonistes de l'histoire pourraient s'échapper et passer dans un espace-temps qui leur aurait permis de donner un autre cours à l'histoire. Ce serait alors un véritable roman de science-fiction. Simple suggestion ou hypothèse de ma part. Mais peut-être, vous avez de meilleures idées (sourire)
aminelicia
 
Messages: 222
Inscription: Dim Nov 25, 2007 11:04 am
Localisation: Algerie

Messagepar Ishtar » Sam Jan 19, 2008 12:16 pm

C'est exact que cette histoire est complètement abracadabrante mais c'est toujours ainsi lorsque l'on écrit à plusieurs mains. L'on pense partir dans un sens et une autre personne vous tire irrémédiablement dans une autre direction.
Pas facile de tenir le cap ! :(

Pourquoi, ne venez-vous pas mettre de l'ordre dans tout cela Yacine ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Philipum » Sam Jan 19, 2008 12:49 pm

Diego a écrit:
J'ai fait un rêve curieux dans lequel une sorte de garde forestiers, avec un képi et un insigne gravé "La loi", intervenait avec fermeté dans cette situation et m'infligeait une amende de sept mille euros cash.


C'est très amusant ce rêve ! La loi, c'est la morale qu'on s'impose à soi-même ; la forêt, c'est notre instinct primaire ; mais même dans la forêt, les gardes forestiers viennent encore nous pourchasser...

aminelicia a écrit:
Pour dire vrai, je trouve l'histoire un peu abracadabrante.


C'est clair qu'il ne faut pas la prendre au premier degré. Mais je crois qu'on peut y trouver beaucoup (à la puissance quatre) de sens cachés.

aminelicia a écrit:
J'aurais aimé par exemple...


Alors il faut s'y mettre ! Allez ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar aminelicia » Sam Jan 19, 2008 1:57 pm

C'est vrai que c'est facile de donner des conseils. Le plus difficile est de les appliquer. Je vous avoue que je ne suis pas très fort dans les romans de science-fiction. J'ai bien peur, si j'y met la patte, de tout gâcher. Alors, quand j'ai découvert cette génération spontanée, j'aurais voulu ajouter mon grain de sel. Seulement, mon inspiration ne trouvait pas encore son chemin. Je vous promets que si une idée de ce genre venait à germer dans mon esprit, je ne manquerai pas de m'introduire dans l'histoire.
aminelicia
 
Messages: 222
Inscription: Dim Nov 25, 2007 11:04 am
Localisation: Algerie

L'Appel de la Forêt : l'Envers du Décor

Messagepar Diego Ortiz » Sam Jan 19, 2008 3:09 pm

En effet, Aminelicia, qu'est donc devenue l'Etoile ?

On pourrait croire que les joueurs ont abattu leurs cartes une à une et sans désemparer, uniquement pour tenter d'oublier la fin imminente du monde qui était inscrite au tout début de cette histoire. Mais je remarque que, si je suis ici le seul psychiatre qui se soit annoncé comme tel, les interprétations plus ou moins sauvages ne manquent pas.

C'était dans un souci de cohérence qui allait dans le sens du vôtre, je crois, que je me suis permis d'ajouter à ce texte déjà pourvu d'une glose marginale (qui n'était pas de mon fait), un métacommentaire, à la manière dont Homère, dans l'Odyssée ou l'Iliade, faisait état des disputes des Dieux de l'Olympe afin de se tirer de certaines impasses narratives, ou dit autrement, de s'accorder un maximum de liberté. Mais je ne souhaite pas en rajouter de trop à ce niveau, et par ailleur dicitur Homerum caecum fuisse, si je m'en souviens bien, et de plus, à l'instar d'Hippocrate mon autre maître, il n'est même pas sûr que le Poète ait existé en personne. Ils étaient peut-être plusieurs, une infinité, et les œuvres se sont peut-être cristallisées dans l'écrit à la confluence de multiples traditions orales antérieures. Je ne sais si nous disposons en l'Huître d'un savant en ces matières, mais à défaut il faudrait en inviter, ou sinon, en inventer.

Votre équipe de scientifiques est peut-être en ce moment même attelée à la lourde tâche de détourner de notre monde la menace qui se rapproche, ou même, pourquoi pas, y est-elle parvenue sans même que nous le sachions. Dans le vide intersidéral les explosions de corps plus ou moins solides ne produit guère de bruit, au sens où on l'entend habituellement. Mais libre à vous de considérer que certaines retombées électromagnétiques, ou d'une manière plus moderne, certains chiffonnements de la trame de l'espace et du temps, aient pu avoir des conséquences sur la forme et le contenu de cette histoire : en brouillant les esprits des auteurs qui se sont risqués à l'exercice, en mettant en contact des mondes qui auraient dû demeurer disjoints, en provoquant des phénomènes de simultanéité, et ainsi de suite. Mais il me semble que nous avons parmi nous un ou plusieurs auteurs qui s'intéressent à ces questions. Une fois qu'ils auront décrit un nouveau cycle, quittant leurs interprétations forestières pour revenir à leurs gluons et ensuite émergeant facétieusement là où les autres ne vont pas, on a shoestring or not (si personne ne le fait je me chargerai d'expliquer ce jeu de mots en anglais, mais je suis sûr de n'être pas le plus qualifié en la matière), bref, un jour pas si lointain, par l'intervention d'Ishtar, Philipum, Becdanlo, et pourquoi pas celle d'Aminelicia, il est possible que les Eaux se trouvent à nouveau séparées de la Terre, et que l'histoire retombe sur ses pieds.

Pour ma part je serais moins pressé que vous ne le paraissez, en ce qui concerne ce résultat. En ce moment, en effet, les auteurs sont à la peine, à la forge, à la mine. Ils défrichent la forêt primitive et celle-ci se défend suivant ses propres lois, qui ne sont pas celles des genres littéraires. Cela ne signifie pas pour autant que ce jeu d'apparence décousue et anodine ne finisse par catalyser un résultat qui vous agrée, chère Aminelicia.

Amicalement,
D.O.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Suivante

Retourner vers Génération spontanée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron