Métacommentaire : l'Appel de la Forêt

Jeux et créations par intéractions explosives

Métacommentaire : l'Appel de la Forêt

Messagepar Diego Ortiz » Sam Jan 19, 2008 12:31 am

Où se trouvent donc les sept chiots que j'avais faits avec Agena ? Chacun avait son histoire et son destin particuliers, mais nous n'avions pas encore eu le temps de les investir d'un nom et d'une mission. J'entends transpirer des basses couches des humeurs troubles. Je ne suis pas celui qui dévorais ses enfants à mesure afin de se débarrasser des rivaux potentiels.

Agena, ma compagne de toujours, est morte fourdroyée lors d'une de ses descentes dans les mondes inférieurs. Il faut dire qu'ici, nous les Immortels, nous nous ennuyons et ne pouvons résister à la tentation de nous mêler des affaires terrestres. Nous n'avons pas trouvé de planète plus attrayante pour y mettre en scène nos rêves les plus confus et les mieux réussis.

Le passage par les contraintes physiques de ce monde borné exerce sur eux un effet de décantation, et les rescapés de ces aventures nous remontent comme exaltés, sublimés. Nous organisons alors de grandes fêtes qui s'étendent sur des millénaires et faisons bombance, chacun y allant de son commentaire et de son histoire. C'est ainsi que nous créons des mondes depuis le début de tout, variés, multicolores. Comparez Ishtar au Barattement de la Mer de Lait, par exemple. Mais la fête terminée, notre destin divin consiste à nous endormir profondément jusqu'à ce que de nouvelles péripéties nous raniment. Beaucoup d'entre nous aimeraient sortir de notre condition et redevenir humains, tout simplement, avec une influence concrète sur les petits scénarios terrestres, le goût des céréales lorsque nous prenons le pain.

Ici tout est insipide, même l'amour.

Les passions exercent sur nous un effet soporifique, nous ne les pouvons vivre qu'au travers des êtres de chair et de sang du premier niveau. C'est pourquoi je suis à la recherche de mes sept enfants. Je suis certain qu'ils se trouvent dans le monde d'en dessous, et en grand danger.

Ce n'est pas moi qui lancerai la foudre, maintenant. Ce monde est nettoyé et a retrouvé sa pureté. Trop dangereux, trop radical. Mais les chiots, mes petits, j'entends qu'ils sont perplexes et qu'ils souffrent, et je ne puis rien faire. Bouteille à la mer, que je laisse rouler au bas de la montagne de l'Olympe. J'espère que quelqu'un l'arrêtera et prendra la peine d'en lire le message. Un Père céleste est inquiet, et l'inquiétude d'un Immortel finit toujours par secouer le monde.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar Ishtar » Sam Jan 19, 2008 9:27 am

Diego Ortiz a écrit :
Citation:
Nous n'avons pas trouvé de planète plus attrayante pour y mettre en scène nos rêves les plus confus et les mieux réussis

Parlez pour vous Diego !
En ce qui me concerne, je (Ishtar) me suis transmatérialisée sur Vénus et je vis là-haut une idylle passionnée et passionnante
:wink:
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Philipum » Sam Jan 19, 2008 12:55 pm

Ishtar a écrit:
Parlez pour vous Diego !


Mais ce n'est pas Diego qui parle ?
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Ishtar » Sam Jan 19, 2008 1:21 pm

philipum a écrit :
Citation:
Mais ce n'est pas Diego qui parle ?

Je sais Philippe mais Diego fait allusion à l'immortalité des Dieux, en parlant de ceci :
Citation:
Comparez Ishtar au Barattement de la Mer de Lait
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Vacances du Sujet

Messagepar Diego Ortiz » Sam Jan 19, 2008 1:56 pm

Ah, Ishtar, je te prends sur le fait. Ce Diego dont tu parles, tu le sais, n'a rien à voir avec notre Club. Ishtar, c'est Ishtar, et un point c'est tout. Et les mortels doivent à jamais ignorer à quel point les Dieux aiment à se disputer au travers d'eux. Si tu commences à faire des histoires avec ce Diego qui n'est inscrit nulle part, on sera bien obligés d'aller t'arracher à tes idylles vénusiennes, sur lesquelles notre discrétion nous a contraints à fermer pudiquement les yeux jusqu'à présent. Rappelle-toi comment nous avons coincé Athéna avec Ulysse, pendant des temps et des temps. Et n'oublie pas que les dieux aiment à rendre aveugles ceux qu'ils vont frapper. Et voilà dit, par Lui !
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Les lauriers de la Pythie

Messagepar Diego Ortiz » Dim Jan 20, 2008 9:48 pm

Trois jours enfermé au fond d'un trou fumant, à n'assister que de loin aux péripéties de nos envoyés dans les autres mondes. Pas tout vu. Ligoté. Perdu la main. Déconnecté. Et ils avancent quand même, mais vers où ?
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar Ishtar » Dim Jan 20, 2008 10:10 pm

Mais vers où ? Vous vous demandez Diego

Vers la Connaissance Salvatrice très probablement....
Il est prisonnier de son âme inférieure, Il lui faut trouver Aléthéia, Zoé et Achamoth pour aller vers la Lumière
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Diego Ortiz » Lun Jan 21, 2008 3:55 pm

Vers où ? Je ne me demande jamais Diego, je me sers moi-même. A force de monter et de redescendre il me semble parfois que la tête te tourne, Ishtar. J'en reviens, de la Scène, et je dois dire que je m'y suis assez amusé. On se laisserait prendre au jeu facilement, alors gaffe. Nous devons tenir notre rang. Quand je suis sur l'Olympe je sais reconnaître les miens, et la vue, et le mobilier. Et dans ce verre au cristal incomparable que tu me tends, ô déesse aux regards facétieux et aux sandales de bricabraque, le nectar par excellence, l'ambroisie. Mais je songe que ce n'est pas souvent que tu me sers, et même, si je ne me trompe, jamais. Tu sais que les poisons n'ont aucun effet sur nous autres mais que nous sommes sujets à d'éternels assoupissements. Les Dieux ! S'ils savaient, ceux d'en bas, la flemme que nous traînons, et les efforts indicibles que nous devons consentir afin de leur compliquer les affaires !

Je crois deviner que c'est cela que tu souhaites, un bon accès de sommeil afin de te laisser libre d'arranger les choses à ta guise, en bas. Et il est vrai qu'il y a encore à faire pour rassembler les chiots, les rêves et les fils que le passage de l'Etoile a dispersés aux quatre points cardinaux. Oui, je vois bien que tes yeux brillent de l'impatience d'y redescendre. Alors je vais la boire, cette coupe de nectar améthyste, afin de te laisser le champ libre.

Et dis, n'oublie pas : il y aura des gens à consoler, là en bas. Tu me connais, j'ai parfois la main lourde quand je m'y mets. Je n'aimerais pas avoir froissé les pages d'un certain livre, par exemple. J'avais envie d'y jeter un coup d'oeil mais finalement je n'en ai pas eu le temps. Il s'est levé et s'est barré aussitôt que notre jeune couple eût quitté la pièce.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar Ishtar » Lun Jan 21, 2008 11:56 pm

Ne jouez pas le rôle du passeur grincheux avec moi Di-Ego... les mortels d'en-bas se débrouilleront bien pour passer l'Achéron sans nous.
A votre place, je me méfierais de Tantale, de Sisyphe et de Gilgamesh, se sont les seuls qui oseront nous braver.
Mais... connaissant votre indulgence devant l'intelligence et la bravoure d'un simple mortel, je sais que vous êtes capable de lui offrir l'immortalité. Et, vous savez combien cela peut m'irriter. Je ne vous laisserais pas faire. Je surveillerais de très près leurs exploits et... sachez mon très cher Di-Ego, que je ferais tout pour leur compliquer la tâche mais la vôtre aussi...
N'oubliez pas que j'ai la clef de la Porte des Enfers et que je peux vous expédier dans le Tartare... si vous vous opposez à mes desseins


PS. Je vous dis pas le poto-poto mythologique que nous nous inventons là
:wink:
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Philipum » Mar Jan 22, 2008 9:39 pm

Mes pauvres amis, vous n'existez pas. Qui croit encore en vous ? Qui vous adore, vous fait des offrandes ? Un poignée de mortels, à tout casser. Le Monde, celui-là même qu'un certain chien vert s'évertue à vitupérer, a adopté d'autres Dieux ; les anciens empires ne sont plus que poussière.
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Ishtar » Mar Jan 22, 2008 10:48 pm

Orgueil absolu d'un pauvre mortel qui demande un signe de Dieu pour croire.
Qu'êtes-vous, vous les hommes ?
Vous, vous êtes efforcés de tout désacraliser.
Vos activités désordonnées mettent en péril la Terre sur laquelle vous vivez.
Maltraîtée de la sorte, Gaïa va finir par secouer le joug. C'est chose faite d'ailleurs. Il ne se passe pas un jour sans qu'une catastrophe naturelle ne survienne en quelque point de la Terre.
A ton avis, simple mortel.. Qui déclenchent les catastrophes ?
- les Gnomes,
- les Sylphes,
- les Salamandres,
- les Ondins
Qui sont-ils ? Ce sont des génies qui sont à notre service. A nous, les Dieux !

Méfies-toi, pauvre mortel, les Dieux peuvent encore punir les humains ?
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles


Retourner vers Génération spontanée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron