becdanlo's blues

Mélancolie ou révolte par le blues, hard rock ou tango

becdanlo's blues

Messagepar becdanlo » Dim Déc 16, 2007 5:27 pm

Il y a des jours "avec" et des jours "sans".
Depuis ce matin je tourne dans l'Huître à me demander comment animer ce forum, à quel message donner une suite... et je ne trouve toujours pas. Ce sont les derniers jours de mon voyage indien et j"apréhende le retour... parait qu'il fait froid en France.

Dimanche tranquille à Madras... beaucoup de monde sur la plage, l'une des plus grande au monde. Hier, j'ai tourné un peu dans le centre et j'ai découvert un immense drugstore avec... un père Noë (rire). Une grande librairie avec de la littérature en langue anglaise. J'ai regardé les prix et c'est vraiment consternant: un gros livre de poche: 280 roupies... pratiquement le prix de ma chambre d'hotel! Le salaire moyen d'un Indien est de 3000 roupies!
Sinon, dans les quotidiens on parle très peu de littérature sauf pour relater les mésaventures de la romancière Talisma Nasreen chassée de Calcuta par des émeutes islamistes.

http://www.corsicaregina.net/Pourchasse ... _a938.html
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Dim Déc 16, 2007 7:19 pm

Laisse venir, laisse.
Il y a déjà tant de richesses ici, qu'il faut parfois du temps pour rassembler ses idées. Les thèmes emportent loin dans la pensée. En tout cas, moi.

Il ne faut pas "animer absolument". Juste... laisser venir... :wink:

Un gros bec, bec'

Ro, blues itou.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Philipum » Dim Déc 16, 2007 7:21 pm

Tu as lu tout ce qu'il y a dans la bibliothèque de l'huître ?

Et pourquoi pas prendre un bloc-notes avec toi sur la plage et écrire une histoire ?

Moi je t'envie, avec mes deux garcons qui m'accaparent tellement et les préparations pour les fêtes, je n'ai pas tellement le temps de lire ni d'écrire... tout juste d'animer un tout petit peu les forums entre deux chahuts :wink:
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Ishtar » Dim Déc 16, 2007 9:39 pm

Tu as du pain sur la planche dès que tu poseras les pieds en France Pierre.
Récupérer l'archive de ton blog bebook sur le Chemin de Compostelles
Arranger le blog sur l'Inde et y transférer tes photos
Transférer le PDF d'Ishtar Terra en Word
et on te trouvera certainement encore quelque chose à faire (sourire)

Bref, de quoi rester au chaud dans ton appartement de Grenoble pendant quelques jours...
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar becdanlo » Dim Déc 16, 2007 10:06 pm

@Romane:

Ca vient aussi du décalage horaire... il faut que j'attende midi pour voir le forum un peu s'animer (sourire)
bon moral à toi!

@Philipum;

Je ne peux plus lire les textes de la bibliothèques car Acrobat Reader ne marche plus sur mon "bidule" et je n"arrive pas à le réinstaller.
Quant à écrire, j'ai longuement essayé.... mais mon sujet m'a quitté...

@Ishtar:

J'apréhende les départs... mais les retours aussi... ca ira mieux après (sourire)
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Lun Déc 17, 2007 3:57 am

becdanlo a écrit:
Je ne peux plus lire les textes


Allume ton ordi... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar becdanlo » Lun Déc 17, 2007 4:30 am

Romane a écrit:
becdanlo a écrit:
Je ne peux plus lire les textes


Allume ton ordi... :roll:


Mais je n'ai pas vraiment d'ordi... je communique avec un téléphone mobile (Nokia E61i) avec Internet par une option de l'Opérateur Indien Airtel.

Pour lire les pdf de la bibliothèque il faut un reader qui ne marche plus sur mon mobile. Il faut dire que tous les logiciels que j'ai (adobe, word, excel) sont des versions simplifiées pour mobile... et probablement moins stable que les versions pour PC.

Pas grave, je rentre le 20.

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Mar Déc 18, 2007 6:39 pm

... mais pour revenir à la proposition de Philipum:

"Et pourquoi pas prendre un bloc note sur la plage et écrire une histoire ?"

J'ai bien pris de quoi écrire pour mon voyage... dont le fameux bloc note...mais je n'ai écrit que des notes de voyage... très peu concernant le projet que j'avais en cours.

C'est du reste assez drôle, car j'avais écrit des scènes qui se passent en Inde... avant de faire ce voyage. Ce n'est pourtant pas mon premier voyage dans ce pays... mais c'est comme s'il y avait un téléscopage entre l'imaginaire et la réalité.

Par exemple, j'avais écrit une scène qui se passait sur les gaths de Bénarès... et durant mon séjour là-bas, je ne cessais de penser combien les gaths réels étaient différents de ceux de mon texte. Je ne veux pas dire, la description physique du lieu, avec les marches qui descendent jusqu'au Gange... mais l'ambiance!
Voici maintenat trois semaines que j'ai quitté ce lieu, et je commence à voir les images de mon souvenir se supperposer aux images de ma "fiction". C'est comme si mon esprit avait besoin de recul par rapport à la réalité.
Je me demande même où se trouve la réalité car le souvenir à l'air de contenir "plus" d'informations que le réel vécu sur place.
On peut faire le même constat avec la photo: si on regarde le travail des photographes sur Bénarès on a du mal à retrouver "l'original", mais il est indéniable qu'ils ont su capter "l'âme" du lieu. Probablement une question de regard ?
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Philipum » Mar Déc 18, 2007 9:17 pm

Je comprends la peine qu'on peut avoir lorsqu'on entreprend un projet d'une certaine envergure : on ne peut pas simplement s'y mettre un bel après-midi juste comme ca... il faut être dedans, et parfois on n'est plus dedans, il y a comme des temps morts, peut-être soit qu'on a décroché pour laisser notre esprit se reposer avec autre chose, ou alors qu'on en a besoin pour, comme tu dis, prendre du recul.

Il m'est arrivé de commencer un texte et d'en écrire d'autres avant de l'avoir fini. Un exemple : j'ai commencé "Gnomes" avant d'avoir même ébauché le scénario pour "Le mammouth", mais j'ai terminé "Le mammouth" avant. Je n'ai jamais terminé de roman, mais j'en ai ébauché deux ; l'un aboutira peut-être, l'autre finira peut-être par être transformé en nouvelle ; et maintenant, insérées entre ces projets, j'écris des nouvelles ; celle sur laquelle je travaille maintenant semble se rallonger tellement qu'elle pourrait même finir en roman...

Donc, l'idée du bloc-notes sur la plage... c'était pour moi juste une idée de récréation : pourquoi pas écrire un truc qui n'a rien à voir, comme ca, pour le plaisir ?
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar becdanlo » Mer Déc 19, 2007 5:48 am

C'est vraiment amusant de voir combien nous pouvons être différents... et c'est très bien ainsi.
Je ne peux me concentrer que sur un seul sujet... et au long cours. Ce qui n'empêche qu'au début, j'écris de petites choses... que je replace ensuite dans le texte final.
Voila... sur la plage j'aurais du écrire des notes... sauf qu'il y avait tellement de vent... que, ne serait-ce que tenir un journal en main, aurait été un exploit (rire).

Pour le moment, je ne me vois pas écrire autre chose que ce que j'ai entrepris. Par moments, j'ai l'impression que ça repart mais à d'autres moments j'ai plutôt l'impression de m'enliser. Voici plus de deux ans que ça dure mais je ne me vois pas passer à un autre mode d'expression comme la photo... quoique, avoir un appareil photo puisse être un bon "médiateur" en voyage et notamment en Inde où la pluspart des gens adorent être photographiés.

Là où on diffère aussi, peut être, c'est que je n'éprouve pas de plaisir au moment d'écrire... ca serait plutôt une souffrance. Le plaisir vient ensuite... de la chose écrite. Toujours cette histoire de distance... par rapport à la réalité... qui n'est, en fait, que l'instant présent. Le souvenir me parait plus intense, mais surtout plus riche que le vécu sur le moment (sourire).
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Un petit bonjour de Guy à ton retour

Messagepar yugcib » Jeu Déc 20, 2007 7:39 pm

.... Nous sommes le 20 décembre, et tu dois revenir en France... Une pensée émue et tendre, que j'ai, ce soir en pensant à toi... J'espère que tout ira bien pour toi dans les jours qui viennent (il fait froid)...
... En cette fin d'année, je ne vais guère être prolixe sur quelque forum que ce soit : en effet avec Irène je pense passer quelques jours à Paris ou bien dans les Vosges, je ne sais encore (et pourtant je pars samedi ou dimanche)... Et sans ordinateur cette fois...
A plus!
(je donnerai d'autres nouvelles en début d'année)
Le "clodo littératoque", qui se moque des podiums, des compètes et du "vase sacré"... Et réduit les mythes en miettes
yugcib
 
Messages: 626
Inscription: Mar Nov 27, 2007 6:48 pm
Localisation: France, région Sud Ouest

Messagepar Philipum » Jeu Déc 20, 2007 9:29 pm

becdanlo a écrit:
C'est vraiment amusant de voir combien nous pouvons être différents... et c'est très bien ainsi.
Je ne peux me concentrer que sur un seul sujet... et au long cours. Ce qui n'empêche qu'au début, j'écris de petites choses... que je replace ensuite dans le texte final. (....) Pour le moment, je ne me vois pas écrire autre chose que ce que j'ai entrepris. Par moments, j'ai l'impression que ça repart mais à d'autres moments j'ai plutôt l'impression de m'enliser.


Moi aussi, je ne peux me concentrer que sur un sujet à la fois ; mais parfois (si je m'enlise... ou pour autre raison) je laisse tomber (temporairement ou non) un sujet pour passer à un autre (ou à rien du tout pendant un période...). Mais si j'ai un projet qui est vraiment en route, en général je le termine, et plutôt sur la lancée si possible... nous ne sommes donc pas si différents ?

becdanlo a écrit:
Là où on diffère aussi, peut être, c'est que je n'éprouve pas de plaisir au moment d'écrire... ca serait plutôt une souffrance. Le plaisir vient ensuite... de la chose écrite. Toujours cette histoire de distance... par rapport à la réalité... qui n'est, en fait, que l'instant présent. Le souvenir me parait plus intense, mais surtout plus riche que le vécu sur le moment (sourire).


Alors là oui on diffère. J'écris plutôt pour le plaisir, à la manière épicurienne (et je retrouve le même plaisir ensuite à me relire). En fait je crois que je ne suis pas un artiste, pas un "vrai de vrai" : une âme trop frivole, pas assez tourmentée...
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar becdanlo » Ven Déc 21, 2007 3:26 pm

@Yugcib:

Merci a toi!
Me voila revenu au froid, au clavier azerty et je partage les même les heures que vous!

@Philipum:

C'est vrai, que ce qui me pousse (poussait?) à écrire, c'est plus la souffrance que le plaisir... mais je comprends très bien que l'on puisse éprouver du plaisir à écrire!

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Philipum » Sam Déc 22, 2007 9:36 pm

becdanlo a écrit:
C'est vrai, que ce qui me pousse (poussait?) à écrire, c'est plus la souffrance que le plaisir... mais je comprends très bien que l'on puisse éprouver du plaisir à écrire!


J'ai réfléchi : dans notre cas, plaisir et souffrance, c'est la même chose ! C'est indissociable ; nous avans des facons différentes de l'exprimer, mais nous partageons l'amour d'écrire. Lorsque je ressens de la souffrance, il y a une partie de moi qui se réjouit ; et de même, lorsque je jouis, une partie de moi est au supplice. Seulement, puisque dans les deux cas, j'aime ca (masochisme vous me direz ; moi je dis satisfaction de se sentir vivant), je parle plus volontiers de plaisir.
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Ishtar » Sam Déc 22, 2007 10:44 pm

Hum ! Philippe... cela devient très intimiste tout cela ! (sourire)
Souffrance dans la jouissance.... sauf si l'on aime tellement le sexe que l'on sublime les lois automates comme un étau constrictor poussant à un plaisir rapide...
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Suivante

Retourner vers Le blues de l'écrivain

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron