l'objet dans ce papier marron...

Exercices et trésors d'imagination sur consigne

en ce qui me concerne

Messagepar voyelle » Dim Fév 17, 2008 4:16 pm

Je ne pourrais pas écrire ainsi, je m'y épuiserai, je pense, j'aurais mal, je cherche autre chose quand j'écris, une forme de paix, de joie, de sérénité, (d'exaltation quelquefois,) tout en allant cherchant des émotions, là, où elles sont, d'autant plus quand je raconte un personnage qui souffre. Mais ce n'est pas moi qui souffre, c'est lui (ou elle)

Ayant pratiqué beaucoup le théâtre à une certaine époque, j'utilise l'état d'esprit de Stanislawsky. (la distance, se regardait ressentir) .Je tente de faire ainsi des "photographies" des situations.
Mais la situation de souffrance est ponctuelle. J'adore aussi la musique des mots, les petites images qui colorent les textes, la description d'une ombre, de la main qui est posée sur une branche. D'un regard...

Le refoulé, je l'ai dit dans d'autres lieux, je pense, alors, je n'en ai pas besoin réellement dans l'écriture. Peut-être que cela peut produire, de fait, une écriture "trop polie" ? je ne sais pas, il faudrait que j'y réfléchisse.

D'aileurs, cela ne serait pas intéressant de faire l'expérience chacun (e) de nous tenter d'écrire un texte le plus éloigné possible de ce que l'on fait habituellement ???? Nouveaux défis ??
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Romane » Dim Fév 17, 2008 4:23 pm

Je le fais régulièrement, puisque j'écris aussi pour le théâtre en moyenne trois à quatre pièces par an, depuis 2000.
J'ai grand plaisir à composer des personnages tous aussi différents les uns que les autres, à leur donner une personnalité bien trempée, des tics, des allures, des expressions, etc, le tout dans des histoires aussi variées que possible.
Comme je suis aussi metteur en scène, je prends un plaisir fou à créer des ambiances visuelles, lumières, et bien sûr le son.

Donc je peux à loisirs utiliser l'écriture sous plein de styles et genres différents, et c'est carrément jouissif.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Re: Transistor

Messagepar voyelle » Dim Fév 17, 2008 4:41 pm

Pour en revenir aux différents textes, voici quelques réflexions, simples :
Diégo ortiz écrit

Citation:
Ca a dû allumer quelque chose à l'intérieur, de le secouer. Cela grésille maintenant. Le papier sent la vanille et la moisissure et avec autant de ficelle tout autour, impossible de l'ouvrir. Et pourquoi le faire, d'ailleurs ?
Cela ne fait même plus mal aux fesses, maintenant. Insensibles à force d'immobilité. Je suis là depuis des heures. Pas besoin de Novocaïne.


J'aime bien le décalage de Diégo Ortiz, cela donne un aspect, un peu comique, mais aussi, propose du relief au texte. Je perçois l'attente du personnage seul dans son grenier. Adolescent, enfant ou homme ? On hésite à choisir par les différentes expressions choisies par l'auteur.

Le texte de Isthar, est posé, il évoque l'absence avec une certaine légèreté, fluidité, l'absence modeste en quelque sorte.
L'absence avec un appel cependant. " P. où es-tu ?"L'ombre et la lumière : "possible..."

Et puis le texte de Philipum, les dialogues, finissant par le diable qui se gausse, de nous tous peut-être ? Cela m'a fait sourire. Je retrouve bien son style de schroumpf farceur. Genre
" je ne vais pas me prendre la tête avec une histoire de théière, en plus j'aime pas le thé..." :)

Mais, nous pouvons creuser un peu plus, si vous le souhaitez que ces quelques lignes très très modestes je vous l'accorde.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar voyelle » Dim Fév 17, 2008 4:48 pm

Romane a écrit:
Je le fais régulièrement, puisque j'écris aussi pour le théâtre en moyenne trois à quatre pièces par an, depuis 2000.
J'ai grand plaisir à composer des personnages tous aussi différents les uns que les autres, à leur donner une personnalité bien trempée, des tics, des allures, des expressions, etc, le tout dans des histoires aussi variées que possible.
Comme je suis aussi metteur en scène, je prends un plaisir fou à créer des ambiances visuelles, lumières, et bien sûr le son.

Donc je peux à loisirs utiliser l'écriture sous plein de styles et genres différents, et c'est carrément jouissif.


Ha oui ? Cela m'intéresse. :) Beaucoup Romane.
Ne pourrions nous pas, je ne sais pas si cela est possible, préparer chacune un personnage, le présenter, et les faire dialoguer ?
Nous pouvons commencer à deux, puis à plusieurs, après, non ? Il faut je présume une excellente organisation avec afin de ne pas "blablater" tout seul :!:
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Romane » Dim Fév 17, 2008 4:54 pm

voyelle a écrit:
Ha oui ? Cela m'intéresse. :) Beaucoup Romane.
Ne pourrions nous pas, je ne sais pas si cela est possible, préparer chacune un personnage, le présenter, et les faire dialoguer ?
Nous pouvons commencer à deux, puis à plusieurs, après, non ? Il faut je présume une excellente organisation avec afin de ne pas "blablater" tout seul :!:


Cela demande effectivement un minimum de préparation, une atmosphère à planter dans laquelle évoluent les personnages qui vont créer une histoire.

La même chose qu'un texte à quatre mains, en somme. Pourquoi pas. Je l'ai déjà fait à grands renforts d'éclats de rire, avec l'animateur radio dont j'ai parlé dans le fil "émissions littéraires", nous sommes synchro. Mais nous nous y sommes pris autrement. Nous sommes partis d'une photo et nous avons construit un délire ensemble, tous personnages confondus, pas un personnage pour lui et un pour moi. Le résultat a été hilarant.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

:)

Messagepar voyelle » Dim Fév 17, 2008 5:04 pm

OK !
Si c'est hilarant, cela m'intéresse encore plus !!!
C'est évident, il est indispensble de "partir" d'un support afin qu'il y est du lien.
Bon, réfléchissons au support, je vais de mon côté chercher.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Romane » Dim Fév 17, 2008 5:07 pm

Je pense qu'il faudrait ouvrir un fil, où nous pourrions poser les idées avant de démarrer au carré. Qu'en penses-tu ?
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Philipum » Dim Fév 17, 2008 5:10 pm

Je vous conseille d'aller sous la rubrique "génération spontanée" :wink:
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Romane » Dim Fév 17, 2008 7:27 pm

Oki, ça marche comme ça.

Sinon, pour les textes du défi, j'avoue les lire dans le plaisir de la découverte, comme entrer chez chacun et me laisser porter par l'atmosphère, simplement goûter. Ils ont tous leur particularité, leur charme, leur style, j'aime.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Défis et générations

Messagepar Diego Ortiz » Dim Fév 17, 2008 10:45 pm

J'ai également le sentiment que si nous voulons conserver un caractère débridé voire déluré à nos échanges, qui constituent une sorte d'atelier permanent, nous avons tout avantage à laisser un maximum de registres ouverts. Il n'est pas encore très clair que les mots défi ou génération spontanée aient des vertus classificatoires facilitantes au sens du développement des sciences exactes. Au contraire, je trouverais intéressant que nous procédions ici par accroches, mots clefs et idées filantes. Cela ne serait certes pas facile à organiser en une sorte de corpus, de site ordonné, de texte semi-classique divisible en chapitres ou en versets. Il nous faudrait avoir le courage d'avancer en terre vierge et en terre brûlée, et de ne pas hésiter, à chaque tarissement, à faire basculer certains fils depuis la canopée jusqu'au tréfonds odorant de la jungle originelle, quitte à les retrouver plus tard, parfois beaucoup plus, quand leur temps sera venu. Ne suis-je pas clair ? Il s'agirait d'inventer ici une structure des fils et sujets assez inédite qui permettrait de conserver à chaque instant un esprit d'ouverture maximale à des créations atypiques, libres, même si elles s'avèreront pour la plupart éphémères.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar voyelle » Mar Fév 19, 2008 10:21 pm

Romane"]
Citation:
Je pense qu'il faudrait ouvrir un fil, où nous pourrions poser les idées avant de démarrer au carré. Qu'en penses-tu ?


OK ! j'en pense que tu as "farpainement" raison, donc, je vous retrouve dès que je suis disponible, là, ce n'est pas possible.Je pense aussi, qui est peut-être utile de commencer assez simple, sobre, ce qui nous permettrait de mieux (éventuellement) rebondir.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Précédente

Retourner vers Défis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron