SEMAINE 4 - la non-prophétie

Exercices et trésors d'imagination sur consigne

SEMAINE 4 - la non-prophétie

Messagepar Philipum » Mer Fév 27, 2008 10:23 pm

La consigne (elle est un peu farfelue mais c'est du Philipum alors c'est normal) :

Écrire une histoire au futur.

Cela peut ressembler à tout (ou à rien du tout), mais cela ne doit pas ressembler à une prophétie.

À vos plumes :wink:
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Philipum » Jeu Fév 28, 2008 2:28 pm

Chat.

Sortira par ce trou ? Sortira pas ?

Sortira là-bas ? Attendre...

Sortira. Sortira. Bondirai.

Mangerai, mangerai pas ?

Mangerai bonne pâtée ?

Sortira pas aujourd'hui. Bondirai pas. Maîtresse reviendra bientôt. Bonne pâtée. Miam, miam.
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar voyelle » Sam Mar 01, 2008 2:38 am

Pour de bon que c'est absurde ! Mais, j'y vais...

Dans sa poche, l'adresse sur une papier froissé sera écrite.
Elle trouvera donc facilement, d'autant plus que Philipum connaissant ce chemin par coeur (étant en effet un client régulier, le lui aura expliqué avec précision.) Elle pensera néanmoins, tout en marchant : "bord... : pénible ce temps du futur !"
Bref ! Enfin la porte grise sera là. Sa crainte forcément augmentera. Indéniable en pareille circonstance.

Les marches seront là aussi pour soulager un peu sa crainte.
Un temps de pause en quelque sorte. La sonnette. Bling/Bling. La porte sera trop vite ouverte. Elle n'aura pas eu le temps de se préparer émotionnellement :
— Bonjour ! Elle dira, impressionnée par le lieu, et pourtant aucune chouette empaillée, aucune toile d'araignée, aucune fiole secrête, aucun grimoire grimaçant.
— Bonjour Madame.
— Je viend..
— Oui.
Elle prendra place sur le siège rouge désigné par le doigt trop pointu. Elle écoutera, étant là évidemment pour cela.
— Je verrai...
— Oui ?
— Je verrai, heu...
— Je vous écouterai, dira-t-elle presque suppliante.
— Je verrai heu, un temps de futur qui ne vous siéra point ?

Elle applaudira, émue et admirative devant tant de science, alors, elle osera poser des questions un peu hésitantes, tremblantes :

— Mon mari ?
— Je verrai, heu...
— Oui ?
— Je verrai, heu...
— Oui, que verrez-vous ?
— Non, plus rien,
— Et... mon, amant...?
— Plus rien,
— Ma fille ?
— Non, plus rien,
—.. Mon fils ?
— Non ! Non ! Non !

La porte se refermera, et elle partira déçue, frustrée, 78 euros la scéance, Philipum se sera certainement moqué d'elle. Heureusement, toutefois qu'elle lui aura annoncé qu'elle n'aima point ce bord... de futur.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Philipum » Sam Mar 01, 2008 9:20 am

Mais c'est génial ! Comme quoi il faudra continuer à ne pas aimer faire des choses absurdes sur les bords. Et à relever les pires défis haut la main !
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Ishtar » Sam Mar 01, 2008 9:25 am

Il m'arrive de passer des nuits entières à attendre le moment où : "je succomberai aux rêves libérateurs me permettant de jaillir hors de mon corps et d'ondoyer dans l'espace en décrivant d'amples méandres.
Alors, je n'aurai plus conscience de mon existence propre car je me trouverai confondue avec la source de toute Lumière et de toute Connaissance. Je serai face à face avec la Divinité, ce centre énorme qui vibre au rythme du Cosmos. Chaque seconde qui passera s'identifiera en moi à l'éternité. Je serai heureuse, contemplant l'immensité et communiant avec l'infini. Heureuse parce que je ne serai plus moi, étant Lui. Comblée car confondue avec sa Totalité".

Après cette lecture Docteur, quel est mon profil psycho-génético-comportemental ?
Dernière édition par Ishtar le Sam Mar 01, 2008 9:52 am, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Philipum » Sam Mar 01, 2008 9:44 am

Bien joué Ishtar ! Surtout, les premiers mots et la dernière phrase : sans elles, cela aurait presque ressemblé à une prophétie. Pourtant, dans ces phrases-clés, il y a des verbes au présent : "m'arrive" et "est". Intéressant...
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Ishtar » Sam Mar 01, 2008 9:51 am

Pas une prophétie Philippe mais bien l'explication d'un rêve...
Suite à ta remarque pertinente, j'ai fais une petite rectification... je pense que c'est plus explicite ainsi...
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar voyelle » Dim Mar 02, 2008 9:57 pm

Philipum disait que
Citation:
Comme quoi il faudra continuer à ne pas aimer faire des choses absurdes sur les bords.


Je pense que c'est surtout parce que j'aime beaucoup l'humour et surtout d'absurde qui décolle les conventions, faire exploser la logique, les repères, créé des non-sens, des contres-sens et des sens non interdits... Je trouve l'absurde fascinant. (dans le domaîne de l'humour, évidemment, car l'absurde peut dans d'autres situations être dangereux...)La torsion de la réalité m'étonne toujours, Devos me laissait dans un état d'admiration ébahie...

Allez un petit bonbon :

"Avec les maisons préfabriquées, pendant 15 ans tu paies ton crédit, tu répares ce qui s'écroule, et au bout de quinze ans, les ruines sont à toi" Coluche.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Christian Domec » Dim Mar 02, 2008 10:32 pm

Bonsoir,
voyelle a écrit:
Je pense que c'est surtout parce que j'aime beaucoup l'humour et surtout d'absurde qui décolle les conventions

Mais, ce serait absurde.
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 627
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Avenir radieux

Messagepar Diego Ortiz » Lun Mar 03, 2008 12:35 am

Je n'ai pas dit radio-actifs. Nous serons comme des ampoules Osram, bons serviteurs mais désormais inutiles au grand capital parce que l'avenir de la planète sera devenu le mot d'ordre. Il y a trente ans ce sont les rayons des bombes dont on nous promettait la charge ionisante et libératrice de toute affaire humaine, et maintenant, vieux, l'ennemi a changé de camp : Osram.

Le cours du tungstène sera au multiple de celui de l'uranium raffiné et du polonium. Nous nous éclairerons à la chandelle, non de paraffine, mais en graisse de phoque. Brigitte n'aura pas survécu aux objections des écologistes. Le lobby des lampistes l'aura emporté, premières victimes, mais au fond gagnants à tous les coups.

Nous arpenterons l'hiver les rues blanches et glacées en nous fiant à la lumière de la lune, les jours propices, et les autres, nous demeurerons terrés dans nos igloos. Les gens des immeubles seront congelés depuis longtemps. Nous nous couvrirons de peaux de bêtes chassées au bâton aux environs des bennes à ordures que personne n'aura plus relevées depuis demain ou après-demain. L'été par contre la chaleur sera torride et chaque année la soif emportera la moitié d'une génération, de celle qui n'aura pas compris ou accepté que l'eau au prix de l'air libre appartiendra à une époque révolue. Escherichia coli et Plasmodium falciparum feront le tri, et la Mafia le tri parmi ce qui restera.

Mais la mer atteindra les hauts de Marseille comme ceux de Stockholm ou le cinquième étage des buildings de Manhattan. Le vieux marché flottant de Bangkok ne subira aucun changement mais desservira directement les étages exécutifs des immeubles d'affaires. Les ouvriers iront à l'usine en dinghy ou en combinaisons de caoutchouc. Les écrivains se prélasseront sur des bateaux à voile, au long cours. Les pirates viendront leur présenter les hommages. Les pêcheuses de perles se convertiront définitivement en sirènes et nous n'entendrons plus jamais parler d'elles.

Il gèlera sur le pont de mon bateau tandis que nous approcherons du sommet de l'Annapurna. Les phoques et les baleines seront sauvés. Le nerval et le tigre aux dents de sabre patrouilleront dans les rares détroits encore fréquentés et ne rentreront jamais bredouille.

Tout au fond, nos restes reconstitueront les nappes fossiles, nous les disputant, télescopage insensé, avec les anciens trilobites.

Nous deviendrons peu à peu les phénix des hôtes de ces abysses.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar Philipum » Lun Mar 03, 2008 10:07 am

Mais ca, Diego, c'est une prophétie !!!!
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar Ishtar » Lun Mar 03, 2008 10:34 am

Wouah Diégo !
Seriez-vous un visionnaire pour nous jeter à la face une "prophétie" aussi alarmante ?
Seriez-vous au chevet de Gaïa malade pour nous montrer du doigt son état ?
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar voyelle » Lun Mar 03, 2008 6:32 pm

Christian Domec disant Bonsoir, et disant aussi :
Citation:
Mais, ce serait absurde.

Ton commentaire, enfin, voyons, n'a pas de sens !?
Allez, allez reprend toi, que diable !

:D
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar voyelle » Lun Mar 03, 2008 6:53 pm

Maaaaaaaaaaaais oui Diégo Ortiz, il s'agit d'une prophétie, enfin !!!
IL ya les prophéties et les non prophéties,
C' est comme les anniversaires : il y a les anniversaires et les non anniversaires.

(D'ailleurs, à ce propos, je souhaite à chacun et à chacune un joli, émouvant, étonnant non anniversaire !)
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Christian Domec » Lun Mar 03, 2008 7:51 pm

Bonjour, Bonsoir - pour moi sera dans un instant,
voyelle a écrit:
Christian Domec disant Bonsoir, et disant aussi :
Citation:
Mais, ce serait absurde.

Ton commentaire, enfin, voyons, n'a pas de sens !?
Allez, allez reprend toi, que diable !

Cette contribution sera la dernière de ma part, le futur je ne le respecterai plus. Je ne me reprendrai plus ; ainsi le diable s'en ira, il fricotera avec l'absurde. Je ne confondrai plus le jour avec le soir. Donc je me précipiterai joyeusement vers hier où même... avant-hier. Tu diras : Oh le grand fou ! Pourtant, le passé sera plus sûr.

"L'homme sera si nécessairement fou, que ce serait être fou que de ne pas devenir fou". Pascal demain.

Christianera.
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 627
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Suivante

Retourner vers Défis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron