je me souviens

Exercices et trésors d'imagination sur consigne

je me souviens

Messagepar voyelle » Lun Mai 26, 2008 10:26 pm

Voilà bien longtemps que nous nous sommes pas amusés devant un petit défi d'écriture. Je vous propose un tendre exercice, tendre et nostalgique que certains de vous connaissent probablement. Mais, ce n'est pas grave, il suffit de laisser porter ses doigts, et les chemins se font presque tout seul :

George Perec a rédigé des souvenirs qui n'en sont pas exactement, mais plutôt de petits bouts de quotidien, il s'agit de petits fils qui peuvent relier les humains(es) entre eux. Un air qui était sur toutes les lèvres, un slogan, une expression, un geste, la couleur d'un bonbon, une catastrophe, un best-seller.. Ces petits moments appartiennent à une époque, on les retrouve un instant, et pour un instant.
Je vous propose donc, à la manière de G. Perec d'en poser une quinzaine. Deux, trois lignes par "souvenir" Voulez-vous ?
Pour une fois, je commencerai
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar voyelle » Lun Mai 26, 2008 10:28 pm

j'ai oublié !!!

Chaque petit bout devra commencer, évidemment par :
— "je me souviens...
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar voyelle » Lun Mai 26, 2008 10:38 pm

Je me souviens que lorsque la craie blanche crissait sur le tableau noir, j'étais bien souvent la seule à ne pas grincer des dents.

Je me souviens que les carambars coûtaient 10 centimes.

Je me souviens que durant les grèves de 68, mon père est resté un mois et demi sans travailler.

Je me souviens que j'avais un petit amoureux, il avait un solex noir, et moi, une robe verte.

Je me souviens que ma grand-mère ne disait pas des : Publicités, mais des : Réclames.

Je me souviens qu'il y avait de petits cadeaux dans la lessive Bonux.

Je me souviens de mes rêveries en lisant le pays maudit avec Johan et Pirloui.

A vous...
(Je ne veux pas être trop envahissante....)
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Philipum » Mar Mai 27, 2008 9:38 am

MarcFenek nous a déjà livré sa contribution depuis longtemps :

http://www.becdanlo.fr/forum/viewtopic.php?t=80

;)
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar voyelle » Mar Mai 27, 2008 10:04 am

Effectivement, mais.... Vous ???
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Christian Domec » Mar Mai 27, 2008 11:07 am

voyelle a écrit:
j'ai oublié !!!

Chaque petit bout devra commencer, évidemment par :
— "je me souviens...


(rire)

C.

PS : Romane, je fais des progrès n'est-il pas ?
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 627
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Messagepar voyelle » Mar Mai 27, 2008 11:10 am

Je n'avais pas vu !!!
Excellent !!!
:)


Bon, tu arrêtes de te moquer de moua ???
Logiquement, j'ai fait une formation moquerie, et je revendique cette identité !!! Vin Diouuuuuuuu !!!
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Philipum » Mar Mai 27, 2008 11:14 am

:lol:
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar aminelicia » Mar Mai 27, 2008 11:14 am

Je me souviens de la Casbah, des odeurs épicées provenant des maisons accolées les unes aux autres et des ruelles étroites où avait joué Jean Gabin dans Pépé le Moko
Je me souviens de ce camarade belge du Lycée technique de Bône, dont le père était engagé dans l'armée française et de nos promenades sur le cours Bertagna (actuellement cours de de la Révolution), des calèches conduites par des Maltais.
Je me souviens de Constantine perchée sur le Rhumel, de ses abîmes vertigineux, de l'antique Cirta du temps des Romains, avec son atmosphère particulière faite de mélange de traditions et de modernité
Je me souviens de Geneviève dont le regard bleu d'acier faisait chavirer toutes les classes du Cour complémentaire.
Je me souviens des Touaregs de Tamanrasset surnommés les hommes bleus à cause du foulard et du turban qui entourent leurs têtes.
Je me souviens des couchers du soleil dans le désert et des palmiers aux ombres projetées sur le sable.
Je me souviens d'Oran surnommée la Bahja (la Belle) et de son site superbe surplombé par le mont Murdjajo et le fort espagnol.
Je me souviens des Aurès et de leur relief tourmenté, massif et pittoresque.

Je me souviens de tant de choses, de tant d'hommes, de tant d'endroits, de tant d'époques qui ont fait notre histoire.
aminelicia
 
Messages: 222
Inscription: Dim Nov 25, 2007 11:04 am
Localisation: Algerie

Messagepar voyelle » Mar Mai 27, 2008 11:21 am

C'est chouet, Aminelicia, ces souvenirs permettent le voyage, en plus des souvenirs eux mêmes, allez Aminelicia, encore un peu, offrez nous encore vos images, là, merci d'avance. Je vous propose en retour quelques lignes de Malika...Sur un autre fil. (j'ai acheté "je dois tout à ton oubli")
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Ishtar » Mar Mai 27, 2008 1:23 pm

C'est vrai Yacine... les images que vous donnez sont magnifiques.
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Romane » Mar Mai 27, 2008 1:36 pm

Christian Domec a écrit:
voyelle a écrit:
j'ai oublié !!!

Chaque petit bout devra commencer, évidemment par :
— "je me souviens...


(rire)

C.

PS : Romane, je fais des progrès n'est-il pas ?


Christian, je suis époustouflée, je viens à peine de remonter sur ma chaise, de laquelle j'étais tombée. Je crois que j'adore te lire, et de plus en plus. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Christian Domec » Mar Mai 27, 2008 1:39 pm

Je me souviens des absences de mon père,
Je me souviens des oublis de ma mère,
Je me souviens de l'amnésie due à cette,
Je me souviens de la gomme et de son effacement,
Je me souviens de mon étourderie de l'avoir mâchée la pensant arabique,
Je me souviens de cette inattention qui me fit l'esquiver,
Je me souviens de l'indifférence qui gagnait,
Je me souviens de son abandon,
Je me souviens du pardon fuyant,
Je me souviens de l'ombre,
Je me souviens du trou.
Tout est noir.
T'en souviendras-tu ?
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 627
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Messagepar Christian Domec » Mar Mai 27, 2008 1:40 pm

Romane a écrit:
Christian, je suis époustouflée, je viens à peine de remonter sur ma chaise, de laquelle j'étais tombée. Je crois que j'adore te lire, et de plus en plus. :lol:


Mince, je ne t'avais pas lue...
Je reprends mes cours.

C.
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 627
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Messagepar Romane » Mar Mai 27, 2008 1:41 pm

Je me souviens "Du Bo... Du Bon... Dubonnet" dans les boyaux du métro...

Je me souviens du bon point rose que donnait la maîtresse en cours élémentaire.

Je me souviens des premières cerises que ma mère me portait au lit, les matins de printemps...

Je me souviens du parfum du foulard que ma mère portait autour du cou.

Je me souviens "chauds les marrons ! chauds !" sur les trottoirs de Paris.

Je me souviens du brouhaha des spectateurs dans la salle du Châtelet, avant que le rideau rouge s'ouvre.

Je me souviens de "Mais laisses mes mains sur tes han-han-ches!" éraillé par la voix d'Adamo.

Je me souviens de la voisine qui venait briquer les poignées en cuivre des trois portes du palier.

Je me souviens de l'image des premiers pas sur la lune.

Je me souviens des tartines de pain, beurre, confiture et noix du petit-déjeuner.

Je me souviens du mercredi soir réservé aux pièces policières, "Le Maître des Mystères" à la radio.

Je me souviens de "S.L.C Salut les Copains!"

Je me souviens de Massy, quand c'était encore un champ.

Je me souviens des wagons couchettes pour descendre dans le Sud-Ouest : Orléans, Blois, Tours, Poitiers, Angoulême, Dax.

Je me souviens de la Micheline rouge et blanche.

Je me souviens des strapontins en bois.

Je me souviens du manteau en fourrure de la dame, que j'ai épluché en suçant mon pouce, sur la banquette en bois vernis d'un métro parisien.

Je me souviens du "Journal d'Anne Franck" dont je ne me séparais jamais.

Je me souviens de mon Journal intime, ce gros livre de 2000 pages, relié, en cuir rouge.

Je me souviens de mon premier stylo-plume "Parker".

Je me souviens de la valse que je dansais avec ma mère dans la minuscule cuisine, pieds nus et ivres d'être ensemble.

Je me souviens de "Prisunic" et de l'achat du sucre deux kilos par deux kilos.

Je me souviens de "Spar" et des petits timbres en forme de sapin qu'il fallait coller sur une grande feuille.

Je me souviens des matins de Noël, en pyjama, éberluée devant l'incroyable beauté des habits de poupée accrochés ça et là dans le petit sapin, et faits d'étoffes rares et précieuses sorties tout droit des chutes de tissus récupérées chez Jean Patou, par ma mère.

Je me souviens de ma cabane sous la table de la salle à manger.

Je me souviens de mon parrain dans le pyjama à carreaux blancs et lilas de ma mère, parce qu'il avait oublié le sien.

Je me souviens de la pièce montée du jour de ma communion solennelle.

Je me souviens de mon premier baiser, sous le porche d'un immeuble, un soir de février. Doux et chaud, dans une incroyable tendresse et le tremblement d'un coeur coquelicot.

Je me souviens du cordon à store de la voisine du dessus, quand je l'ai coupé aux ciseaux, parce qu'il m'emmerdait, que la voisine m'emmerdait et que déjà j'emmerdais le peuple.

Je me souviens de la marque des talons aiguilles dans le parquet.

Je me souviens de la paille de fer pour entretenir le parquet.

Je me souviens de la machine à coudre "Singer" de ma mère.

Je me souviens de la tempête de neige du réveillon du jour de l'an 1984/1985.

Je me souviens des inondations de 1981 à Jouy en Josas, quand on a tout perdu en une nuit.

Je me souviens de Ghislaine, ma "meilleure amie" de primaire, dont les parents étaient aveugles.

Je me souviens des épinards qu'on mangeait en classe de neige.

Je me souviens des lunettes épaisses de la maîtresses qui pouvait pas me
supporter et qui m'en a fait baver des ronds de chapeau.

Je me souviens du poisson que j'ai collé dans le dos de ma mère un premier avril.

Je me souviens quand j'ai eu peur qu'elle ne rentre plus jamais, parce qu'il faisait noir et qu'elle n'était toujours pas là, et que simplement les jours raccourcissaient.

Je me souviens du cauchemar que j'ai fait une nuit d'enfance ; ma mère à genoux devant le tabouret, décapitée.

Je me souviens de mes premiers bas.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Suivante

Retourner vers Défis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron