juste douze mots (suite)

Exercices et trésors d'imagination sur consigne

Messagepar eleqesp » Lun Aoû 25, 2008 7:05 pm

Avec retard car absent (enfin, présent ailleurs) :

souffrance
plagiat
fin
torture
furoncle
politiciens
censeurs
désespoir
accident
compartiment
égoïsme
bassesse

Bon, maintenant je vais vous lire, chacun
Avatar de l’utilisateur
eleqesp
 
Messages: 395
Inscription: Ven Juin 27, 2008 10:56 am
Localisation: France (78/28)

Messagepar voyelle » Lun Aoû 25, 2008 7:08 pm

C'est bien, les histoires se construisent petit à petit...

Une naissance, des naissances....
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar voyelle » Jeu Aoû 28, 2008 2:12 pm

Voici les mots que je n'apporterai pas sur une île déserte.

—Hurlement,
—Stupidité,
—Indifférence,
—Perversion,
—Influence,
—Prostitution,
—Souffrance,
—Pouvoir,
—Pollution,
—Incendie,
—Vulgarité,
—Famine,
—Beignet de cervelle
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Philipum » Jeu Aoû 28, 2008 3:25 pm

Mais, enfin, "influence" est un mot important, que j'aime bien d'ailleurs !!! Qu'est-ce qui te fait détester ce mot ?

PS : j'aime bien aussi "beignet de cervelle"... décidément, je ne comprends pas tes choix...
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar voyelle » Jeu Aoû 28, 2008 3:35 pm

Coucou Phil,

C'est vrai qu'une discution autour des choix des mots est interessante, j'y pensais fortement, mais je n'ai pas eu le temps de m'en préoccuper véritablement.

Dans influence, "j'attends," l'influence où l'autre n'est plus en position de choisir, il subit, j'attends une forme d'asservissement.
Non pas l'écoute, l'échange qui fait que l'on peut modifier sa manière d'être ou de penser, non j'évoque une influence plutôt négative (historique...) excessive.

Beignet de cervelle : (je me suis trompée, j'ai mis treize mots, tant pis pour moi, je vais le poster dans mon texte) ma mère en faisaint lorsque j'étais gosse, je ne suis jamais parvenue à les manger.
L'odeur de la cuisson de la cervelle ? Je suis capable de faire 300 kms en courant pour ne pas la sentir.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Philipum » Jeu Aoû 28, 2008 4:16 pm

voyelle a écrit:
Dans influence, "j'attends," l'influence où l'autre n'est plus en position de choisir, il subit, j'attends une forme d'asservissement.
Non pas l'écoute, l'échange qui fait que l'on peut modifier sa manière d'être ou de penser, non j'évoque une influence plutôt négative (historique...) excessive.


Oui, mais je vois un danger en banissant le mot "influence" : celui de croire que nos choix viennent de nous... alors qu'en réalité, ils sont entièrement le résultat de toutes les influences auxquelles nous avons été exposées. Je pense que se croire libre de ses choix est une erreur et peut entraîener beaucoup de souffrance (honte, remords, hurlements intérieurs...), tandis que l'acceptation simple de notre condition de "receveurs d'influences" (sans pour autant nous entraîner dans le fatalisme, le j'menfoutisme ou l'hérésie), peut nous apporter la paix intérieure.

Pour les beignets de cervelle : je ne sais pas, j'ai jamais goûté, je trouvais juste que ca sonnait bien !
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar voyelle » Jeu Aoû 28, 2008 4:22 pm

Tout à fait, je sais bien, et j'ai le même regard, de nombreuses discutions sur des forums et ailleurs sur la noton de libre arbitre, je sais que comme d'autres, je suis pétrie d'influences, mais comme je le disais, je parle de l'influence qui provoque des dégats, sur soi sur des populations entières...

Mais, je partage effectivement le même regard.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Précédente

Retourner vers Défis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron