12 et 12 = tissage de mots...

Exercices et trésors d'imagination sur consigne

Messagepar JL PONS » Sam Sep 13, 2008 8:17 pm

:lol: Comme eleqesp, je me voulais un rien marginal. Et puis, j'ai toujours été "limite" aux impositions... :P

Non, ton idée m'a aidée à exprimer une actualité fictive; qui m'est assez proche, :oops:

"jésséré 2 fèr mieuh la prochènfoa"

:wink:
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar JL PONS » Sam Sep 13, 2008 8:21 pm

becdanlo a écrit:
t'éloigne pas voyelle !

Nous ne sommes jamais que des cons sonnes après tout !!

:wink:


Et des cons vaincus par tous ces jeux de mots, :lol:
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar JL PONS » Sam Sep 13, 2008 8:35 pm

azul47 a écrit:
...Allez, Voyelle, ils rigolent. C'est jamais que des mecs après tout ! occasion18.gif


Pauvres de nous, chère Azul, qu'aurions-nous fait si le bon Dieu n'avait pas pris une de nos cotes pour vous créer ?

Je me vois mal hermaphrodite...

Alors, si cela peut vous faire plaisir Mesdames, sachez que quoique les "machos" puissent dire, vous nous êtes indispensables. Mais que cela ne vous monte pas trop à la tête car sur 1 million de femmes, il suffit qu'il y ait un seul homme dans le groupe pour que l'on dise "ILS"... lololol
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar azul47 » Sam Sep 13, 2008 9:36 pm

Citation:
sur 1 million de femmes, il suffit qu'il y ait un seul homme dans le groupe pour que l'on dise "ILS"...

Of course, puisque nous sommes les seules à pouvoir mettre au monde des "Ils" occasion18.gif
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
Avatar de l’utilisateur
azul47
 
Messages: 400
Inscription: Ven Mar 07, 2008 9:09 pm
Localisation: lot et garonne

Messagepar JL PONS » Sam Sep 13, 2008 11:31 pm

azul47 a écrit:
Of course, puisque nous sommes les seules à pouvoir mettre au monde des "Ils" occasion18.gif


L'homme détermine le sexe, la femme lui offre l'hospitalité:

Nous semons, il/elle croît, vous moissonnez durant des mois et nous récoltons le fruit de notre symbiose...

=D> La magie de la vie !
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar voyelle » Mar Sep 16, 2008 8:26 pm

Eric disait que :
Citation:
Ishtar : hahaha, no bagarre, Carine, je suis pacifique pour savoir ce que les armes peuvent faire. Il n'y a jamais de courage à appuyer sur la détente... Mon dernier message était bien un désamorçage de l'appel à combat (fut-il de second degré) de Voyelle ; jouer à se faire du mal ne m'intéresse pas... Et ce d'autant qu'il y a de la place pour tous ; puisque, j'espère que nous sommes d'accord, nous sommes tous destinés à l'édition à titre anthume ou posthume, hum ?


Citation:
Tenez, à tout vous dire, je crois qu'aucun de nous n'a besoin "d'atelier" - merde, tout de même, après dix, vingt ou trente ans d'écriture, on sait ce que l'on est

Voilà, je prends le temps de te répondre (tardivement j'en conviens, mais je ne souhaitai pas écrire plus tôt, car j'ai été un peu blessée par tes propos. Ce n'est Pas important du reste, je suis bien convaincue que les relatons humaines ne sont Pas lisses, et faites de papillons bleus ou roses.

Je vais t'expliquer pourquoi, j'ai été un peu blessée :

Quand, je suis arrivée dans cette huitre, vers novembre 2007, quelques semaines après, Isthar proposait des jeux d'écriture, je trouvais l'idée fort conviviale, et amusante. Très vite j'ai participé autant à écrire qu'o proposer des consignes.

Il ne s'agit pas, (je parle uniquement en mon nom.)
D'un atelier au sens (où tu sembles l'entendre..) il s'agit de moments conviviaux, de moments d'enthousiasme, de moments d'échanges, de sourires, d'étonnement, de surprise, d'énergie aussi,
différentes énergies qui se retrouvent là, jonglantes avec des mots... Et qui se rencontrent... Un lieu un peu ors du temps, un espace un peu magique, étonnant aussi quelquefois.

Tu sais, Eric, chercher une idée à proposer à un groupe, à un groupe de personnes qui écrivent plus ou moins régulièrement, cela suppose un peu de temps, de réflexion, ce que je fais avec un certain plaisir. Je farfouille, je trifouille.

Poser des consignes et suite à ces consignes, je découvre des de textes qui se déroulent c'est assez magnifique. Je reçois et je lis ces textes comme des cadeaux. Et, si je pose le mien dans les derniers, c'est aussi par respect, respect (non pas de penser que le mien est mieux, cela serait d'une prétention complètement conne) c'est plutôt, pour rester à l'affût de toutes ces lignes et pour mieux les déguster. Et par respect.
Pour moi, (je parle pour moi) ce lieu (comme nombre d'autres lieux du reste) ne peut vivre sans générosité de la part de chacune et chacun, la générosité c'est aussi d'offrir quelque chose de soi, aux autres. La mienne (notamment) c'est « d'offrir » des jeux d'écriture (même si tu peux trouver que c'est naïf) aux protagonistes, qui en retour déposent leurs envies leurs caprices, leurs couleurs du moment.


Car, finalement, le but c'est d'écrire, d'écrire, d'écrire non ???

Alors, c'est vrai que le paradoxe serait de ne plus bosser respectivement sur ses propres projets car trop occupé(e) à rédiger des textes courts, à se réjouir...trop. (C'est vrai, J'en ai trois en chantier de projets, Je vis ce paradoxe, j'écris, et je m'investis dans d'autres lignes que mes trois romans en chantier.) Heureusement deux sont "terminés" et ont déjà effectué des voyages diifférents vers des maisons d'éditions indifférentes...

De toutes les façons, il y a des choix à faire dans la vie. Le mien, c'est celui de vivre, et de vivre avec ces petits textes d’une journée, d’une semaine, d'un mois.

c’est A. Lincoln qui a dit à peu prés ceci
« … l’important ce n’est pas les années, mais la vie dans ces années là… »

Alors, je dépose de la vie dans mes dizaines, et dans mes mots.


Voilà.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar voyelle » Mar Sep 16, 2008 8:30 pm

Eric,
OUI, j'ai oublié (de te noter, pour ta premier citation) il s'agissait de ma part d'humour, uniquement d'humour. Je fais l'erreur probablement de me "lacher" un peu trop vis à vis des personnes qui ne me connaisent pas. J'en suis désolée. J'aime beaucoup rire, rire des mots, de tout et de rien, surtout de rien.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Ishtar » Mar Sep 16, 2008 9:09 pm

Ce n'est pas évident de "communiquer" !
Au point que je me demande si les innovations de la vie moderne ne visent pas à réduire le plus possible nos contacts avec autrui ?
Les autres ? C'est déjà bien de les tolérer, à condition qu'ils restent dans leur coin et à bonne distance....
Non, personnellement je refuse cela ! Je refuse le triomphe du cynisme qui n'a rien de philosophique mais qui est au service de la vulgarité et de l'indifférence. Je veux encore croire que le net est le lieu privilégié des débats d'idées et de la pluralité d'opinions et je suis certaine que le dialogue et la communication peut encore rapprocher les hommes...
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar voyelle » Mer Sep 17, 2008 5:28 pm

Bonjur Is,

OUI, c'est bien complexe la communication. Bien complexe et (pour moi) assez passionnant, même dans sa complexité (ou surtout grace à cette complexité) même si parfois cela peut provoquer des humeurs, des raideurs.

Par expérience, il me semble que cela est beaucoup plus compliqué dans le cercle familial, les émotions, les rancoeurs sont tellement puissantes quelquefois.Avec les amis, les collègues de travail, etc.. il est plus facilement possible de métacommuniquer (parler de sa propre communication)
Et puis chacun on peut est un peu c... à certains moments où l'on peut vexer l'autre involontairement...

Pourquoi tu parles de cynisme Is ???

Quand tu parles des innovations de la vie moderne qui viseraient à réduire les contacts avec autrui, tu penses que donc cela serait volontaire ? Dans quel but ?

(Au fait, Je ne sais plus si on se tutoyait ou si l'on se vouvoyait ?)
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar JL PONS » Jeu Sep 18, 2008 6:23 pm

voyelle a écrit:
Pour moi, (je parle pour moi) ce lieu (comme nombre d'autres lieux du reste) ne peut vivre sans générosité de la part de chacune et chacun, la générosité c'est aussi d'offrir quelque chose de soi, aux autres. La mienne (notamment) c'est « d'offrir » des jeux d'écriture (même si tu peux trouver que c'est naïf) aux protagonistes, qui en retour déposent leurs envies leurs caprices, leurs couleurs du moment.


Car, finalement, le but c'est d'écrire, d'écrire, d'écrire non ???



... donc, donner; et il y a tellement de bonheur à donner !

Comme tu dis bien les choses, chère Voyelle, tu as un grand coeur, comme beaucoup sur ce petit forum, mais grand en bonté.

C'est beau de s'ouvrir comme tu l'as fait. Une des plus grandes forces dans ce monde est considérée comme une faiblesse: L'HUMILITE !
Bravo, tu en fais preuve... hat46.gif
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar JL PONS » Jeu Sep 18, 2008 6:31 pm

Ishtar a écrit:
Ce n'est pas évident de "communiquer" !
Au point que je me demande si les innovations de la vie moderne ne visent pas à réduire le plus possible nos contacts avec autrui ?
Les autres ? C'est déjà bien de les tolérer, à condition qu'ils restent dans leur coin et à bonne distance....
Non, personnellement je refuse cela ! Je refuse le triomphe du cynisme qui n'a rien de philosophique mais qui est au service de la vulgarité et de l'indifférence. Je veux encore croire que le net est le lieu privilégié des débats d'idées et de la pluralité d'opinions et je suis certaine que le dialogue et la communication peut encore rapprocher les hommes...


Comme il serait bon que la majorité des hommes (l'humanité) pense cela; il y aurait tellement moins de problèmes. La communication est une des bases vitales à toutes les solutions...

Un des plus vieux livre dit ceci de notre époque:

"Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force.

Éloigne-toi de ces hommes-là."
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Précédente

Retourner vers Défis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron