12 et 12 = tissage de mots...

Exercices et trésors d'imagination sur consigne

Messagepar aminelicia » Jeu Aoû 28, 2008 12:20 pm

C'est vrai Voyelle, qu'il s'agit plutôt de réflexions et non d'un reportage. Mais comment trouver de l'inspiration quand on est en face de tant de contraintes et limites. Alterner un mot non aimé avec un mot aimé. Il faut être doué et avoir beaucoup de savoir-faire pour parvenir à ce petit tour de force, comme les pièces d'un puzzle qu'il s'agit d'assembler dans le bon ordre.
Je crois quand même que chacun a fait des efforts, comme dans une classe studieuse afin de construire un texte cohérent. Cela prouve que l'amour des mots est tellement fort qu'il nous pousse à créer des phrases étonnantes. L'essentiel est non seulement de participer mais de capter l'attention du lecteur grâce à un esprit inventif, je dirais même plein de ressources en matière de vocabulaire. La langue est tellement riche avec ses belles combinaisons. Je crois que les bons romanciers sont ceux qui allient avec bonheur, le génie, l'inspiration, le travail et la passion des mots. Et qui laissent transparaître leur coeur et leurs sensations à travers leurs écrits.
aminelicia
 
Messages: 222
Inscription: Dim Nov 25, 2007 11:04 am
Localisation: Algerie

Messagepar voyelle » Jeu Aoû 28, 2008 12:40 pm

C'est vrai Aminelicia, c'est vrai que les contraintes n'étaient pas faciles, mais une contrainte facile est-elle vraiment une contrainte ????

Je pose et je me pose la question.

Si nous ne faisions pas des défis depuis des mois, j'aurai probablement proposé un jeu beaucoup plus simple. Mais, voilà que vous êtes parvenu(s) à rédiger un texte malgré toute ces contraintes, je m'autorise à dire, avec toutes ces contraintes,
Je reste convaincue que la contrainte est un levier qui fait travailler l'imaginaire puisque nous développons des stratégies et des réflexions pour résoudre le "problème".

Mainenant je partage votre regard concernant votre réflexion sur les mots, et les écrivains.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar eleqesp » Jeu Aoû 28, 2008 1:52 pm

Du niveau de conscience des ornithorynques

Après plusieurs années de torture et d’enthousiasme mêlés, passées auprès de ces étranges animaux, l’équipe du Professeur Héfrair a enfin publié ses conclusions dans un opus de trois mille pages, dont extraits significatifs :

« […] souffrance, loyauté, égoïsme, il semblerait que nos amis soient sujets aux mêmes sentiments et aux mêmes codes de conduite que nous-mêmes. Sensibles autant que capables des plus viles bassesses, le caractère d’impermanence de leur comportement peut les conduire du plus grand désespoir à la plus grande sérénité, et inversement. Il est très probable qu’en dehors de possibles accidents statistiques et de certains facteurs de tolérance admis, il soit possible de définir un certain nombre de compartiments : la logique de la vie ornithorynque fonctionnerait ainsi sur logique d’un algorithme instinctif flou, constamment perturbé et réajusté sur intervention fine de censeurs neuropsychiques permettant la succession de phases présentant un début et une fin à front variable. […] Selon toute probabilité et si tant est que le cosmos soit construit selon un modèle fractal, et sans pourtant qu’il soit question de plagiat métastructurel, ontologique, du plus petit au plus grand, mais plutôt de règles physiques libertaires déterminant l’ensemble en fonction de l’unité indivisible la plus petite, l’étude de l’ornithorynque pourrait bien contenir quelques clés utiles à notre compréhension de l’ensemble. […] Nous en appelons donc aux politiciens de toute tonalité, orange, vert ou blanc, de crever l’abcès et libérer les budgets nécessaires à la poursuite et l’élargissement de nos conclusions ; que le message soit entendu, tout écart de langage assumé, nous osons dire : que le furoncle explose enfin ! »

ELE pour HP/BMG Magazine © 2008
Avatar de l’utilisateur
eleqesp
 
Messages: 395
Inscription: Ven Juin 27, 2008 10:56 am
Localisation: France (78/28)

Messagepar voyelle » Jeu Aoû 28, 2008 1:58 pm

??? Etonnant !!!

Assez incompréhensible du reste !!! (Je vais le relire plusieurs fois, peut-être que le soleil m'a vraiment usurpé un large morceau de mon petit cerveau ?)

Conclusion qui m'a fait éclater de rire :D

Et, il râlait, et il voulait porter plainte, ce fantomas là, qu'est mariol celui là !!!
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar Philipum » Jeu Aoû 28, 2008 3:30 pm

SUPER Eric ! :D
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar eleqesp » Jeu Aoû 28, 2008 9:34 pm

Voyelle : il faut effectivement bien connaitre les ornithorynques pour saisir la portée de ces extraits zicon_batman.gif

Philipum : \:D/
Avatar de l’utilisateur
eleqesp
 
Messages: 395
Inscription: Ven Juin 27, 2008 10:56 am
Localisation: France (78/28)

Messagepar voyelle » Jeu Aoû 28, 2008 11:16 pm

:D !!!
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar voyelle » Jeu Aoû 28, 2008 11:47 pm

Le chuchotement ne sera pas notre choix :

Non ! Face à cet évènement plutôt un grand HURLEMENT journalistique. En effet, le 26 août 2008, ce n’est certes pas le bruissement de cet avion qui survola la région de Ka, et qui a provoqué ce carnage d’une stupidité hors du commun. Ce qui nous paraît très troublant dans cette situation, c’est l’indifférence de nos hommes politiques. Aucun émoi, de leur part, serait-ce de la perversion qui les amène chacun à ne poser aucun mot sur cet événement ? Ou l’influence de la situation économique actuelle ?
Pourtant, 2000 ornithorynques ont été privés de vie en un temps record.
E Édouard évoque et analyse dans sa dernière étude sociologique « Crimes et non-châtiment de nos hommes politiques » (page 123-édition Brumerge)
« … Prostitution de l’esprit amène à n’importe quel acte et supprime toute conscience, c’est en effet une autre manière de penser, d’agir… »

Notre correspondante Is Thar —sur les lieux depuis le 26 août— a pu constater la souffrance de ces familles d’ornithorynque aux corps déchiquetés. C’est évidemment avec force, et acharnement que ces quatre (trop) jeunes soldats ont tiré sur ces animaux pacifiques du haut de la carlingue en ce 26 août. ( L’un d’eux interrogé le lendemain, a avoué « que le pouvoir des armes a fortement influencé leurs actes » )
On peut au moins lui reconnaître l’honnêteté de ses propos même sil est impossible de les cautionner.
A noter l’inquiétude du scientifique M. Pom de Phil concernant la pollution des sols et de l’eau provoquée par ces 2000 cadavres d’animaux .De plus, la sècheresse qui sévit actuellement dans cette région peut amener à un catastrophiquement et généreux incendie. Il interpelle alors notre ministre B. Courchtard afin que celui-ci ordonne les mesures nécessaires.

Nous espérons que ni la vulgarité, ni les rires, ne seront une possible réponse à son appel, notre appel aussi à nous, amis lecteurs. Il s'agit bien là, d’une véritable famine de la terre que cette extermination

Nos politiques réagiront-t-ils ? Ou, se contenteront-ils d’engouffrer voluptueusement lors d’un lunch des beignets à la cervelle ???

Restons vigilants.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar voyelle » Jeu Aoû 28, 2008 11:50 pm

Et je me suis fait quelques noeuds au cerveau pour placer les mots dans le même ordre que ceux que j'ai posé dans mes deux listes..

Conclusion :
Elle n'y est pas allée avec le dos du cure-dent la Voyelle avec ses consignes !!! (La purée d'elle !)
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar becdanlo » Ven Aoû 29, 2008 12:26 am

Wouha!

Eblouissant voyelle!
Oui, vraiment!

(purée de toi)

:wink:

« Crimes et non-châtiment de nos hommes politiques » (page 123-édition Brumerge)

Voila enfin le livre qui va nous propulser au Salon du livre 2009 à Paris!!! :lol:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Philipum » Ven Aoû 29, 2008 7:39 am

Génial ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar eleqesp » Ven Aoû 29, 2008 12:04 pm

voyelle a écrit:
Le chuchotement ne sera pas notre choix [...]


Extra de t'appliquer à toi-même ce que tu proposes, Voyelle : il s'agit bien là d'un article journalistique :)

Mais, dis, je vais encore passer pour un "chieur" (mais, si !), mais je vois quelques dérogations à la règle dans ton article (oui, le ricket est un peu perfectionniste, c'est entendu) :

- "souffrance", "incendie" et "famine" ne sont pas colorés (ce qui a dû t'induire en erreur sur l'inversion de fin)

- Tu utilises "généreux" au lieu de "générosité"
- Inversion de couleur sur "généreux", "vulgarité" et "rires"
- De fait, deux fois rouge se suivent : "incendie" et "vulgarité", puis "famine" et "beignet de cervelle"

- Je ne vois pas "mémoire"

Aussi, à mon sens, il aurait fallu ajouter une règle à l'exercice (oh que je n'aime pas ce mot), et qui aurait rendu la chose plus intéressante (ceci étant très subjectif) : réussir à placer tout ça en un minimum de mots, car, évidemment, plus le texte est long, plus il est facile d'amener n'importe quel mot.

Enfin, bon ! je ne suis pas de la police non plus et tout ceci est dit sur le ton de la bonne humeur et de la convivialité franche, aussi loin que possible des "salons où l'on cause" avec le maximum d'hypocrisie.

Glurp ! Je sors.

Ric Enter
Avatar de l’utilisateur
eleqesp
 
Messages: 395
Inscription: Ven Juin 27, 2008 10:56 am
Localisation: France (78/28)

Messagepar becdanlo » Ven Aoû 29, 2008 1:03 pm

Quel retournement de situation, vraiment!

Comment Madame voyelle va-t-elle maintenant s'en sortir ?

:-k
Dernière édition par becdanlo le Ven Aoû 29, 2008 5:54 pm, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6911
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar voyelle » Ven Aoû 29, 2008 5:54 pm

Monsieur,

Suie à votre réclamation de ce jour, nous sommes hautement convaincus, que vous faites une très grosse, et gigantesque crise de jalousie morbide.

Permettez moi de me gausser monsieur, et je me gausse.

Il est (du reste) très bon de se gausser en ces temps incertains. Je décide aujourd'hui de me gausser (à l'avenir) très souvent à votre égard.

Je vous rappelle, monsieur que vous avez présenté quelques difficultés à rédiger une phrase simple.
OUi, je vais vous faire l'affront de vous préciser et de vous rappeler les mots :

— Maison,
— Chien
— Aboyer,


Vous avez produit une inepsie sans nom.
Ainsi (du reste) qu'un certain Haut pas très bas.

Bref, Monsieur, voyelle étant voyelle, lorsqu'elle aura terminé ses travaux de terrassement et ses divers autres chantiers, reproduira son texte, en espérant que le soleil du sud ne lui aura pas fait gicler ses dernières neurones.
Quant à monsieur produire un texte avec un miimum de mots ? Comme vous l'indiquez : Quelle folie, êtes vous monsieur, un faucheur de mots ???
Je ne vous jette pas mon gant au sol, monsieur (car il s'agit de gros gants de chantier épais et drus et je serais ridicule,) mais c'est tout comme...

Allez, monsieur, allez déguster un tendre carré de chocolat qui fera fondre votre jalousie désopilante.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar eleqesp » Ven Aoû 29, 2008 8:56 pm

Madame Voyelle,

Je comprends votre désarroi et croyez bien qu'il n'est pas dans mes habitudes de fouler un homme à terre, qui plus est lorsqu'il est une femme.

Il est des règles que vous avez édictées vous même : si, par hasard, mon texte ne répondait pas en tous points obligatoires aux consignes, je serais le premier à repartir à la mine... Et attends donc de même de votre part.

Comprenez que je ne joue habituellement pas, que les ateliers et autres bancs d'école ne sont pas faits pour moi, et que vous bénéficiez donc d'un grand élan de sympathie de ma part pour que je daigne sortir ma pelle et mon sceau à vos côtés.

Ceci n'est bien sûr pas l'expression hautaine de quelconque condescendance, mais l'insigne témoin d'une certaine propension à gérer l'énergie : je ne joue pas, parce que j'ai mille choses en plan qui m'attendent et ne se feront pas seules.

Si, comme vous le dites, j'avais montré le plus infime signe de jalousie, je ne me serais bien évidemment pas attaqué au strict sujet de la règle du jeu, mais aurais choisi quelques angles beaucoup plus pernicieux et qui, assurément, blessent un écrivain.

Comprenez que s'il y avait eu sentiment de jalousie, vous n'en seriez certainement pas sortie indemne : non que je sois plus fort que vous-même, mais, simplement, parce que j'ai méticuleusement noté les différents coups bas personnellement reçus ces douze années de course à l'édition : je sais donc où frapper pour l'avoir été moi-même.

Si vous me voyiez de visu, vous comprendriez que ce parcours spécifique qu'est le mien - le vôtre l'étant certainement en d'autres points - m'a conduit à une certitude d'une limpidité déconcertante : aucun auteur n'a de raison valable de m'envier, car je suis incapable d'écrire comme chacun d'eux ; réciproquement, donc, je ne peux envier aucun auteur, car aucun n'écrira jamais à ma manière.

Ainsi, un auteur affirmant être le concurrent de tous les autres auteurs est, à mon sens, quelqu'un qui n'a rien compris à la création, ou, plus dramatiquement, confond singularité et individualisme ; seules raisons valables pour qu'il craigne la comparaison où il ne devrait y avoir.

Il n'est aucunement question de performance ou de niveau : l'art n'est pas un sport et aucune échelle de valeurs ne trouvera jamais grâce à mes yeux.

Vous souhaitant de retrouver paix et sérénité au plus vite.

Je vous embrasse bien amicalement

Eric LE
Avatar de l’utilisateur
eleqesp
 
Messages: 395
Inscription: Ven Juin 27, 2008 10:56 am
Localisation: France (78/28)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Défis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron