Damna - Carine Geerts

Les livres des amis, les coups de coeur

Damna - Carine Geerts

Messagepar becdanlo » Mer Juil 14, 2010 10:10 pm

Image


Résumé:

Alaïz de Foix est une jeune femme d'une irrésistible beauté, aux lèvres pleines de promesses, mais le sexe comme l'Amour reste pour elle une énigme.

Pour découvrir le sens sacré de sa sexualité, elle devra trouver le chemin de la réconciliation avec elle-même. Elle devra apprendre à se connaître et pour y arriver, aller au bout de ses limites, s'annihiler totalement, perdre la conscience de son égo, de ses désirs, de sa volonté propre. Elle devra rencontrer ses démons et ses ténèbres, aller au bout des choses. Tout expérimenter dans le domaine de l'Amour pour accéder au sacré...


L'Auteur:

Carine Geerts a toujours été un rat de bibliothèque, amoureuse de la lecture. Au fil des années, sa propre création littéraire devint de plus en plus pressante mais elle n'osait s'y risquer. Elle voulait s'y donner d'un coeur léger et trouver le calme nécessaire dans sa vie personnelle pour se vouer à fond à l'écriture.

Depuis peu, elle est gagnée par ce virus. Ecrire est devenu pour elle, un plaisir solitaire et elle s'y adonne à longueur de journée. Elle en a fait son passe-temps préféré, délaissant la télévision sans s'en rendre compte. Elle aime tellement cela, qu'elle n'a plus envie de ne plus le faire. Ecrire est devenu pour Carine, un dépassement d'elle-même; c'est atteindre un objectif dans sa vie.


Télécharger un extrait :
http://www.becdanlo.fr/Brumerge/9782917745212.pdf

Chez Brumerge en format poche:
http://les-editions-brumerge.wifeo.com/damna.php
Dernière édition par becdanlo le Mar Oct 11, 2011 10:16 pm, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Mer Juil 21, 2010 11:47 am

Le plaisir est multiple et prend le visage de la douceur, du sacrifice ou du sang. Pour le connaître il faut savoir s'abandonner pour mieux se retrouver. c'est un chemin initiatique auquel nous invite Carine Geerts , celui de la chair qui s'égraine comme un chapelet sacré.
...
Mention spéciale pour l'hymne à Isis qui reflète toute l'amplitude et la complexité de l'amour d'une Femme.

Le
roman le plus abouti de cette auteure qui dépasse les frontières du bienséant et de l'amour consommé avec élégance et profondeur.

On
est toujours plus libre quand on meurt d'amour



[Eva Lunaba sur Facebook]
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Ven Juil 30, 2010 9:21 am

« Damna », "La Dame" en langue d'Oc, se trouve dans la continuité des livres précédents de Carine Geerts... on repère des préfigurations dans ses autres romans... comme la sensualité, bien sûr, qui est portée ici à son extrême et puis cette notion de "sacrée" et d'initiation qui apparaissait déjà un peu dans « Tillia Tépé ».

La région Cathare des Corbières sert de décor à cette fiction, qui ne se réfère pas à la Fin'Amor qui exaltait le désir sans pour autant parvenir à la jouissance. Bien au contraire pour Alaïz, l'héroïne de "Damna", la recherche du plaisir et de l'orgasme est portée à une véritable rédemption. Le serpent Naâs représente ici la Connaissance du bien et du mal mais aussi du plaisir charnel. Naâs est le rédempteur qui permet d'obtenir son salut par le biais de la volupté. On peut aussi trouver trace, dans ce livre, d'autres rites de différentes sociétés initiatiques...

Damna, c'est l'histoire d'une femme qui se cherche, et c'est avec l'aide de "Pierre", son initiateur, qu'elle trouvera une certaine réconciliation avec elle-même. Alaïz récupérera son espace "sexuel sacré" en renouant avec la Nature de toute chose. C'est la "Déesse" qui lui ouvrira le désir sexuel et la jouissance comme une porte vers la création...

Damna est aussi incontestablement un récit d'un très grand érotisme qui devrait combler les amateurs du genre.

On peut signaler enfin le très beau texte d'introduction « L'Hymne à Isis » du IIIème siècle après Jésus-Christ, qui est une très belle personnification de la femme.


[Rues des livres]

http://www.rue-des-livres.com/livre/291 ... damna.html
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Cécile » Mar Aoû 10, 2010 12:06 am

Bravo Carine, et longue vie à « Damna» ! ;-)
Cécile
 
Messages: 77
Inscription: Sam Avr 25, 2009 11:14 am
Localisation: Ile de France.

Messagepar becdanlo » Mar Sep 14, 2010 5:59 pm

Ce très beau texte (Hymne à Isis donné en introduction au roman) amène, à lui seul, l’intensité et la fragilité du récit qui va suivre. Cette introduction illustre parfaitement la complexité féminine dans la relation amoureuse. De même, la couverture est illustrée par la représentation « Le Graal » de Dante Gabriel Rossetti, et cela donne le ton de cette quête commune à toutes les femmes.

Une histoire qui démarre sur une note de légèreté alors que l’on fait connaissance avec Alaïz.

Puis le ciel s’obscurcit et le ton se fait plus dense. L’histoire prend un tournant déroutant et décisif auquel on ne s’attend pas du tout. Une belle surprise car il est tellement désagréable de deviner à l’avance ce qui va se passer.

D’aventure en aventure, cette jeune fille devient femme, telle une chrysalide achevant sa métamorphose, et découvre l’amour avec ses joies et ses désillusions. Un parcours initiatique difficile, sauvage, qui peut rappeler les affres sectaires dans un certain sens, et d’autres situation bien entendu.

L’auteure tranche complètement avec ses précédents écrits. Certes, nous retrouvons l’intensité des émotions à laquelle nous sommes habitués, mais le ton est résolument plus grave.

Malgré cela, il se dégage de ce roman une sensualité débordante qui vient rafraichir l’ambiance avec délicatesse et brio.

109 pages me direz-vous, c’est court. C’est vrai ! Mais est-il besoin d’avoir un livre plus épais pour avoir un récit fort, maitrisé, et complet ? Non, la preuve ! Aucune hésitation à avoir, cet ouvrage est à lire passionnément…


[David Lassalle - Lunaire Iris Des Sens]

http://lunaire-iris-des-sens.over-blog. ... 73154.html
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Jeu Sep 30, 2010 8:36 am

Le commentaire de Eva Lunaba repris sur la Rue des livres :

Le plaisir est multiple et prend le visage de la douceur, du sacrifice ou du sang. Pour le connaître il faut savoir s'abandonner pour mieux se retrouver. C'est un chemin initiatique auquel nous invite Carine Geerts, celui de la chair qui s'égraine comme un chapelet sacré.
Le roman le plus abouti de cette auteure qui dépasse les frontières du bienséant et de l'amour consommé avec élégance et profondeur.

Mention spéciale pour l'hymne à Isis qui reflète toute l'amplitude et la complexité de l'amour d'une Femme.


http://www.rue-des-livres.com/livre/291 ... damna.html
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Damna

Messagepar aminelicia » Mar Nov 23, 2010 6:08 pm

Je me suis trompé en mettant le commentaire vous concernant dans l'article de becdanlo. Mille excuses, ces derniers temps, je ne sais pas où j'ai ma tête.
Voici ce que j'ai écrit
Je viens de lire l'ouvrage de Carine. L'auteure a gardé intact, son talent admirable de conteuse mais avec des transitions trop rapides ou des vides entre les différentes parties du récit. Cependant, franchement, je suis trop partisan des amours platoniques et des romans classiques lesquels ont constitué le fond de ma culture . C'est pourquoi je préfère Mondélé qui possède plus de charme et de romantisme. Il se rapproche plus de mes préférences et du désir d'évasion du lecteur. A part ces remarques, Damna, à un certain point, m'a plu par son innocence, la pureté de sa jeunesse et une sorte de mysticisme et de musique intérieure qui berce certains chapitres de l'oeuvre. Comme d'habitude, le style est direct et plaisant. Il y a une continuité et un fil conducteur qui pique la curiosité du lecteur et l'incite à tourner les pages du récit jusqu'à la fin. Et j'ajoute qu'avec les trois précédents romans, vous avez maintenant une collection copieuse. Bonne continuation
aminelicia
 
Messages: 222
Inscription: Dim Nov 25, 2007 11:04 am
Localisation: Algerie

Messagepar Ishtar » Mar Nov 23, 2010 8:01 pm

Un tout grand merci pour votre lecture attentive, ainsi que votre commentaire bienveillant Yacine. "Damna" n'a pas été facile à écrire, car il m'a fallu lever des inhibitions pour décrire certaines scènes. Néanmoins, son écriture m'a fait comprendre que les personnes qui appréciaient certaines pratiques SM n'étaient pas des "malades", mais des personnes qui commençaient par se livrer à des jeux de faibles intensités par curiosité. Il est reconnu que l'expérience de ces pratiques engendre le désir de se livrer à d'autres expériences de plus en plus soutenues. Ces personnes là connaissent parfaitement le seuil de tolérance à la douleur de l'autre, et sont attentives à celle-ci. J'ai appris également, qu'il n'était pas nécessaire pour elles de souffrir pour prendre du plaisir à la sexualité. Elles utilisent la "douleur" comme moyen de polarisation de l'attention et d'éliminer la conscience de "soi".
Bref, comme vous voyez Yacine, c'est un domaine qui reste pour moi assez complexe et "obscur", et comme vous, je reste une romantique immodérée et incontestable.
Merci pour tout Yacine. Excellente continuation à vous ainsi qu'à Licia
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar becdanlo » Mar Mai 17, 2011 8:26 am

Commentaire de Cynthia Luciaud "L'écriture au fil de moi"

Damna, plus qu'un livre, un petit bijou littéraire !

... Alaïz et son envoûtante quête ...Je me laisse enivrer par une troublante évasion pleine de promesses. La puissance de ces mots qui m'enveloppe et m'éternise sur ce chemin où je me prélasse langoureusement et avec gourmandise ...cela faisait très longtemps que je n'avais pas ressenti cette délicieuse torpeur en feuilletan un livre ...

...Bien plus qu'un roman, le message qu'il fait passer va au delà de l'histoire tissée dans cet ouvrage. D'une main de maître, Carine m'a fait m'envoler dans un univers particulier qui m'a à la fois effrayée, intriguée, donné envie et piqué au vif de ma curiosité. Nul doute que Carine a succité chez moi beaucoup d'attrait pour Damna...


http://cynthiaroserouge.blogspot.com/20 ... bijou.html
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble


Retourner vers Librairie et Conseils de lectures

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron