Tillia Tépé - Carine Geerts

Les livres des amis, les coups de coeur

Messagepar becdanlo » Dim Déc 06, 2009 10:32 am

Lu sur le blog "Lunaire Iris Des Sens " de David Lassale :

Carine est une enchanteresse.
Je dois dire que lorsque l'on plonge dans son écriture, on a du mal à en sortir.
Les sentiments sont d'une telle force qu'on ne peut que se trouver pris au piège et vivre intensément l'histoire.
L' écriture est fluide, fine, et pourtant tant de force et de persuasion suintent de chaque mot, de chaque phrase ; un peu comme une histoire vécue en fait, d'où l'on sent le personnage marqué au fer rouge, avec des sentiments que lui seul peut évoquer et faire partager ; voilà, c'est exactement ce que je ressens lorsque je lis les livres de Carine !
Elle nous fait entrer dans un monde dans lequel elle vit entièrement la vie des protagonistes ; elle est chacun d'eux.
Ce que j'aime beaucoup aussi, comme pour Mundélé, ce sont les mots dans la langue originelle avec l'explication donnée dans le lexique ; on s'immerge un peu plus et cela donne plus de caractère et de dépaysement.
Les très belles Rubaïyates en fin de livre sont à lire absolument.
Je ne savais pas, inculte que je suis, qu'Omar Khayyâm avait réellement existé.
Si vous souhaitez plus de renseignement sur ce personnage :--->LINK
Carine a fait un énorme travail de recherche afin de nous livrer cet écrit.
Certains pourront peut-être y trouver quelques erreurs, mais le récit que nous offre Carine compensera divinement cela.
Allez donc jeter un oeil, éventuellement les deux !, aux nombreux commentaires de ses lecteurs, juste ici :--->LINK
Sans oublier son blog :--->LINK


http://lunaire-iris-des-sens.over-blog. ... 37761.html
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Jean Roncenelle » Mar Jan 19, 2010 6:15 pm

Bien belle histoire que celle de Zorah et du poète Omar Khayyâm !
Elle nous plonge dans les méandres du passé oriental, et, derrière le voile de Zorah, s’entrevoit la genèse d'évènements qui font parfois la une de nos journaux télévisés.
De l’Ispahan de Zorah, le Samarcande d’Amin n’est qu’à quelques pages, et me fondre à nouveau dans l’ambiance de la Perse moyenâgeuse, lire Omar Khayyâm à l’encre d’une autre plume, me fut très agréable.
Merci, Carine, pour ces instants d’évasion.

« Ne pensez pas que vous pouvez infléchir le cours de l'amour, car l'amour, s'il vous trouve digne, dirige votre cours » Khalil Gibran
Jean Roncenelle
 
Messages: 1
Inscription: Lun Jan 18, 2010 9:01 am

Messagepar Ishtar » Mer Jan 20, 2010 12:36 pm

Merci pour votre ressenti Jean, je suis touchée par votre commentaire.

La Perse était un lieu magique à mes yeux.
Comme vous, j'aime Amine Maalouf, il a écrit un ouvrage de très grande qualité "Samarcande" sur les protagonistes (Omar Khayyâm et l'Ordre des Hashashins), je ne voulais pas ajouter un livre de plus sur le sujet. Je me suis donc contentée d'utiliser les noms et d'en faire une histoire totalement romancée... C'est ce que j'annonce dans "L'Avertissement aux Lecteurs" au début du roman...
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Précédente

Retourner vers Librairie et Conseils de lectures

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron