Romane

Les nouveaux, n'hésitez pas à vous présenter !

Romane

Messagepar Romane » Mer Nov 28, 2007 8:21 pm

Lectrice autant que possible, correctrice du mieux que je le peux, scribouillarde sans aucun doute, pas certaine d'être douée, à coup sûr passionnée, en tout cas ouverte au monde.

Bonjour à ceux que je ne connais pas, clin d'oeil à ceux que je connais. Et longue vie à cet espace tout neuf et prometteur.




:wink:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Ishtar » Mer Nov 28, 2007 8:26 pm

Des scribouillards passionnés; je pense que nous le sommes tous ici (sourire)... et c'est cela qui fait de nous des relations virtuelles riches, profondes et terriblement humaines.
Bienvenue à vous Romane, la Muse des mots...
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar becdanlo » Mer Nov 28, 2007 11:04 pm

Bin... Voila!

J'en étais sûr!
Je savais bien que parmi les Rois Mages devait se cacher une Reine, la voici: Romane.

Bienvenue et merci dêtre avec nous.

bec'
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Jeu Nov 29, 2007 3:07 am

Modeste tout de même, car je suis sans doute incapable d'écrire ce que la plupart d'entre vous tous produisez.
Bec' nous nous croisons aussi en d'autres lieux.
Ishtar, ton site me plaît !

Merci de votre accueil.

Quelque chose m'interpelle (forcément :wink: ) :
des relations virtuelles riches, profondes et terriblement humaines.

Oui. Car l'écriture demeure l'expression de l'Etre. Plus tard, quand elle est offerte au regard des lecteurs, elle est expression de générosité. Et elle ouvre en chaque lecteur un monde qui lui appartient, fait de ses sensibilités, sans jamais rien retirer à l'auteur ce qu'il a versé et qui vient de son profond. Même dans les écrits les plus anodins, on lâche (codé ou pas) de soi.

Alors bien sûr... les liens !
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar sindbadboy » Jeu Nov 29, 2007 11:43 am

Romane a écrit:
Modeste tout de même, car je suis sans doute incapable d'écrire ce que la plupart d'entre vous tous produisez.
Bec' nous nous croisons aussi en d'autres lieux.
Ishtar, ton site me plaît !

Merci de votre accueil.

Quelque chose m'interpelle (forcément :wink: ) :
des relations virtuelles riches, profondes et terriblement humaines.

Oui. Car l'écriture demeure l'expression de l'Etre. Plus tard, quand elle est offerte au regard des lecteurs, elle est expression de générosité. Et elle ouvre en chaque lecteur un monde qui lui appartient, fait de ses sensibilités, sans jamais rien retirer à l'auteur ce qu'il a versé et qui vient de son profond. Même dans les écrits les plus anodins, on lâche (codé ou pas) de soi.

Alors bien sûr... les liens !


C'que t'es bavarde :P
Avatar de l’utilisateur
sindbadboy
 
Messages: 50
Inscription: Mer Nov 28, 2007 7:30 pm
Localisation: Bretagne

Messagepar Romane » Jeu Nov 29, 2007 2:45 pm

Tu te fais des idées. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Romane » Jeu Jan 17, 2008 12:08 am

Un tout petit passage, pour vous dire que je n'ai pas perdu l'adresse de l'Huître, ni ne vous ai oubliés. Je suis un peu moins présente, proie de l'emploi du temps un peu bousculé - désordonné par l'écriture de trois pièces qu'il me faut finir assez rapidement, pour être dans les temps pour la mise en scène.

Bienvenue aux nouveaux que je salue (j'ai vu que la jeunesse est au rendez-vous) bonjour aux anciens, et à dès que je le pourrai.

Prenez soin de vous. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar becdanlo » Jeu Jan 17, 2008 11:31 am

Ca fait plaisir à voir quelqu'un en pleine création... avec en plus un objectif concret.!

J'ai pu rendre ma préface pour un recueil de poésies sur Compostelle.
C'est bien moins ambitieux que d'écrire une pièce de théâtre, mais quand il y a un but à atteindre ça aide à finaliser quelque chose.

Courage pour venir à bout de tes pièces et à bientôt!

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Lun Jan 28, 2008 2:17 am

J'écris lentement, lentement, lentement. Quand trop encombre la tête le coeur l'âme, comment trier pour trouver l'espace créatif "qu'on attend". Je crée autrement, ailleurs et autrement que là où je devrais, rebelle chaque jour un peu plus au point que je me dis qu'un jour je me ferai bannir par la vie. C'est pas bon de résister, c'est mal vu. J'veux pas obéir.

El tango de Roxane - Moulin Rouge - Cliquer à droite, au dessus de Permalien
http://www.deezer.com/track/5167
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Le Tango

Messagepar Diego Ortiz » Lun Jan 28, 2008 2:45 am

J'ai eu un grand-père qui en a eu marre de l'Europe d'après 1918 et qui a pris un aller simple pour Buenos Aires, où il est resté quelques années sans donner de nouvelles à personne. Ensuite il n'en a jamais rien dit non plus. Le Tango demeure pour moi une musique de révolte, la sienne et toutes les autres. Celui de Roxanne a même des accents d'Internationale, de Lutte Finale.

Va plan, profaça sincèra, anma bèla...

Je ne jase ni n'entrave l'occitan. J'ai repiqué cela du dictionnaire en ligne. Pas d'espace dans ma vie pour me mettre vraiment à écrire, je veux dire avec l'exigence de viser à produire quelque chose qui se tienne. Il y a vingt ans j'avais pris un peu de temps sabbatique, itinérant, dans des lieux solitaires, avec des papiers volants des stylos Reynolds un stylo qui fuyait et des cahiers Clairefontaine. Un vrai bonheur, le jour comme la nuit, je vous le jure, mais sans aucun résultat qui vaille la peine d'être montré.

Bizarre. J'aurais des idées, maintenant, mais pas le temps. Pas capable comme Philipum de n'écrire qu'un seul paragraphe par semaine et mener de front les activités concrètes. J'en viens à espérer que ce monde s'écroule, celui où je vis, afin d'avoir une seconde chance à saisir. Il est possible que cela survienne. Je me terrerai dans un coin du Caucase ou de l'Himalaya. Ne ferai rien d'autre que méditer et écrire. Sans Toile ni même ordinateur.

Vous n'imaginez pas le respect que j'éprouve pour ceux qui sont engagés dans la création d'une œuvre. Pas de jalousie, non. J'en ai brièvement connu les affres. Quelle ténacité il faut. Et comme dans le Tango, prendre du champ par rapport aux codes, et se jeter avec confiance dans les bras du déséquilibre dynamique.

Recevez donc tous mes encouragements. Esplantez-vous à loisir devant vos propres créations. Ne perdez pas trop de temps à lire ce passage. Recevez mes amicales salutations.
D.O.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Re: Le Tango

Messagepar Philipum » Lun Jan 28, 2008 10:03 am

Diego Ortiz a écrit:
Bizarre. J'aurais des idées, maintenant, mais pas le temps. Pas capable comme Philipum de n'écrire qu'un seul paragraphe par semaine et mener de front les activités concrètes.
(...)
Vous n'imaginez pas le respect que j'éprouve pour ceux qui sont engagés dans la création d'une œuvre.


Heureusement, j'ai exagéré puisque le paragraphe par semaine, ca n'a duré que deux ou trois semaines :wink: maintenant j'en suis à quelques pages par semaine. Mais cette "oeuvre" en cours n'a pas bien grande envergure. Tu sais, tout ce qu'il faut, c'est avoir un projet, même un tout petit projet, mais qu'on se motive à mener à bout. Un beau jour, on se retrouve avec un truc abouti.
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1584
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Messagepar becdanlo » Lun Jan 28, 2008 12:11 pm

Vous avez écouté le Tango de Roxane... donné par Romane?

http://www.deezer.com/track/5167

Je l'écoute en boucle depuis ce matin, c'est génial!

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Lun Jan 28, 2008 2:41 pm

Citation:
Le Tango demeure pour moi une musique de révolte, la sienne et toutes les autres. Celui de Roxanne a même des accents d'Internationale, de Lutte Finale.


C'est sans doute la raison pour laquelle il est venu illustrer mon propos.

Parfois, il me prend l'envie de rouler droit devant sans me retourner. Mais... même coffre et mains vides, la mémoire demeure pleine à craquer, où qu'on aille...
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Au bond

Messagepar Diego Ortiz » Lun Jan 28, 2008 3:22 pm

Je ne crois pas à la mémoire en tant que contrainte. Les devoirs de mémoire sont ceux que nous nous prescrivons à nous-mêmes et il y en a qui nous rendent meilleurs.

Mais la tyrannie de la mémoire, non. On n'a jamais deux fois le même souvenir ni la même représentation du même moment de la même personne ni de la même chose. Cela n'arrive que lorsque l'horloge déraille : flashbacks de traumatismes et autres rouages qui attrapent le cigare. La mémoire c'est un champignon qui n'a jamais fini de croître en une seule nuit, de sécher en sporulant, de renaître à la prochaine pluie, et ainsi de suite.

A moi, c'est la métaphore des dauphins qui est chère. Ils ne dorment jamais qu'à moitié, un hémisphère cérébral à la fois, à cause de toutes les vilaines bêtes qui rôdent. Mais rêvent, et surtout jouissent d'un état d'esprit dont j'aimerais prendre de la graine. Oui, ils vont tout droit coffre et mains vides : pas de coffre, pas de mains. De la mémoire ils en ont sans nul doute et l'emportent où qu'ils aillent, comme chacun de nous. Mais une créativité joyeuse et jouissive leur permet de maintenir la tête hors de l'eau et même de danser dans le sillage de nos cruels baleiniers.

C'est ce que je vous souhaite. La Lutte Finale c'est celle contre la tyrannie arbitraire de la mémoire en tant que routine écrasante, alors que l'eau coule et que les pages se tournent. L'Internationale c'est ce que nous tissons avec des mots qui transitent dans des sous-groupes, strates aquatiques, microclimats, phrases occitanes ressuscitées - mais dont la mémoire n'avait jamais pu être effacée.

Deezer dont vous nous faites le cadeau donne 10 versions de Roxanne. Celle du tango est la plus belle. De quoi y est-il question ? [Roxanne, you don't have to put on the red light, you don't have to sell your body to the night, you don't have to wear that dress tonight...]. Aimez-vous Belle du Seigneur, d'Albert Cohen ? Je me suis davantage identifié au personnage masculin, Solal, et ne l'ai ouvert depuis longtemps, le livre, mais un message profond, essentiel, me paraît résider dans le fait que nous sommes tous contraints à nous livrer à toutes sortes de babouineries, et que tout va bien tant que nous les voyons comme telles, une sorte de taxe mal placée dont nous avons à nous acquitter avec bonne grâce, comme un certain Bourvil excelle à le faire, au bout d'un lien dont il nous a également été fait cadeau hier soir, dans un autre fil.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar Romane » Lun Jan 28, 2008 9:57 pm

Comme en toute chose, les paradoxes se rencontrent. La mémoire est à la fois une richesse et un enfer, bien sûr. Comment pourrions-nous nous en défaire, elle qui fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui, tricotée de tous ces hier, cet avant depuis nos racines ?

Partir où et pourquoi ? A moins que d'aller rejoindre un amour qui serait puissante raison de vivre, je ne vois pas trop.

Créer...

Oui. Sans nul doute.
Pour cela, rassembler l'énergie éparpiller pour en faire un vivier.

Citation:
Aimez-vous Belle du Seigneur, d'Albert Cohen ? Je me suis davantage identifié au personnage masculin, Solal, et ne l'ai ouvert depuis longtemps, le livre, mais un message profond, essentiel, me paraît résider dans le fait que nous sommes tous contraints à nous livrer à toutes sortes de babouineries, et que tout va bien tant que nous les voyons comme telles, une sorte de taxe mal placée dont nous avons à nous acquitter avec bonne grâce, comme un certain Bourvil excelle à le faire, au bout d'un lien dont il nous a également été fait cadeau hier soir, dans un autre fil.


Oui.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Suivante

Retourner vers Présentation des membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron