Scarabe

Les nouveaux, n'hésitez pas à vous présenter !

Messagepar ExXxO » Ven Juin 13, 2008 11:08 am

Non, pas de scarabée dans le café :lol: Heureusement, d'ailleurs... Et pour répondre à Carine, oui j'écris un petit roman qui évoque la destinée. Et entre deux voyages dans le Tarn-et-Garonne, je lis des ouvrages sur les Cathares.
Sinon, j'ai visité le musée des augustins à Toulouse, c'est magnifique. Puis il y a aussi, dans les environs, la Cathédrale d'Albi en brique rouge. J'espère aussi pouvoir me rendre à Monségur...
ExXxO
 
Messages: 40
Inscription: Mer Jan 23, 2008 11:58 am

Messagepar Ishtar » Ven Juin 13, 2008 11:15 am

Tu n'es plus à Avignon en ce moment ?
Monségur, je l'ai fais l'été passé... Magnifique endroit, plein d'histoires...
Mes parents habitent dans le pays occitan. Ils sont dans l'ancien vicomté de Trencavel (pas loin de Carcassone, Béziers et Narbone). C'est une magnifique région.
Tu vas très certainement apprécié... Bonnes visites estivales à toi Patrick
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Re: Synchronicités

Messagepar Diego Ortiz » Sam Juin 14, 2008 7:58 am

Citation:
C'est trop fort diego, justement j'écrivais un passage sur le destin, ce matin. Je lisais des articles sur le synchronisme et la psychologie transpersonnelle. J'ai donc lu le passage du scarabée d'or Smile


Pff... depuis que j'ai commencé à lire ce livre sur Jung je deviens plus attentif à ce genre de phénomènes, et suis surpris de les trouver aussi fréquents. A plusieurs périodes de mon existence des coïncidences se sont multipliées, que j'appelais simplement "coïncidences" et observais sans chercher à les mettre dans le cadre d'une théorie quelconque.

Je vous livre maintenant un exemple à connotation sinistre. Le 2 juin à 3:21 pm je postais un message sur le fil "Les Suisses refusent de durcir, etc.", sur ce site. Alors que rien dans le texte ne lui corresponde très directement, j'avais en vain cherché une photo datant de quelques années, en noir et blanc, qui montre un passage à niveau dans la campagne. Cette recherche me prit un petit moment. Je m'obstinai, puis me rabattis sur celle que j'ai finalement envoyée, qui montre le passage à niveau de Saint-Cergues, Haute-Savoie.

Celle que je recherchais en vain était une vue du passage à niveau qui se trouve à quelques kilomètres de là, à Allinges, que j'emprunte souvent. Elle doit se trouver sur un CD que j'ai égaré.

Au moment même où je la cherchais, un tragique accident a eu lieu à cet endroit, un autobus coincé sur la voie, rempli d'enfants, percuté par le train, 7 morts, Tous les médias ont parlé. Ce n'est que le lendemain soir que j'ai su que l'accident avait eu à cet endroit.

L'accident a eu "peu avant quatorze heures" et ton message est sorti à 15:21 : comment l'heure du site est-elle réglée actuellement ? Quelle fut la vitesse de propagation de la coïncidence ?

En ce moment il est 7:56 et le message sur l'Huître affiche 6:56. Lorsqu'il affichait 15:21 il était donc 16:21. Il y a donc deux heures et demi de décalage.

Bizarre autant qu'étrange, n'est-ce pas. J'en parle alors à un collègue ainsi que de ma lecture sur Jung, et lui montre la photo publiée : "Mais c'est la maison qui était si belle avant d'être ainsi refaite, et que j'ai tenté d'acheter alors qu'elle tombait en ruines !..." Ce qui nous a donné l'occasion d'une intéressante conversation.

Ce n'est pas seulement le phénomène de la synchronicité qui est le sujet du livre sur Jung, mais sa théorie sur les correspondances instantanées ou non entre monde intérieur et monde extérieur, pour faire bref. Des emboitements d'univers.

Et pourquoi donc suis-je en train de lire ce livre ? J'ignorais même le posséder. Il était sur une étagère de mon bureau. Il est tombé par terre au moment où je rassemblais tout ce que j'avais sur la psychothérapie rogérienne pour le prêter à quelqu'un. En le ramassant, je me suis dit que je pourrais aussi bien le lire.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar ExXxO » Sam Juin 14, 2008 10:01 am

Le problème de ce genre de phénomènes, c'est qu'on ne peut pas le contrôler, ni l'étudier. C'est totalement aléatoire... Cependant, je sais qu'à un moment donné lorsque nous avons une baisse du niveau de conscience ( fatigue, relaxation, création artistique ) , nous sommes beaucoup plus réceptifs.
Je sais, par exemple, que lorsqu'à ce moment précis une image apparaît subitement dans mon esprit, et qu'elle n'a strictement aucun lien avec ce que je suis en train de faire ou penser, il va se passer quelque chose.
Exemple classique: subitement, tu penses à un être cher ou une personne que tu n'as pas vu depuis longtemps. Tu peux être certain qu'elle va t'appeler.
Après, tu as des personnes que tu croises dans la vie de tous les jours, et que tu ne cesses de rencontrer un peu partout... C'est comme si un lien existait sans que tu ne saches pourquoi. Pourquoi une certaine synchronicité existe-t-elle avec certains individus?
ExXxO
 
Messages: 40
Inscription: Mer Jan 23, 2008 11:58 am

Messagepar ExXxO » Sam Juin 14, 2008 10:06 am

Le livre des morts tibétains de Jung est très intéressant aussi.
ExXxO
 
Messages: 40
Inscription: Mer Jan 23, 2008 11:58 am

Messagepar Romane » Sam Juin 14, 2008 11:23 am

L'une de mes amies demeure à l'autre bout de la France, et notre amitié date de plus de 20 ans. Durant toutes ces années, quand je me lève le matin et que me vient cette pensée précise "Une lettre m'attend aujourd'hui", une lettre m'attend effectivement.
Nous nous écrivons assez rarement, ce détail me semble suffisamment important pour souligner "l'étrangeté" de la synchronicité, car elle commence environ une semaine avant "la certitude". La semaine correspond au temps qu'elle met pour écrire, la lettre relevant les dates de reprises, feuille après feuille.

Fantastique, non ?
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Christian Domec » Sam Juin 14, 2008 11:25 am

Bonjour,

Ces phénomènes sont intrigants. Ils me donnent parfois le vertige, mais souvent m'amusent. Je n'en tire aucune théorie - j'en suis bien incapable - sauf celle de les contempler. Comme - à contrario ? - le lapsus, la maladresse ou la distraction révèlent souvent des coïncidences ou des arrières plans forts. J'en avais pointés, par exemple, deux sur le livre de Carine et celui de Yacine (respectivement se retenir aboutissait à exprimer, craindre la faute la provoquait).

ExXxO a écrit:
Exemple classique: subitement, tu penses à un être cher ou une personne que tu n'as pas vu depuis longtemps. Tu peux être certain qu'elle va t'appeler.


Oui, nous connaissons certainement tous ce genre d'exemple ; c'est toujours troublant. Maintenant, si tous les êtres chers auxquels je pense dans une journée se mettaient à me téléphoner, ma ligne serait saturée (heureusement que je n'ai pas de portable, ce serait insupportable comme pour mon maître à vivre : Alexandre le bienheureux - lui, c'était le talkie-walkie), des revenants peupleraient les standards, des êtres imaginaires révélés par quelques coups de pinceau ou la plume du calligraphe auraient voix. Il ne manquerait plus qu'ils s'invitent le soir à un improbable cocktail ; il en faudrait déboucher des bouteilles, en croquer des petits fours.

C'est donc bien sa rareté qui crée le trouble ; qui nous est chère.

Christian.
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 627
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Cocktails synchrones

Messagepar Diego Ortiz » Sam Juin 14, 2008 3:30 pm

Bien dit.

De la simple contemplation de ces phénomènes imprévisibles et sporadiques naît une sorte de bonheur esthétique : l'architecture de l'univers vient de se dévoiler à nous sous un angle nouveau. Demain un autre. Et il n'y aura pas assez de lendemains pour en faire le tour.

Quant au parallèle avec ces autres phénomènes surprenants, lapsus, actes manqués, et rêves, oui, il me semble parfaitement pertinent, et en dehors de toute référence à Freud/Jung. Ce sont aussi des interstices qui donnent à voir.

Et moi non plus ne suis pas pressé qu'une théorie unifiée s'impose à propos de tout cela; tout au contraire, l'histoire des sciences, sinon des civilisations, enseigne que les théories trop vite bouclées ont tôt fait de vous enfermer un monde.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar voyelle » Mer Juin 18, 2008 10:02 pm

Avec un peu de retard, bonjour à vous Scarabé.
Heu ....? avec un "e" ou sans ???

Bons chemins, et bons sentiers par ici, et même là.
A bientôt de vous lire...
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar scarabe » Ven Juin 27, 2008 4:05 pm

salut et merci à tous !

je vois que mon pseudo inspire certains ! J'avoue que je ne pensais pas que ce nom d'animal avait autant de connotations.
scarabe
 
Messages: 20
Inscription: Ven Juin 06, 2008 3:13 pm

Messagepar voyelle » Ven Juin 27, 2008 4:31 pm

Une petite visite peut-être dans un défi, Sacarabé ???
—Je me souviens,
puis,
—je me souviens suite et (fin ?)


J'ose,
tu oses,
il oses,
nous osons,
vous osez ,
ils osent...sans hausser les épaules, sans hausser la voix, simplement, comme cela avec un clavier azerty (ou un autre, d'ailleurs on s'en fou, je parle du clavier) :)
et alors, les mots tombent, s'écoulent, glissent, roucoulent, murissent, murmurent, et si jamais, ils jaunissent, après tout , c'est la vie aussi aussi, grincement de mots ou gisement de feuilles...
Allez, à bientôt de vous lire.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar JL PONS » Ven Juin 27, 2008 11:29 pm

Bonjour Scarabe... "petit scarabé", kung-fu ?

@ Voyelle: Tu m'épates... tu m'épates !

JL
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar voyelle » Sam Juin 28, 2008 11:52 am

:oops: :P
Merci dit-elle en rougissant, et elle était si rouge qu'elle éclairait le vieux port une nuit de brouillard, une nuit où la lune avait décidait de partir en cavale derrière le monde.
voyelle
 
Messages: 668
Inscription: Mer Déc 12, 2007 6:36 pm
Localisation: Là, dans le sud

Messagepar JL PONS » Sam Juin 28, 2008 8:00 pm

voyelle a écrit:
:oops: :P
Merci dit-elle en rougissant,...


Point n'est nullement besoin de rougir;
Pour ces mots si joliement alignés.
On en redemande, en toute sincérité;
Continue: Pour nous, c'est un vrai plaisir !

JL
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar JL PONS » Sam Juin 28, 2008 8:05 pm

Pardon Scarabe de te voler la vedette sur ton "espace"... C'est en toute amitié.
Et puis, les admins n'ont qu'à faire des "chiper-copier" d'un fil à l'autre. Ils l'ont voulu leur forum, qu'ils assument ... lololol

Amicalement

JL
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

PrécédenteSuivante

Retourner vers Présentation des membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron