Les Enfants sous les étoiles et le paradoxe de Fermi

Ne soyez pas timides ! Tout ce que vous aimeriez discuter...

Quelle est, d'après vous, la solution la plus probable au paradoxe de Fermi (le fait qu'aucune autre civilisation avancée ne soit entrée en contact avec nous) ?

Les extra-terrestres n'existent pas.
3
21%
Ils n'ont pas pu rentrer en contact avec nous.
3
21%
Ils ont choisi de ne pas révéler leur existence.
2
14%
Ils sont parmi nous (j'ai discuté avec l'un d'entre eux ce matin)
1
7%
J'ai une autre théorie.
2
14%
Moi, je n'aime pas les extra-terrestres.
1
7%
Je préfère ne pas me prononcer sur cette question.
2
14%
 
Nombre total de votes : 14

Messagepar Léo Somba » Mar Avr 15, 2008 9:49 am

Christian Domec a écrit:
il me semble que Léo raisonne lorsque Romane résonne d'où ce léger décalage de voyelles.


Elle est où d'ailleurs, Voyelle ?
Avatar de l’utilisateur
Léo Somba
 
Messages: 84
Inscription: Ven Mar 14, 2008 2:58 pm

Messagepar Christian Domec » Mar Avr 15, 2008 10:13 am

Léo Somba a écrit:
Christian Domec a écrit:
il me semble que Léo raisonne lorsque Romane résonne d'où ce léger décalage de voyelles.


Elle est où d'ailleurs, Voyelle ?

C'était un appel subliminal. Il me semble que depuis que Consone est apparue elles se soient éclipsées.
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 615
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Messagepar Romane » Mar Avr 15, 2008 7:20 pm

Philipum a écrit:
Romane a écrit:
Juste que des fois, j'aime bien qu'on se rappelle que certains sujets ne peuvent pas faire l'objet de la même précision que la recette des magrets au miel, c'est tout.


Il est vrai qu'il est difficile de cerner certains sujets, mais rien ne nous dit que c'est impossible. Nous pouvons quand même essayer.

Ce n'est pas impossible, c'est individuel et personnel, donc il existe autant de réponses que d'êtres humains sur terre.
vous-mêmes...

Citation:
Mon exercice consiste à considérer les questions fondamentales, comme l'origine et la nature de l'univers, ainsi que de la vie, du point de vue le plus universel possible, sans y mêler des questions d'éthique.

Comme chacun le perçoit à sa manière, il faudrait savoir autant de recul que nécessaire pour abandonner sa propre perception et tenter de déceler une perception globale, ce qui n'est pas gagné, si l'on considère que chacun possède ses propres convictions, en fonction de sa propre sensibilité, mais aussi en fonction de la culture dans laquelle il est baigné depuis sa plus tendre enfance et de la société dans laquelle il vit.
Un bel exercice de décorporation-moi-je, pas forcément évident pour tout le monde.

J'aime bien le flou, l'inconnu, l'impossibilité d'atteindre, le sans réponse. Dès lors que nous tentons d'étiqueter, nous enfermons. Et dieu sait que nous excellons en la matière...
Romane
 
Messages: 837
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm

Messagepar Ishtar » Mar Avr 15, 2008 8:27 pm

Parfaitement Romane. Juger quelqu'un ou quelque chose, c'est l'enfermer dans un moule, c'est lui fixer des limites et ce faisant, on se limite soi-même. [/i]
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3767
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Voyelles et consones

Messagepar Diego Ortiz » Mar Avr 15, 2008 9:47 pm

Pour ma part je ne me sens pas très bien, rapport à la disparition desdites. Toutefois je ne vois pas de quoi je devrais m'excuser, sinon de quelques irrévérences. Je souhaite vraiment que ni voyelles, ni consones, ni azules au nom si cher, ne se sentent exclues d'aucune manière. Tout au contraire, je suis convaincu que de la pluralité jaillit la lumière. Je ne dis pas que je suis commode. Mais méprisant ou insultant, non. Enfin, bref, l'absence si tonitruante de certaines, à mon sens, ne devraient que préparer leur retour, si le dialogue, avec la grâce de toutes les différences, pouvait se poursuivre.

D.O.
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 416
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Re: Voyelles et consones

Messagepar Romane » Mar Avr 15, 2008 11:17 pm

Diego Ortiz a écrit:
Pour ma part je ne me sens pas très bien, rapport à la disparition desdites. Toutefois je ne vois pas de quoi je devrais m'excuser, sinon de quelques irrévérences. Je souhaite vraiment que ni voyelles, ni consones, ni azules au nom si cher, ne se sentent exclues d'aucune manière. Tout au contraire, je suis convaincu que de la pluralité jaillit la lumière. Je ne dis pas que je suis commode. Mais méprisant ou insultant, non. Enfin, bref, l'absence si tonitruante de certaines, à mon sens, ne devraient que préparer leur retour, si le dialogue, avec la grâce de toutes les différences, pouvait se poursuivre.

D.O.


Moi, je ne comprends rien. Je ne vois pas pourquoi il faudrait que la pensée soit universelle, celle là et pas une autre. J'aime les différences, sans elles que serions nous, sinon tristement formatés ?
Romane
 
Messages: 837
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm

Messagepar azul47 » Mar Avr 15, 2008 11:43 pm

Citation:
azules

Tiens ! Me voilà pluriel ! J'ai toujours dit que moi et moi étions deux. Non pas que je sois schizo (j'ai encore failli oublier le "c", à croire que je les pratique mieux que je ne les écris), mais plus j'avance en âge, plus la fille rebelle (celle qui courait pieds nus dans les labours) veut prendre toute la place. Quoi ! Y'en a marre des conventions !

Si j'en veux à quelqu'un, c'est bien à moi. Je n'aime pas fuir quand quelque chose me pose problème, et pourtant je l'ai fait. La vieille peur du conflit sans doute. Et puis c'est si difficile d'exposer un ressenti par écrit. Ça l'est pour moi, en tout cas.

Pour ma part, je ne vous en veux pas, Diego Ortiz. (ce qui ne veut pas dire que je suis d'accord avec tout). Mil besos ô_ô

Oui, Isthar, juger quelqu'un c'est le regarder au travers du tamis de sa propre vision du monde. Reste à savoir la dimension des mailles.
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
Avatar de l’utilisateur
azul47
 
Messages: 370
Inscription: Ven Mar 07, 2008 9:09 pm
Localisation: lot et garonne

Messagepar Romane » Mar Avr 15, 2008 11:54 pm

J'crois bien que j'me l'aime, cette azul.
Tu sais quoi ? Seuls les désenchaînés se confrontent aux désenchaînés. C'est normal, ils vont vers leur propre liberté, qui n'appartient... qu'à eux-mêmes. Alors, simplement s'aimer, dans la liberté d'être et surtout, dans la liberté d'être autrement. :wink:
Romane
 
Messages: 837
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm

Azul, cielo azul...

Messagepar Diego Ortiz » Mer Avr 16, 2008 12:15 am

Flamboyant retour ! Je me réjouis de toute la suite, et plaide la remise des dettes en ce qui concerne les malentendus qui ont pu faire malaise entre nous. Et bien entendu, comme vous le dites si bien, nous ne serons sans doute que rarement d'accord. Mais l'accord parfait n'existe que dans les cimetières. Au plus vite donc...

Diego
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 416
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar Romane » Mer Avr 16, 2008 12:17 am

Citation:
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Romane
 
Messages: 837
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm

Messagepar Philipum » Mer Avr 16, 2008 8:28 am

Romane a écrit:
Citation:
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas


Tu parles du chat de Schrödinger ? :lol:
Avatar de l’utilisateur
Philipum
 
Messages: 1582
Inscription: Jeu Nov 22, 2007 9:50 pm

Re: Azul, cielo azul...

Messagepar azul47 » Mer Avr 16, 2008 12:02 pm

Diego Ortiz a écrit:
Flamboyant retour ! Je me réjouis de toute la suite, et plaide la remise des dettes en ce qui concerne les malentendus qui ont pu faire malaise entre nous. Et bien entendu, comme vous le dites si bien, nous ne serons sans doute que rarement d'accord. Mais l'accord parfait n'existe que dans les cimetières. Au plus vite donc...

Diego

Mais je ne suis jamais partie, Diego, et s'il y a eu malaise, je l'ai bien cherché. (même si je pense toujours qe vous gagneriez en simplicité ô_ô)
Ce qui m'a perturbée, c'est que je me targue en principe de laisser leurs différences aux autres. Et voilà que tout à coup, je me suis retrouvée dans une panade inextricable et tout à fait à l'opposé de ce que je défends. Etrange mais pas inintéressant...
Cela dit, je m'éloigne du fil.

@ Romane : Je te suis redevable :wink:

@ Philipum : C'est qui Schrödinger ?

Ma signature est un proverbe chinois que j'affectionne particulièrement. Il y en a un autre qui me pose un peu question et je me demande dans quel fil je pourrais le mettre :

L'expérience est une lanterne qu'on porte dans le dos, elle n'éclaire que le chemin parcouru.
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
Avatar de l’utilisateur
azul47
 
Messages: 370
Inscription: Ven Mar 07, 2008 9:09 pm
Localisation: lot et garonne

Re: Azul, cielo azul...

Messagepar Romane » Mer Avr 16, 2008 1:31 pm

azul47 a écrit:
@ Romane : Je te suis redevable :wink:


Tu es juste quelqu'un d'honnête. Je n'ai été que le trait de fluo sur deux trois mots qui avaient besoin d'attention. :wink:
Romane
 
Messages: 837
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm

Messagepar MarcFenek » Mer Avr 16, 2008 3:59 pm

Schrödinger est un des pères fondateurs de la physique quantique.

Si j'ai bien compris, il prenait pour exemple un chat enfermé dans une boîte opaque, avec un bocal de poison commandé par une particule. À un instant donné, on ne sait pas si le chat est vivant ou mort, du moins sans ouvrir la boîte. Il est donc prudent de le considérer comme mort ET vivant, c'est plus simple.
Mais si on ouvre la boîte, il devient vivant ou (ce ou-ci est exclusif) mort. L'objet est d'illustrer que dans certains cas, le simple fait d'observer un phénomène le perturbe et modifie des propriétés et que, du coup, en physique quantique, on ne peut pas vérifier de visu les théories.

Bien entendu, Philippe saura sûrement me reprendre pour toutes les bêtises que je viens de dire. Pour moi, le chat de Schrödinger, c'est un roux tigré qui traverse les murs parce qu'il ne sait pas que c'est impossible. (cf. Le chat passe-muraille de Robert Heinlein)


J'oubliais : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger
Dieu créa l'homme. Puis, Elle se dit : «Je peux faire mieux !»
Et Elle créa la femme.
Avatar de l’utilisateur
MarcFenek
 
Messages: 119
Inscription: Dim Nov 25, 2007 6:55 pm
Localisation: fr-FR

Messagepar azul47 » Mer Avr 16, 2008 7:22 pm

La physique quantique, c'est un corps qui parle... c'est ça ? :D
Citation:
Il est donc prudent de le considérer comme mort ET vivant

Donc il est devenu zombie ! :shock:

J'espère que j'ai juste, sinon, Philippe va me fouetter... avec un chat à neuf queues... :roll:
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
Avatar de l’utilisateur
azul47
 
Messages: 370
Inscription: Ven Mar 07, 2008 9:09 pm
Localisation: lot et garonne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum ouvert

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron