Page 15 sur 15

MessagePosté: Jeu Mai 08, 2008 3:38 pm
par Philipum
Ishtar a écrit:
Christian Domec a écrit :
Citation:
Nos heures seraient plus savoureuses que ces chiffres qui se répètent sans cesse

Bah ! Si un homme arriverais à atteindre la vitesse de la lumière, la montre à son poignet risquerait de s'arrêter. Plus d'heures ! Plus de temps écoulé ! Plus de présent, ni de futur !


... et plus d'homme ! (il est devenu lumière)

MessagePosté: Jeu Mai 08, 2008 4:12 pm
par Ishtar
Cela me fait songer "A la naine blanche" de ton ouvrage : "Les Gnomons".
La femme enrichie par le fluide de son compagnon est devenue une super supernova. Le vagin de cette femme serait en quelque sorte comme un accélérateur de particules.
J'ai toujours su que certaine femme était de véritable bombe :wink:

MessagePosté: Jeu Mai 08, 2008 5:56 pm
par Christian Domec
Philipum a écrit:
Ishtar a écrit:
Christian Domec a écrit :
Citation:
Nos heures seraient plus savoureuses que ces chiffres qui se répètent sans cesse

Bah ! Si un homme arriverais à atteindre la vitesse de la lumière, la montre à son poignet risquerait de s'arrêter. Plus d'heures ! Plus de temps écoulé ! Plus de présent, ni de futur !


... et plus d'homme ! (il est devenu lumière)


Une lumière safranée sur un brin de coriandre serait du plus bel effet.

Christian.

MessagePosté: Jeu Mai 15, 2008 11:46 am
par Philipum
Je trouve les résultats du sondage intéressants : on dirait qu'il y a autant d'opinions différentes sur le sujet qu'il y a de votants !!! Peut-on conclure : personne n'en sait rien ? :lol: Pas forcément...

Ce serait chouette si ceux ou celles qui ont voté "j'ai une autre théorie" l*exposaient ici. :wink:

MessagePosté: Sam Mai 17, 2008 10:48 pm
par Georges
J'ai répondu : "Je préfère ne pas me prononcer...", mais j'avais mal compris la question. J'ai cru qu'il fallait faire part de ses certitudes à propos de : "Quelle est, d'après vous, la solution la plus probable au paradoxe de Fermi (le fait qu'aucune autre civilisation avancée ne soit entrée en contact avec nous) ?". Je n'ai pas réalisé qu'il s'agissait de donner la réponse "la plus probable".
Maintenant, je dis : "Ils ont choisi de ne pas révéler leur existence."

MessagePosté: Dim Mai 25, 2008 8:10 pm
par barosa
Chers amis.

Vous avez sous les yeux ma première contribution sérieuse, si l’on peut dire, dans cet espace de discussion. Puisqu’il est beaucoup question de temps dans les pages qui précèdent, qu’il soit quantique ou einsteinien, je dois avouer que chez moi il se mesure tout bêtement en heures de soixante minutes normales, à peu près les deux tiers de la vision de « bienvenue chez les Ch’tis », le dix-millième de la lecture de « A la recherche du temps perdu », et le millionième de celle de la notice simplifiée de ma déclaration de revenus, qui est pourtant beaucoup plus courte, ce qui prouve que le temps est quand même relatif !

Tout ça pour dire que je n’ai pas eu le temps matériel de parcourir les 15 pages qui précèdent mon intervention. Je n’ai fait que lire en diagonale quelques morceaux de cette discussion sur un sujet qui pourtant me passionne. La preuve, une des premières nouvelles que j’ai commises traitait de ce thème. J’en ai proposé la publication ici. Vous pourrez en prendre bientôt connaissance, et me donner tous les avis qu’elle vous inspire. Je souhaite seulement qu’elle soit moins ennuyeuse que son titre ; qui est « A propos du paradoxe de Fermi ».

MessagePosté: Dim Mai 25, 2008 8:20 pm
par barosa
PS : à la question du sondage, j’ai répondu « je n’aime pas les extra-terrestres », alors que je les adore. C’est que, non content de saboter les concours sur internet, je fais de même pour les sondages !
Ce qui n’empêchera pas la terre, ni Saturne, de tourner. :) \:D/

Re: Les Enfants sous les étoiles et le paradoxe de Fermi

MessagePosté: Lun Aoû 18, 2008 2:41 pm
par Philipum
Je me décide enfin à donner une justification à ma fameuse phrase douteuse de départ :

Philipum a écrit:
Il est probablement plus plausible de croire en les extra-terrestres que de croire en une quelconque divinité.


Par là je voulais dire que l'existence des extraterrestres est à mon sens une hypothèse plus plausible que l'existence de Dieu. Et la justification, la voici : j'ai nommé, le "razoir d'Occam" :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Occam

Je développe : si on postule l'existence des extraterrestre, on n'a pas besoin de postuler des principes qu'on ne connaît pas déjà. La vie existe sur Terre, la vie intelligente qui plus-est ; cela veut dire que les principe d'apparition de la vie intelligente sont inhérents à notre univers, et ils sont d'ailleurs assez bien étudiés ; et au vu des multitudes de mondes similaires à la Terre dont le cosmos est parsemé, aucune hypothèse en-dehors des lois connues de la physique n'est nécessaire. Tandis que pour Dieu, eh bien là, il faut émettre une hypothèse de taille : celle de l'existence d'une entité surpuissante dont on ne sait rien, et de toutes les lois intriquées qui doivent y être attachées.

MessagePosté: Mar Aoû 19, 2008 10:19 pm
par JL PONS
Pour moi qui aime tout ce qui touche à la SF, je suis persuadé qu'ils n'existent pas !
Je conçois que cela peut paraître paradoxal, mais c'est mon intime conviction... Pourquoi ? Sais pas !
Enfin, oui, j'ai ma théorie qui bien que simpliste veut que s'ils existaient vraiment; avec toutes les "pseudos" preuves que nous avons; pourquoi n'avons-nous rien de réellement concret, aucun contact clair, aucune photo indiscutable... que des doutes; pourquoi ?

Peut-être cela fait-il peur à certains de se savoir seuls dans l'univers ?

Moi, je pense que nous sommes les premiers...

Why not ?

MessagePosté: Lun Oct 27, 2008 9:25 am
par yugcib
... J'ai dit "Je préfère ne pas me prononcer sur cette question"... Mais, paradoxalement, j'aime bien imaginer sur cette question...
D'ailleurs, sur cette question, que peut-on faire vraiment d'autre que d'imaginer?
Nous n'avons encore, fondamentalement rien découvert... Tout juste quelques "exoplanètes" (rocheuses, avec sans doute une atmosphère) très lointaines, inaccessibles à ce jour...

Re: Les Enfants sous les étoiles et le paradoxe de Fermi

MessagePosté: Sam Mai 23, 2015 2:45 pm
par phil-a-retordre
Épatant ce fil ! Je ne peux m'empêcher d'en analyser les contributeurs mâles (moi-même y compris) comme rivalisant de puissance psychique, chacun jouant sur ses qualités propres (ma meilleure étant mon niveau de connaissances scientifiques, à défaut d'être un bon poète), selon le vieil instinct qui les pousse à vouloir impressionner les femelles. C'est probrablement bien cela qui stimule le génie littéraire !

Je voulais recommander un livre que je viens de terminer, justement intitulé "Le paradoxe de Fermi", de Jean-Pierre Boudine. L'histoire raconte, de manière réaliste, la chute brutale de notre civilisation (un peu comme dans "Rudeval" de Marc Fenek), et procure du même coup une solution plausible au paradoxe : nous n'avons pas pu repérer de signaux d'autres civilisations, parce que la durée de vie d'une civilisation est trop courte (peu de chance donc que deux d'entre elles soient présentes en même temps et puissent communiquer). En effet, du moment où une espèce a accès à des technologies telles que nous en avons aujourd'hui, et en devient dépendante, elle devient fragile et est peut-être vouée à la destruction.

Re: Les Enfants sous les étoiles et le paradoxe de Fermi

MessagePosté: Dim Mai 24, 2015 5:53 pm
par becdanlo
Ce fil a été vu plus de 20 000 fois !
Je n'y suis pratiquement jamais intervenu - probablement trop compliqué pour moi ;)

En tout cas, notons "Le paradoxe de Fermi, de Jean-Pierre Boudine" pour les personnes que ça intéresse !

http://www.amazon.fr/Paradoxe-Fermi-Bou ... bc?ie=UTF8

Re: Les Enfants sous les étoiles et le paradoxe de Fermi

MessagePosté: Jeu Sep 01, 2016 11:25 pm
par Edouard66
Philipum a écrit:
Il est probablement plus plausible de croire en les extra-terrestres que de croire en une quelconque divinité.

En effet : l'Univers tel que nous le connaissons existe depuis environ treize milliards d'années. Il contient un nombre inimaginable de galaxies semblables à la nôtre, qui chacune contient des centaines de milliards d'étoiles semblables à notre Soleil. Il est établi qu'un grand nombre de ces étoiles abritent des mondes semblables à la Terre. Il n'est pas exclu que ces mondes hébergent une forme de vie, ni que cette vie ait évolué vers une forme d'intelligence. Notre propre civilisation moderne (par "moderne", j'entends "qui a les moyen d'aller dans l'espace") n'existe que depuis un demi-siècle, mais n'importe quelle autre civilisation extra-terrestre, apparue il y a longtemps (disons, il y a quelques millions d'annés), aurait eu largement le temps de coloniser tout la galaxie.

Selon cette hypothèse (il a un élément de foi, je l'admets, car nous ne savons rien sur la probabilité qu'une civilisation moderne apparaisse : peut-être sommes-nous les seuls, ou les premiers), les extra-terrestres sont partout. Pourquoi alors n'avons-nous pas de contacts avec eux ? C'est le fameux "paradoxe de Fermi" :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Fermi

Une réponse possible m'est apparue hier en compagnie de mon fils Natanael, âgé de quatre ans. Je considérai brièvement de lui expliquer ce qu'était un changement d'horaire. J'ai rejeté très vite cette idée, pour transfers Dieppe une raison simple : il commence à peine à apprendre ce que c'est qu'un heure ou une minute ! Il n'a pas encore assimilé les bases, et si je lui parlais d'horaires d'été et d'horaires d'hiver, cela ne ferait que l'embrouiller complètement.

Vous voyez où je veux en venir ?

Bonjour , moi je crois en Dieu, le père le fils et le saint esprit et je ne crois pas aux extra terrestres

Re: Les Enfants sous les étoiles et le paradoxe de Fermi

MessagePosté: Mer Sep 06, 2017 1:04 pm
par becdanlo
Une émission de France Inter : Les extraterrestres et le paradoxe de Fermi par Mathieu Vidard le lundi 4 septembre 2017 :

https://www.franceinter.fr/emissions/la ... embre-2017