L'Homosexualité ... génération spontanée ?

Ne soyez pas timides ! Tout ce que vous aimeriez discuter...

L'Homosexualité ... génération spontanée ?

Messagepar JL PONS » Ven Juin 27, 2008 3:49 pm

Quand j'ai vu le titre de ce fil, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à cette phrase de Coluche:

" Les homosexuels ne se reproduisent pas et pourtant il y en a de plus en plus; cela doit être des générations spontanées !"

Mon but n'est pas de faire un sujet sur l'homosexualité ou l'homophobie, libre à vous d'intervenir...

Quiz ?
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Re: L'Homosexualité ... génération spontanée ?

Messagepar Ishtar » Ven Juin 27, 2008 4:06 pm

JL PONS a écrit:
" Les homosexuels ne se reproduisent pas et pourtant il y en a de plus en plus; cela doit être des générations spontanées !"

Coluche n'avait pas sa langue dans sa poche !
Cela me fait penser au questionnement sur l'homosexualité demandé par ma fille, il y a à peu près 10 ans. J'avoue avoir été embarrassée, ne sachant comment lui expliquer cela.
J'avais trouvé un chouette petit livre : "Max et Lili" -> Max aime un garçon de Dominique de Saint-Mars aux Editions Calligram; c'était expliqué avec délicatesse et sans la tendance à vouloir remettre les homosexuels "sur le droit chemin", en les réorientant vers une sexualité "saine et naturelle" de "Monsieur et Madame Tout-le-Monde"...
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar JL PONS » Ven Juin 27, 2008 6:21 pm

Je dois avouer que sur le sujet, je suis assez conformiste:

Il y a la femme et il y a l'homme, il y a mâle et il y a femelle ... Si Dieu ou la nature (Le hasard) avait voulu que cela soit différent, nous le saurions.
Je suis trés tolérant et je ne me permettrais jamais de critiquer les choix de chacun. Mais je ne peux pas éduquer mes enfants en disant que c'est "normal".

Encore un grand sujet que la normalité, aujourd'hui !

Au milieu du siècle dernier, être divorcé, drogué ou homo n'était pas du tout normal, voire trés mal vu. Aujourd'hui, cela fait parti des moeurs. On le revendique et des législations sont établies afin de limiter, minimiser... et finalement, légaliser.

Mais où va-t-on ?

Enfin, Jean-Louis, c'est ça l'évolution !!! Et pour bien assoir cela, c'est souvent au nom de la tolérance.

Eh bien, moi, je reste "vieux jeu": Hétéro, c'est normal, le mariage est sacré et la drogue (douce ou dure) c'est pas bien !

JL
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar Yasmina » Ven Juin 27, 2008 8:26 pm

"Eh bien, moi, je reste "vieux jeu": Hétéro, c'est normal, le mariage est sacré et la drogue (douce ou dure) c'est pas bien ! "

L'hétérosexualité n'a jamais à ma connaissance été considérée comme anormale et quant à l'homosexualité, en certains temps, je pense à l'antiquité, elle était tolérée et même courante. J'ai lu il y a quelques mois un article sur les pratiques sexuelles dans l'antiquité (je regrette de ne pas avoir gardé la revue) et je me souviens avoir lu que les maîtres initiaient les jeunes garçons pubères en ayant des rapports avec eux. Je ne peux pas dire l'époque exacte, les raisons, n'ayant plus l'article sous les yeux...

Le mariage est sacré, certes, oui peut-être, mais pourquoi ne pas pouvoir rompre ce lien quand il n'y a plus d'amour, quand la vie de couple devient un enfer et encore pour un tas d'autres raisons ? Doit-on supporter ce qui est insupportable parce que ce serait sacrilège de ne plus vouloir supporter ?
J'écris parce que je ne sais pas dire
Yasmina
 
Messages: 74
Inscription: Mer Mai 28, 2008 8:02 am
Localisation: Avignon

Messagepar JL PONS » Sam Juin 28, 2008 12:18 am

Yasmina a écrit:
L'hétérosexualité n'a jamais à ma connaissance été considérée comme anormale et quant à l'homosexualité, en certains temps, je pense à l'antiquité, elle était tolérée et même courante. J'ai lu il y a quelques mois un article sur les pratiques sexuelles dans l'antiquité (je regrette de ne pas avoir gardé la revue) et je me souviens avoir lu que les maîtres initiaient les jeunes garçons pubères en ayant des rapports avec eux. Je ne peux pas dire l'époque exacte, les raisons, n'ayant plus l'article sous les yeux...


Il est évident que l'hétérosexualité n'est pas anormale.

Quant à l'homosexualité, j'ai pour avis que ce n'est pas parce qu'elle est pratiquée et connue depuis des millénaires qu'elle est normale. Il y a énormément de références sur le sujet et il y a toujours eu des oppositions; aujourd'hui encore malgré la grande tolérance de notre époque.
Je n'ai aucune haine ni aversion, j'avoue simplement ma partialité. Je pourrai l'argumenter mais il y aura toujours quelqu'un pour la contrer... Ce qui est évidemment normal puisque je m'exprime publiquement.

Yasmina a écrit:
Le mariage est sacré, certes, oui peut-être, mais pourquoi ne pas pouvoir rompre ce lien quand il n'y a plus d'amour, quand la vie de couple devient un enfer et encore pour un tas d'autres raisons ? Doit-on supporter ce qui est insupportable parce que ce serait sacrilège de ne plus vouloir supporter ?


Tu soulèves un réel problème, Yasmina; et je suis un peu hypocrite d'en parler comme étant sacré alors que j'en suis à mon deuxième mariage :oops: ... et je reste persuadé qu'il y a toujours des solutions.
Si j'avais su jadis ce que je sais aujourd'hui, je n'aurais eu qu'une seule femme dans ma vie !

J'ai cité ces trois exemples qui me tiennent à coeur car nos valeurs diminuent avec les années... et bien que j'en parle, je n'y échappe pas non plus !
Je n'ai vraiment aucune prétention, ni critique envers quiconque. Ce ne sont que mes opinions et mes constatations.

Et puis, il faut aussi des sujets sérieux pour faire vivre les forums downtown.gif
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar Yasmina » Sam Juin 28, 2008 12:38 am

Et tu fais bien de soulever ces sujets. Il y a tellement de choses à dire...et tu as raison de donner tes opinions, tout comme je le fais moi aussi. Un forum c'est fait pour cela.
Je ne me suis jamais vraiment posé la question de la normalité de l'homosexualité. Elle ne me dérange pas. Je m'en pose plus sur le sentiment amoureux.
J''ai également été mariée et ai décidé d'y mettre fin. J'ai longtemps cru à cet engagement et j'ai compris que l'on ne pouvait promettre et respecter sa promesse. Bien sûr, on l'espère sincèrement mais on ne peut être certain du déroulement des évènements. Aussi, ces promesses ne sont que des paroles en l'air.

Quant à la drogue, il est évident que je n'approuve pas la consommation de produits hallucinogènes ou autres. Fumer un joint comme cela une fois ne représente pas de danger mais une consommation régulière, journalière, qu'on le veuille ou non, altère la pensée.
J'écris parce que je ne sais pas dire
Yasmina
 
Messages: 74
Inscription: Mer Mai 28, 2008 8:02 am
Localisation: Avignon

Messagepar JL PONS » Sam Juin 28, 2008 1:04 am

Yasmina a écrit:
J'ai longtemps cru à cet engagement et j'ai compris que l'on ne pouvait promettre et respecter sa promesse. Bien sûr, on l'espère sincèrement mais on ne peut être certain du déroulement des évènements. Aussi, ces promesses ne sont que des paroles en l'air.


Je ne pense pas que ses promesses soient des paroles en l'air (enfin pour moi). Je suis persuadé qu'au moment de nos voeux, nous sommes sincères... Mais la vie nous a-t-elle vraiment préparée à affronter la vie de couple ? Et puis deux qui ne doivent faire qu'un, c'est un effort quotidien qui a besoin de bases communes et solides.

Yasmina a écrit:
Quant à la drogue, il est évident que je n'approuve pas la consommation de produits hallucinogènes ou autres. Fumer un joint comme cela une fois ne représente pas de danger mais une consommation régulière, journalière, qu'on le veuille ou non, altère la pensée.


J'ai fumé la cigarette pendant 28 ans et j'ai consommé durant 20 ans d'autres produits...
UNE cigarette, UN joint, UN verre d'alcool, UN médicament (même precrit) représentent un danger !

Nous parlons entre adultes "responsables", dirons-nous à nos enfants qu'un de ces produits n'est nocif qu'à forte dose ?

Il est évident qu'une cigarette a peu de chance de tuer quelqu'un, mais elle peut devenir le début d'une longue série et... faire mourir. new_snipersmilie.gif

Mieux vaut donc prévenir que guérir !

director.gif
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar Ishtar » Sam Juin 28, 2008 9:34 am

Yasmina a écrit:
quant à l'homosexualité, en certains temps, je pense à l'antiquité, elle était tolérée et même courante. J'ai lu il y a quelques mois un article sur les pratiques sexuelles dans l'antiquité (je regrette de ne pas avoir gardé la revue) et je me souviens avoir lu que les maîtres initiaient les jeunes garçons pubères en ayant des rapports avec eux

Les pratiques homosexuelles étaient très répandues dans l'empire romain. C'est crûment expliqué dans le "Satiricon" de Pétrone. C'était en quelque sorte la "Philosophie du Boudoir" des empereurs romains.
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Ishtar » Sam Juin 28, 2008 10:56 am

Dans la Genèse (I/27), il est dit : "Il créa l'homme et une femme. D.ieu les bénit et leur dit : Croissez et multipliez"... Je suppose que par cette union charnelle, D.ieu a voulu démontrer qu'un mâle poussé par les effluves d'une femelle, s'unit à elle dans une brève étreinte fructueuse pour ensuite pratiquer le divorce saisonnier (sourire)
Nul part, dans la Genèse... il n'est spécifié que le mariage est nécessaire entre un homme et une femme. Je suppose que c'est l'Eglise paulienne qui a voulu purifier la sexualité, en instaurant le mariage
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar Yasmina » Sam Juin 28, 2008 12:10 pm

@Jean-Louis
Bien sûr quand nous entamons une vie à deux nous sommes sincères mais on ne devrait pas promettre. On l'espère mais on ne peut prédire l'avenir. Pour cette raison, la promesse de fidélité, de chérir est une aberration.

Je suis fumeuse aussi je sais à quel point il est difficile de sortir de cet engrenage. Bien entendu, nous devons prévenir nos enfants des méfaits de la cigarette, de l'alcool, des drogues. Mais il faut faire attention aussi de ne pas tomber dans l'excès. Que des mesures soient prises pour le tabac dans les lieux publics, soit, mais interdire tout et partout est tentant. L'alcool à forte consommation est mortel mais boire un verre de temps en temps n'est pas nocif pour la santé. Je crois qu'il ne faut pas tomber dans le piège de l'abstinence absolue.
Fumer un joint ne rend pas dépendant, mais bien sûr, beaucoup de jeunes ne se contentent pas d'un et certains passent le cap des drogues plus puissantes. Il y a un gros travail de prévention.

@Ishtar
Je ne suis pas une spécialiste de l'antiquité et mes connaissances en matière de religion sont quasi nulles mais je suis bien d'accord avec toi. C'est l'Eglise qui a régenté les rapports entre les hommes et les femmes. Le mariage est le fruit de son invention pour justifier d'une sexualité qui lui paraissait sale.
J'écris parce que je ne sais pas dire
Yasmina
 
Messages: 74
Inscription: Mer Mai 28, 2008 8:02 am
Localisation: Avignon

Messagepar JL PONS » Sam Juin 28, 2008 11:19 pm

Ishtar a écrit:
Dans la Genèse (I/27), il est dit : "Il créa l'homme et une femme. D.ieu les bénit et leur dit : Croissez et multipliez"... Je suppose que par cette union charnelle, D.ieu a voulu démontrer qu'un mâle poussé par les effluves d'une femelle, s'unit à elle dans une brève étreinte fructueuse pour ensuite pratiquer le divorce saisonnier (sourire)


J'apprécie, humour... humour !

Il est aussi écrit en Genèse 2/24
" C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair."

Dieu instaura donc le mariage (Union légale de l'homme et de la femme) qui est pour moi une institution divine formidable.

A l'époque des premiers chrétiens, ils suffisait que la femme aille vivre chez "l'élu" pour qu'ils soient considérés comme officiellement (légalement) mariés. Il n'y avait pas nos obligations communales, administratives et j'en passe... Ils pouvaient faire une cérémonie religieuse pour ceux qui désiraient la bénédiction divine.
Pour ce qui est d'en connaître les motivations de chacun, Ishtar, je m'en remets à votre appréciation personnelle, ainsi qu'à votre humour:

"un mâle poussé par les effluves d'une femelle, s'unit à elle dans une brève étreinte fructueuse pour ensuite pratiquer le divorce saisonnier."

:lol: :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar JL PONS » Dim Juin 29, 2008 12:05 am

Yasmina a écrit:
@Jean-Louis
Bien sûr quand nous entamons une vie à deux nous sommes sincères mais on ne devrait pas promettre. On l'espère mais on ne peut prédire l'avenir. Pour cette raison, la promesse de fidélité, de chérir est une aberration.


Il est vrai que lorsqu'on promet, cela devrait être sacré !

Aujourd'hui, avec mon expérience de la vie, je pourrais faire des promesses réfléchies en tout état de conscience et sincères, mais sans aucune autre garantie que ma parole présente !
Je pense qu'il est important de pouvoir s'engager à fond, promesse y compris, si l'on est sincère, afin de pouvoir affirmer combien notre amour est fort.
Personne ne peut dire ce que l'avenir réserve, mais tous nous pouvons affirmer notre sentiment du moment.

Yasmina a écrit:
Je suis fumeuse aussi je sais à quel point il est difficile de sortir de cet engrenage. Bien entendu, nous devons prévenir nos enfants des méfaits de la cigarette, de l'alcool, des drogues. Mais il faut faire attention aussi de ne pas tomber dans l'excès. Que des mesures soient prises pour le tabac dans les lieux publics, soit, mais interdire tout et partout est tentant. L'alcool à forte consommation est mortel mais boire un verre de temps en temps n'est pas nocif pour la santé. Je crois qu'il ne faut pas tomber dans le piège de l'abstinence absolue.


SI... tant que c'est mauvais, il faudrait s'abstenir !

Je parle au conditionnel car je n'ai pas la prétention d'être la voix de la raison; mais je reste persuadé qu'en tant qu'adultes et surtout parents, nous avons des responsabilités: Sur l'éducation, mais aussi sur l'exemple à donner.
Comment se voit-on dans une glace aprés avoir expliqué à son enfant qu'une chose est mauvaise et que nous la pratiquons en petite quantité ou en cachette ?
Je me souviens d'un jour, un de mes fils me demanda un article (pas important: petit jouet, ou bonbons, chocolat,...), je lui ai répondu que je n'avais pas assez d'argent, mais dans mes commissions, il y avaient plusieurs paquets de cigarettes et à la maison, je ne manquais pas de mes substances "à plaisir"... Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais encore aujourd'hui, je ne suis pas fier.
J'étais si dépendant...

Yasmina a écrit:
Fumer un joint ne rend pas dépendant, mais bien sûr, beaucoup de jeunes ne se contentent pas d'un et certains passent le cap des drogues plus puissantes. Il y a un gros travail de prévention.


... Tu as tout dit !

La prévention ? Laisse-moi rire... Depuis le temps qu'il y en a et dans tous les domaines (Sida, Alcool, Drogue, Tabac, Caféine, Sexe, ...)
Pour quels résultats ? Il suffit de voir les statistiques...

Pour moi..., personnellement..., à mon avis..., moi...(je crois être assez clair en n'engagant que moi :wink: ) je pense que la meilleure prévention sont les parents: Moins de laxisme et s'en tenir aux vraies valeurs immuables et ce dés le plus jeune âge de nos enfants.
Ayant fait ces erreurs avec mes deux premiers, sachez que c'est moi que je vise en particulier. Je peux vous garantir que je fais mon possible actuellement pour être un "bon" exemple pour ma dernière (6 ans); et malgré cela, je commets encore des erreurs.

Et pour conclure, même si nous étions les meilleurs parents, il y a l'influence nocive du monde; et contre elle nous ne pouvons que les prévenir...

Donc, tout mon blabla pour te dire que tu as raison, Yasmina sur: "Il y a un gros travail de prévention."

JL
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar Ishtar » Dim Juin 29, 2008 8:57 am

Pour en revenir à la "Glorification de la procréation de la Genèse" Jean-Louis... Il ne faut pas oublier que lorsque les juifs arrivèrent en Palestine, conduits par Moïse, ils n'étaient que quelques milliers et la survie du groupe était par conséquent menacée. Le mot d'ordre avait été : "Croissez et multiplez... et malheur aux fruits secs".
Il fallait faire des enfants pour avoir davantage de bras, que ce fût pour manier la bêche ou le fusil.

Jt' vois bondir de ton siège Jean-Louis (rire)...
Mais sache que les religions ont été créées par des hommes alors il me semble que les croyances, les dogmes et les rites relevant de l'humain, m'autoris certaines interprétations sans que celles-ci fassent pour autant figure de sacrilège.
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3775
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar JL PONS » Dim Juin 29, 2008 12:09 pm

Ishtar a écrit:
Pour en revenir à la "Glorification de la procréation de la Genèse" Jean-Louis... Il ne faut pas oublier que lorsque les juifs arrivèrent en Palestine, conduits par Moïse, ils n'étaient que quelques milliers et la survie du groupe était par conséquent menacée.


600000 hommes d'armes + femmes et enfants et vieillards, plus les égyptiens qui avaient épousés leur cause = plusieurs MILLIONS (1 ou 2)

Ishtar a écrit:
Jt' vois bondir de ton siège Jean-Louis (rire)...
Mais sache que les religions ont été créées par des hommes alors il me semble que les croyances, les dogmes et les rites relevant de l'humain, m'autorisent certaines interprétations sans que celles-ci fassent pour autant figure de sacrilège.


Tout d'abord, sache, chère Ishtar que je ne bondis plus... toothy10.gif (J'ai pris trop de poids: je roule :D )

Concernant ce sujet, j'ai tellement été pris à parti que j'en suis devenu trés serein et toujours aussi tolérant. Il est évident qu'il (le sujet) me tient à coeur et que j'en ai quelques connaissances.
Tu as raison en disant que ce sont les hommes qui ont crées "les religions" et tout ce qui en découle.
Pour répondre à ton intervention, je trouve tout à fait normal que chacun puisse s'autoriser à dire et à penser ce que bon lui semble.
Jamais, je ne crierai au sacrilège pour une différence d'opinion voire une interprétation différente de la mienne... Cela ne serait pas logique quand on se prétend tolérant, et cela irait à l'encontre du libre arbitre de chacun.

La beauté de l'individu est justement sa différence... exprimons-la !

JL
Avatar de l’utilisateur
JL PONS
 
Messages: 408
Inscription: Dim Juin 22, 2008 12:14 pm
Localisation: Bruxelles nord, région flamande...

Messagepar Léo Somba » Lun Juin 30, 2008 6:17 pm

Je ne suis pas d'accord avec toi, JL.

L'homosexualité ne serait pas "normale". Donc les homosexuels seraient anormaux. Ont-ils une chance de devenir normaux ? faut-il qu'ils se soignent ? Doivent-ils aller contre leurs attirances et former un couple avec une personne de l'autre sexe ?
Si tes enfants étaient homosexuels tu les considérerais comme anormaux ? Tu leurs dirais que c'est mal, contre-nature ou contre-dieu ? ("Si Dieu ou la nature (Le hasard) avait voulu que cela soit différent, nous le saurions.")

Plus généralement c'est quoi la normalité ?

Citation:
UNE cigarette, UN joint, UN verre d'alcool [...] représentent un danger !


Non ce n'est dangereux que si tu as en abuses. Est-ce que parce que manger trop de sucrerie est mauvais pour la santé, tu ne vas jamais manger de gâteau ?

Enfin tu dit "s'en tenir aux vraies valeurs immuables". Je suis très curieux de savoir ce que tu entends par là : c'est quoi les vraies valeurs immuables ?

Est-ce que tu mets l'hétérosexualité, le mariage, la non consommation d'alcool dans ces vraies valeurs immuables...
Avatar de l’utilisateur
Léo Somba
 
Messages: 84
Inscription: Ven Mar 14, 2008 2:58 pm

Suivante

Retourner vers Forum ouvert

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron